Bombardier Flexity Outlook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Flexity Outlook

Flexity Outlook  roulant à Bruxelles

Flexity Outlook roulant à Bruxelles

Identification
Surnom Eurotram ou Cityrunner
Couplage Possible selon le modèle
Constructeur(s) Bombardier
Mise en service depuis 1994
Effectif 453 rames
Caractéristiques techniques
Roulement fer
Écartement 900/1000/1435 mm
 Tension ligne de contact 600/750 V
Rayon min. 18 m
Vitesse maximale 80 km/h
Flexity Outlook Classe E à Strasbourg

Le Flexity Outlook est un modèle de tramway articulé à plancher bas intégral du constructeur canadien Bombardier Transport. Il permet d’avoir un design personnalisé et existe 2 sous-classes :

Ces tramways sont en général bi-directionnels mais Bombardier en a construit quelques exemplaires unidirectionnels pour certaines villes comme Graz ou Łódź. Les rames sont modulaires ce qui permet d’en adapter la longueur et la largeur aux tracés, en particulier dans le cas de ligne ayant des courbes prononcées. Les extérieurs sont également configurables aux goûts de chaque client.

Eurotram[modifier | modifier le code]

L'Eurotram est un tramway moderne originellement fabriqué par ABB, puis Adtranz avant le rachat par le groupe Bombardier Transport. Son design se veut moderne avec une cabine de conduite évoquant la vitesse. Le véhicule dispose de larges baies vitrées tout le long de la rame avant de permettre un maximum de luminosité. Seules 3 villes utilisent l'Eurotram : Strasbourg, Milan et Porto. Cependant, lors d’un tour de promotion en Australie en 2003, une rame raccourcie du métro de Porto fut utilisé à Sydney dans leur métro léger puis sur les rails du réseau de tramway de Melbourne[1],[2]. Son principal défaut : ses larges portes qui mettent un temps assez conséquent pour s'ouvrir et se refermer.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Pays Ville Nombre Série Années de
livraison
Réseau Observations - Particularités
Drapeau de la France France Strasbourg 26 n°1001 à 1026 1994 - 1995 Tramway de Strasbourg
Drapeau de la France France Strasbourg 27 n°1031 à 1040 et 1051 à 1067 1998 - 2000 Tramway de Strasbourg 10 rames à 8 essieux et 17 rames à 10 essieux
Drapeau de l'Italie Italie Milan 26 2000 Tramway de Milan Rames unidirectionnelles
Drapeau du Portugal Portugal Porto 72 2001-2006 Metro de Porto Possibilité de couplage

Strasbourg[modifier | modifier le code]

Construit en 1994, le réseau de tramway de Strasbourg dispose aujourd'hui de six lignes. C'est à cette date là que sont mis en service les premiers Eurotram : 26 rames de huit essieux (aussi appelées Rames à trois caisses). En 2000, dix autres rames sont livrées pour l'inauguration de deux lignes (B et C), accompagnées par 17 Eurotram dans une version plus longue à dix essieux (Rames à quatre caisses)[3].
Les dix premiers véhicules ont été construits par la société ABB. Cette dernière ayant été racheté par Adtranz, les 27 autres rames sont sorties des usines d'Adtranz. Par la suite, Adtranz est rachetée par Bombardier.

En 2003, Bombardier ne parviendra pas à revendre ses tramways à Strasbourg puisque ce sont 41 Citadis d'Alstom qui sont commandés par la CTS, suite à l'appel d'offre pour l'extension du réseau. Ce Citadis a la particularité d'avoir un design semblable à l'Eurotram[4].

Milan[modifier | modifier le code]

En 2000, l'Azienda Trasporti Milanesi (ATM) choisit l'Eurotram (alors construit par Adtranz) pour son réseau de tramway à Milan. Aujourd'hui, 26 rames du type Eurotram circulent à Milan. Elles ont la particularité d'être unidirectionnelle et se distinguent aussi par un design plus carré que leurs sœurs strasbourgeoises.

Porto[modifier | modifier le code]

La ville de Porto a commencé à reconstituer un réseau de tramway à partir de 2001. C'est l'Eurotram qui a été choisi. Aujourd'hui, la ville possède le plus grand parc d'Eurotram avec 72 rames en service, chacun pouvant transporter jusqu'à 215 personnes[5].

L'Eurotram de Porto a le même design que celui de Milan mais est bidirectionnelle, avec possibilité de couplage de rames en service commercial.

Cityrunner[modifier | modifier le code]

La version Cityrunner est plus conventionnelle. Elle est utilisée en Autriche, en Italie, en Pologne, en Suisse, en Turquie, en Belgique, en France et en Espagne.

Flexity Outlook (Toronto LRT car)[modifier | modifier le code]

La version Flexity Outlook Toronto LRT est utilisée à Toronto, Canada.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques d’une rame comportant 5 modules.

  • Vitesse maximale : 70 km/h
  • Longueur : 32,5 m
  • Largeur : 2,4 m
  • Capacité de transport : 200 personnes, dont 44 places assises
  • Masse à vide : 40 t

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Pays Ville Nombre Série Années de
livraison
Réseau Observations - Particularités
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Augsbourg 17 n°871 à 897 2009–2010 Tramway d'Augsbourg
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Krefeld 19 n°601 à 619 2009–2010 Tramway de Krefeld
Drapeau de l'Autriche Autriche Innsbruck 32 n°301 à 326 et 351 à 356 2007–2009 Tramway d'Innsbruck
Drapeau de l'Autriche Autriche Linz 39 n°001 à 033 et ? 2002–2005, 2008 et 2015[6] Tramway de Linz
Drapeau de l'Autriche Autriche Graz 18 n°651 à 668 2000–2001 Tramway de Graz
Drapeau de la Belgique Belgique Bruxelles 140 n°3001 à 3120 et 4001 à 4060 2006–2014 Tramway de Bruxelles Tram 3000 : 32 mètres
Tram 4000 : 43,4 mètres
Drapeau de l'Espagne Espagne Alicante 11 n°4201 à 4230 2007 FGV Parc commun avec Valence
Drapeau de l'Espagne Espagne Valence 19 n°4201 à 4230 2007 FGV Parc commun avec Alicante
Drapeau de la France France Marseille 32 n°001 à 032 2006-2014 Tramway de Marseille 42,5 mètres
Drapeau de l'Italie Italie Palerme 17[7] 2011- Tramway de Palerme
Drapeau de la Pologne Pologne Łódź 26 n°1201 à 1215 2001-2002 Tramway de Łódź
Drapeau de la Suisse Suisse Genève 39 n°861 à 899 2004-2005 et 2009 Tramway de Genève
Drapeau de la Turquie Turquie Eskişehir 18 n°1 à 18 2003-2004 EsTram
Drapeau du Canada Canada Toronto 204 n° 4400 à 4604 2014-2018 Tramway de Toronto

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bombardier Eurotram Exhibition, Sydney », www.sleeper.apana.org.au (consulté le 18 juillet 2008)
  2. (en) « VICSIG - Trams: Eurotram in Melbourne », www.vicsig.net (consulté le 18 juillet 2008)
  3. (fr) « Fiche technique Eurotram Strasbourg », sur http://pagesperso-orange.fr/florent.brisou/ (consulté le 21 juin 2010)
  4. (en) « Le réseau du tramway de Strasbourg », sur www.railway-technology.com (consulté le 21 juin 2010)
  5. (pt) « L'Eurotram de Porto », sur www.metrodoporto.pt (consulté le 21 juin 2010)
  6. (en) « Linz orders more Cityrunner trams »,‎ 10 février 2014
  7. http://www.marketwire.com/press-release/Bombardier-decroche-un-contrat-de-69-millions-deuros-visant-17-tramways-et-un-systeme-605202.htm Bombardier remporte le marché du tramway de Palerme (2006)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Compétiteurs[modifier | modifier le code]

Les compétiteurs du Flexity Outlook sont le Citadis d’Alstom, le Combino et le Avanto de Siemens AG, les Tangos de Stadler et les autres tramways de la gamme de Bombardier.

Liens externes[modifier | modifier le code]