Verrès (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verrès.
Verrès
Blason de Verrès
Héraldique
Vue de Verrès, et, au-delà de la Doire, d'Issogne.
Vue de Verrès, et, au-delà de la Doire, d'Issogne.
Nom francoprovençal Verètz
Nom alémanique Veréz
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Luigi Mello Sartor
2010
Code postal 11029
Code ISTAT 007073
Code cadastral C282
Préfixe tel. 0125
Démographie
Gentilé verressiens
Population 2 758 hab. (31-12-2010[1])
Densité 345 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 00″ N 7° 42′ 00″ E / 45.66667, 7.745° 40′ 00″ Nord 7° 42′ 00″ Est / 45.66667, 7.7  
Altitude Min. 391 m – Max. 391 m
Superficie 800 ha = 8 km2
Divers
Saint patron Saint Gilles
Fête patronale 7 avril
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Verrès

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Verrès

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Verrès
Liens
Site web http://www.comune.verres.ao.it

Verrès est une commune de la Vallée d'Aoste, en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Verrès se situe dans la basse vallée d'Aoste, à l'embouchure du val d'Ayas, à 30 km d'Aoste.

Localisation de la commune de Verrès à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.


Histoire[modifier | modifier le code]

Verrès fut fondé à l'époque des Romains, sous le nom de Vitricium[2].

Au XIIIe siècle, son territoire devint un fief des seigneurs De Verrecio, pour être cédé vers la moitié du siècle suivant à Yblet de Challant, qui ordonna la construction du château de Verrès. C'est ici que chaque année a lieu la célébration du carneval historique (v. ensuite), rappelant l'histoire de Catherine de Challant et de Pierre Sarriod d'Introd.

À partir du XIe siècle, l'histoire du pays se lia avec celle de la Prévôté de Saint-Gilles, un complexe réalisé entre le XIe et le XIIIe siècle, dont la pièce plus précieuse est représentée par une fenêtre en pierre décorée, chef-d'œuvre d'art gothique valdôtain, dans la chapelle du sépulcre d'Yblet de Challant.

Le complexe rural des Murasses remonte à 1512, et se caractérise par une tour très proche de la tour de la colombière du château d'Issogne et par une étable à voûte baissée et par un colombier, entourés par une enceinte à merlons. Utilisés autrefois comme écurie, aujourd'hui les Murasses accueillent la bibliothèque communale et le siège administratif de la communauté de montagne Évançon.

Le long de la RN 26, près du carrefour pour Issogne se trouvent les ruines de la Grange neuve, remontant sans doute au XIVe siècle et appartenant aux Challant.

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à Verrès[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • Le carnaval historique dans le château et dans les rues du bourg. Fin du mois de février (voir lien externe au fond de l'article) ;
  • Le premier dimanche du mois de mai à septembre : Petit marché des brocanteurs.

Université[modifier | modifier le code]

À Verrès se situe un siège détaché de la faculté pour ingénieurs en génie mécanique auprès de l'École polytechnique de Turin.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique le palet, l'un des sports traditionnels valdôtains.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Verrès fait partie de la communauté de montagne Évançon, dont elle accueille le siège administratif.

Administration[modifier | modifier le code]

La maison communale.
Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Piero Prola Liste civique Syndic
24 mai 2010 en cours Luigi Mello Sartor Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

La Barmaz, Le Baracon, Bérat, Carogne, Casset, Champore, Chapine, Chavascon, Le Crest, Le Glair, Le Gramonier, Le Grange Neuve, La Murasse, La Nâche, Omeins, Piet, Polarey, Possuey, Praz-Ussel, Couassod, Roléchon, Riorte, Riverolaz, Rovarey, Sérémont, La Tour, Torille, Vert, Vianad, Vigne-Gard, Veusoz

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arnad, Challand-Saint-Victor, Champdepraz, Issogne, Montjovet

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie d'une gare ferroviaire sur la ligne Chivasso - Aoste, desservie par un train toutes les demi-heures.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Moûtiers (France)

Photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Vallée d'Aoste autrefois, recueil d'ouvrages de Robert Berton, 1981, Sagep éd., Gênes.
  3. Selon les écrits de Jean-Baptiste de Tillier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]