Robert Lassalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lassalle.
Jean-Robert Lassalle
Image illustrative de l'article Robert Lassalle
Fonctions
Parlementaire français
Député 1924-1940
1924 –
Gouvernement IIIe république
Groupe politique RRRS
Biographie
Date de naissance 2 juin 1882
Date de décès 14 mai 1940
Résidence Soustons, Landes

Robert LASSALLE nait à Soustons le 2 juin 1882. Il fait des études de Droit à Bordeaux, Montpellier et Paris. Il entre au Ministère des Finances à Paris en 1907. Il obtient son doctorat en Droit en 1910.

Âge de 32 ans à la déclaration de la Première Guerre mondiale, il n’est pas mobilisable à cause de son œil gauche aveugle. Le vendredi 4 septembre 1914, il signe un engagement volontaire pour la durée de la guerre à la mairie du 17e arrondissement de Paris.

Il combat au sein du 31e régiment d’infanterie et du 49e régiment d’infanterie. Il est blessé le 17 septembre 1914 devant Montfaucon, le 24 mai 1916 devant Douaumont, le 6 mai 1917 à Craonne.

Promu sous-lieutenant à titre temporaire à la sortie du centre d’instruction des élèves officiers, il rejoint le 34e régiment d’infanterie le 19 mars 1917 pour être, à sa demande, détaché au 49e RI. Le 24 juin 1917, il est fait chevalier de la Légion d’honneur. Au cours du combat de Courcelles, il est fait prisonnier le 9 juin 1918.

La guerre terminée, il embrasse la carrière politique, devient conseiller municipal et conseiller général de Soustons (1919-1940), député des Landes (1924-1940) et ministre des Pensions (1938).

A la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, Robert LASSALLE, s’engage, le 21 septembre 1939, à Paris. Il est affecté, avec son grade de lieutenant de réserve, au 213e régiment d’infanterie.

Faisant face à la percée de Sedan, il est porté disparu, « Mort pour la France » le 14 mai 1940 aux combats de Chémery-sur-Bar. Il avait 58 ans. Sa dépouille ne sera jamais retrouvée.

Un monument à sa mémoire a été érigé à Soustons, en face de la maison familiale, par le parti radical socialiste national et landais, avec le concours des habitants et du conseil municipal de Soustons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Archives familles Robert LASSALLE ; Archives faculté de Droit Bordeaux, Montpellier, Paris ; Archives du Ministère de la Défense ; Archives du Ministère des Finances ; Archives de l'Assemblée nationale ; Archives de la Croix Rouge Internationale/Genève ; Archives communales de Soustons ; Archives départementales des Landes ; Archives nationales Paris ; Témoignages écrits divers.