Régie des transports de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RTM et Transmétropole.

Régie des Transports de Marseille

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la Régie transports de Marseille

Création 1950 : création de la RATVM
1986 : création de la RTM
Forme juridique Établissement public à caractère industriel et commercial
Slogan Changer de mode.
Siège social Drapeau de France Marseille (France)
Direction [Pierre Reboud]], directeur général
Activité Transport de voyageurs
Exploitation
Gestion d'infrastructure
Produits Métro, Tramway, Bus, TGB, Bateau, Gare routière, Vidéosurveillance sur la voie publique
Effectif 3 385 agents
Site web www.rtm.fr

La Régie des transports de Marseille, connue sous le sigle RTM, est l'établissement public à caractère industriel et commercial chargé de l'exploitation du réseau de transports en commun de la ville de Marseille.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le est créée la Régie autonome des transports de la ville de Marseille (RATVM). En 1986, elle cède ses activités à la Régie des transports de Marseille.[réf. nécessaire]

La RTM, auparavant sous la tutelle de la ville de Marseille, est depuis 2001 sous celle de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole.

Elle emploie 3 385 salariés[1]. Marseille est l'une des rares grandes villes françaises à exploiter directement son réseau de transport en commun sans recourir à la délégation de service public.

Depuis la fin juillet 2008, le tramway de Marseille, initialement géré par le groupement Veolia Transport-RTM est maintenant exploité exclusivement par la régie[2].

Le président du conseil d'administration est, depuis juin 2008, Karim Zéribi, conseiller communautaire à la communauté urbaine. Pierre Reboud en assure la direction générale depuis décembre 2008, succédant à Josiane Beaud qui exerçait cette responsabilité depuis mai 2007[3]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Longueur des réseaux exploités par la RTM[modifier | modifier le code]

Le réseau de transport exploité sur Marseille par la RTM comprend:

La ville de Marseille est l'une des villes où l'étalement est le plus important[réf. nécessaire], les contraintes telles que la circulation et la longueur des lignes rendent l'exploitation du réseau difficile.

Système d'information en temps réel[modifier | modifier le code]

Le réseau bus, métro et tramway est équipé du système d'aide à l'exploitation et à l'information voyageurs « LOREIV » (Localisation de sécurité, radio-transmission, exploitation et information voyageurs) dont l'expérimentation a commencé en octobre 2001. Lors de la phase de test des difficultés techniques sont apparues qui ont retardé son lancement. En février 2005, le système est déployé sur quelques arrêts de bus.

Aujourd'hui, LOREIV est présent dans quelques arrêts de bus, le système affiche en temps réel le temps d'attente pour les prochains bus, métros ou tramways, ainsi que des informations générales sur le réseau (perturbations sur le réseau, grève, travaux, etc.). Dans les bus et tramways, LOREIV informe sur le prochain arrêt et donne des informations d'ordre général. Enfin sur les quais du métro et du tramway le système informe sur le temps d'attente avant le prochain train.

Le système prend de l'importance, avec notamment le développement dans les bus d'écrans LCD avec plan de la ligne indiquant les 5 prochains arrêts ; un système sonore indique aussi le prochain arrêt. Seuls les nouveaux bus en sont équipés d'office.

Gare routière de Marseille St Charles[modifier | modifier le code]

Depuis le 1er janvier 2012, la RTM assure l'exploitation de la Gare routière jouxtant la Gare de Marseille-Saint-Charles suite à un appel d'offre remporté l'été 2011[6].

On peut ainsi retrouver l'identité visuelle de la RTM aux côtés de MPM sur l'espace de ventes ou bien sur les panneaux d'informations générales (perturbation, travaux…).

Trafic[modifier | modifier le code]

Trafic en millions de voyages
Années 2009 2010 2011
Métro 68,4 70,8 74,46
Tramway 13,7 14,1 15,54
Bus 69,9 68,6 69,5
Total 152 153,5 159

Le réseau[modifier | modifier le code]

Métro[modifier | modifier le code]

Métro de Marseille

Le métro de Marseille est en service depuis 1977. Il comprend 2 lignes qui roulent de h à h:

  • Métro de Marseille Ligne 1 du métro de Marseille  : La Rose ↔ La Fourragère
  • Métro de Marseille Ligne 2 du métro de Marseille  : Bougainville ↔ Sainte-Marguerite Dromel

Ces deux lignes sont certifiées « Qualité de service AFNOR » depuis mai 2007. Un déploiement de systèmes LOREIV (déjà présent dans les bus et tramways) est prévu. Une extension de la ligne 2 de Bougainville à Capitaine Gèze est en cours et permettra une correspondance bus, LER, TER, Cartreize et possédera un parking relais.

En périodes de pointe, 28 rames sur 36 sont en circulation: 16 trains sur la ligne 1 et 12 trains sur la ligne 2. En moyenne, en heure de pointe, l'attente (sur les 2 lignes) est de 3 à 4 min.

Centres de maintenance[modifier | modifier le code]

Il existe 2 centres de maintenance qui servent à l'entretien et au garage des rames :

Tramway[modifier | modifier le code]

Tramway de Marseille

Le tramway de Marseille est réapparu en 2007 sous une nouvelle forme plus moderne, après la fermeture de l'unique ligne restante, la ligne 68, pour engager les travaux en 2004. Il circule de h à h 30.

Les lignes actuelles sont:

  • Tramway de Marseille Ligne 1 du tramway de Marseille : Noailles ↔ Les Caillols
  • Tramway de Marseille Ligne 2 du tramway de Marseille : Arenc - le Silo ↔ La Blancarde

Ces deux lignes sont certifiées « Qualité de service AFNOR » depuis août 2010. La T3 est en travaux et reliera la Canebière à la place Castellane.

Centre de maintenance[modifier | modifier le code]

Il existe un centre de maintenance qui sert à l'entretien et au garage des rames.

Autobus[modifier | modifier le code]

Autobus de Marseille

Le réseau d'autobus comprend environ 104 lignes de bus fonctionnant de h 30 à 21 h 30. Leurs couloirs sont protégés par un système de vidéo-verbalisation. La RTM disposait d'un réseau de trolleybus, dont la dernière ligne a été abandonnée le [7]. Il existe aussi 14 lignes renforcées durant les périodes scolaires, elles ont les mêmes numéros que les lignes normales mais un "A" y est ajouté[8].

Centres de maintenance[modifier | modifier le code]

Le matériel roulant de la RTM est remisé et entretenu sur plusieurs sites à l'intérieur de la ville. Ils disposent chacun d'ateliers, de fosses et de remorqueuses.

  • Centre Bus La Rose (lignes du secteur Nord-Est de la ville) qui est l'atelier central
  • Centre Bus Saint-Pierre (lignes du secteur Centre-Est)
  • Centre Bus Arenc (lignes du secteur Nord de la ville)
  • Centre Bus Capelette (lignes du secteur Sud de la ville)

État du parc[modifier | modifier le code]

Mise à jour complette le 10/04/14 à 8h27 Dépôt La Rose Dépôt St-Pierre Dépôt Capelette Dépôt Arenc
Séries 179 Unités 188 Unités 141 Unités 139 Unités
Mercedes O.405 N3 (1998) 10 18 4 17
Mercedes O.530 Citaro (2000/2001) 36 14 0 23
Mercedes O.530 Citaro (2002) 16 0 9 13
Mercedes O.530 Citaro (2004) 32 17 0 0
Mercedes O.530 Citaro (2005/2006) 21 4 14 14
Heulliez GX 127 (2007/2008) 0 42 7 0
Heulliez GX 327 (2007/2008/2009) 20 19 25 21
Heulliez GX 127 (2011) 0 15 10 0
Mercedes O.530 Citaro II (2011) 15 23 22 20
Mercedes O.530 Citaro II (2012) 20 11 15 14
Iveco Cityos 34 (2012) 3 1 0 0
Renault Tech Master (2012) 0 18² (non compté) 0 0
Gruau BlueBus (2013) 0 4 0 0
Mercedes Sprinter (2013) 0 0 0 3
Mercedes O.530G C2 BHNS (2013) 2 (formations) 0 33 8
Mercedes O.530G II BlueTech Hybrid (2013-2014) 0 0 0 2
Mercedes O.530 Citaro C2 (2014) 4 2 2 4

² Mobimétropôle

La RTM dispose au total de 647 autobus + 2 voitures école et 1 Bus Prévention d'un âge moyen de 9 ans (en avril 2014)[9].

A noter qu'il y a 14 Solaris urbino 12 III de 2011 au Dépôt La Rose ainsi que 4 dont 1 reformé,Renault Agora S au même dépôt.

[ mise à jour le 6/04/14 à 22:03 ]

Fluobus[modifier | modifier le code]

Le réseau Fluobus est le réseau de soirée qui comprend 12 lignes fonctionnant de 21 heures 25 à 1 heures[10] et dessert l'intégralité de la ville. Le réseau de soirée est uniquement exploité avec les autobus du dépôt de Saint-Pierre.

Mobi Métropole[modifier | modifier le code]

Mobi Métropole est la structure mise en place par Marseille Provence Métropole pour le transport à la demande des personnes à mobilité réduite. L'exploitation du réseau est assurée sur les 18 communes qui composent la communauté urbaine.

Zone centre: Allauch, Marseille, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons

Zone est : Carnoux-en-Provence, Cassis, Ceyreste, Gémenos, La Ciotat, Roquefort-la-Bédoule

Zone ouest : Châteauneuf-les-Martigues, Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne, Le Rove, Gignac-la-Nerthe, Marignane, Saint-Victoret et Sausset-les-Pins

Le service a été confiée à la RTM depuis le 1er avril 2011. Auparavant, le réseau était exploité par Transdev et la structure se nommait Handi'lib. Ce service est accessible toute l'année de h à h du matin, le budget alloué chaque année à cette structure est de 2 millions d'euros. Pour ce service la RTM compte 18² véhicules, tous appartenant au dépôt de Saint-pierre.

BHNS « TGB »[modifier | modifier le code]

BHNS du réseau marseillais
Article détaillé : Très Grand Bus.

L'arrivée de 3 lignes (B1- Castellane <> Luminy; B2- Bougainville <> Vallon des Tuves et B3- Château Gombert <> Université de Saint Jérome) de bus à haut niveau de service, appelés « Très Grand Bus » va permettre de transporter beaucoup plus d'usagers et de désengorger des quartiers tout entiers, ces bus roses très modernes seront accessibles comme tout le parc aux handicapés. Ils bénéficieront de priorité aux feux et une ligne sera créée sur la rocade L2[11].

Spoti[modifier | modifier le code]

Spoti est un système qui, grâce au GPS intégré dans tous les bus, métros et tramways de la ville, permet de connaître en temps réel l'emplacement de la ligne souhaitée. De plus, à tous les arrêts de bus on trouve un code à flasher depuis un smartphone connecté à internet afin d'obtenir l'heure exacte à laquelle la/les ligne(s) desservant cet arrêt arriveront. Le site mobile de la RTM permet également de connaître l'heure exacte d'arrivée du/des bus à l'arrêt souhaité sans passer par une application Flashcode[12].

Navette Maritime[modifier | modifier le code]

Article détaillé : TransMétropole.

Cette navette effectue un aller-retour toutes les heures du 1er mars au 13 octobre sur les lignes Vieux Port - La Pointe Rouge et Vieux Port - Estaque, afin de réduire le flux de voitures arrivant en centre ville[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]