Plan-de-Cuques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan-de-Cuques
Blason de Plan-de-Cuques
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Marseille
Canton Allauch
Intercommunalité Communauté urbaine Marseille Provence Métropole
Maire
Mandat
Jean-Pierre Bertrand
2014-2020
Code postal 13380
Code commune 13075
Démographie
Gentilé Plan-de-Cuquois
Population
municipale
10 974 hab. (2011)
Densité 1 288 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 20′ 52″ N 5° 27′ 50″ E / 43.3477777778, 5.46388888889 ()43° 20′ 52″ Nord 5° 27′ 50″ Est / 43.3477777778, 5.46388888889 ()  
Altitude 133 m (min. : 114 m) (max. : 550 m)
Superficie 8,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plan-de-Cuques
Liens
Site web http://www.plandecuques.fr

Plan-de-Cuques est une commune française, située à l'est de Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Plan-de-Cuquois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Plan-de-Cuques
Marseille Simiane-Collongue Mimet
Marseille Plan-de-Cuques Allauch
Château-Gombert Marseille Allauch

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour la periode 1971-2000 :

Mois J F M A M J J A S O N D année
Températures maximales (°C) 11,2 12,6 15,3 17,7 22,2 26,1 29,5 29,2 25,3 20,3 14,7 12,0 19,7
Températures moyennes (°C) 7,1 8,3 10,7 13,1 17,4 21,1 24,1 24,0 20,4 16,0 10,8 8,1 15.1
Températures minimales (°C) 3,0 3,9 6,0 8,5 12,6 16,0 18,7 18,7 15,5 11,6 6,8 4,1 10,5
Précipitations (hauteur en mm) 54 44 40 58 41 25 13 31 61 85 51 52 554,5
Source : Météo France[1] / Station de Marignane.

Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Faisant partie de la commune d'Allauch presque depuis toujours, Plan-de-Cuques était un lieu-dit qui ressemblait à un village rue et dont le nom en vieux provençal signifiait plateau ou plaine des tas, des meules (de foin, vu son activité agricole, principalement orientée sur la production de blé).

La commune fut fondée en 1937, date, à laquelle elle s'est dissociée de la commune d'Allauch.

Plan-de-Cuques abrite la grotte de la Montade, site éponyme du Montadien, un faciès culturel de la Préhistoire, plus précisément de l'Épipaléolithique.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Plan-de-Cuques

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

De sinople, au lion dragonné accroupi d'or, crachant une gerbe d'eau d'argent chargée du millésime 1873 d'azur ; au chef composé : à dextre au champ d'argent à la croix d'azur (qui est de Marseille), chargé en pointe du millésime 1792 d'or brochant sur le tout ; en cœur au champ d'or à quatre pals de gueules (qui est de Provence ancien) ; à senestre au champ d'azur au croissant renversé d'argent accompagné en pointe de trois étoiles et en chef de deux demi-vols de même (qui est d'Allauch), chargé en pointe du millésime 1937 d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1937 1937 Jacques Figon - Président de la délégation spéciale
1937 1944 Jules Rollandin -  
1944 1947 André Bailet PC  
1947 1962 Théodore Rampal Indépendants Paysans  
1962 1965 Anna Bremond -  
1965 1989 Maurice Bertrand UNR RPR  
1989 en cours Jean-Pierre Bertrand DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 10 974 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1946. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
4 536 4 713 4 949 5 183 5 892 8 119 9 847 10 472 10 536
2011 - - - - - - - -
10 974 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Sécurité[modifier | modifier le code]

Plan-de-Cuques fait partie de la circonscription de sécurité publique de Marseille qui se classe au 13e rang en ce qui concerne le taux de criminalité des quelque 400 circonscriptions métropolitaines de sécurité civile. Aucun détail concernant la délinquance dans la commune même de Plan-de-Cuques n'est donc fourni.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Moulin de Pain Blanc restauré en 2004/2005, moulin à farine qui produisait sans doute une farine blanche d'où son nom…
  • Plus vieil olivier d'Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]