Pentax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pentax Ricoh Imaging

alt=Description de l'image Pentax Logo.svg.
Création 1919
Dates clés 1951 : premier appareil photo
31 mars 2008 : division de Hoya
1er octobre 2011 : filiale de Ricoh
Forme juridique SAS
Action TSE : 7750 (.-2007)
Siège social Drapeau du Japon Tokyo (Japon)
Produits Photographie, optique, imagerie
Société mère Ricoh
Site web www.ricoh-imaging.fr
Siège de Pentax, Itabashi-ku, Tokyo.
Pentax S3 avec objectif Super-Takumar 55 mm f/1.8

Pentax est un fabricant japonais d'appareils photographiques — historiquement argentiques puis numériques —, d'objectifs, d'appareillages optiques ainsi que de produits adaptés à la vidéosurveillance et la vision industrielle.

La marque Pentax est actuellement partagée par 3 groupes industriels distincts : Seiko (depuis 2004), Hoya Corporation (depuis 2008) et Ricoh (depuis 2011).

  • Pentax Vision devient Seiko Optical. Elle fabrique des verres correcteurs vendus sous les marques Seiko et Pentax.
  • Pentax Medical est une division de Hoya. Elle fabrique des endoscopes médicaux vendus sous la marque Pentax Medical.
  • Les activités photographiques de Pentax et Ricoh sont regroupées dans la filiale Ricoh Imaging Company. Les produits sont vendus sous les marques Ricoh et Pentax.

Fondé en 1919 sous le nom d'Asahi Optical Joint Stock Co., Pentax est devenu en 2008 une division à part entière de Hoya, fabricant japonais de verres optiques. En juillet 2011, Hoya et Ricoh conviennent de la vente de la branche Pentax Imaging Systems Business au 1er octobre 2011, la branche Pentax Medical restant dans le groupe Hoya.

Pentax a reçu de nombreux prix, dont les prix européens Technical Image Press Association (TIPA) et European Imaging and Sound Association (EISA).

Pentax est étroitement lié à la monture K créée en 1971 et utilisée pour la première fois sur les appareils Reflex de la marque en 1975. Cette monture K, dans sa première définition, a été voulue « universelle ». Elle est adoptée par Ricoh, Chinon, Cosina (en), Vivitar, Voigtlander et plus tard Zenit.

Historique[modifier | modifier le code]

Asahi Kogaku Goshi Kaisha est créée en novembre 1919 par Kumao Kajiwara, elle fabrique alors des verres pour lunettes de vue. En 1923, elle commence à se diversifier en produisant des lentilles puis des objectifs pour projecteurs de cinéma.

Dès 1932, elle fabrique des lentilles pour les appareils photographiques de Molta (devenu Minolta) puis, en 1933, de Konishiroku (devenu Konica).

En 1938, la société change son nom pour Asahi Optical Co., Ltd. (旭光学工業株式会社, Asahi Kōgaku Kōgyō Kabushiki-Gaisha). Elle produit des optiques pour appareils photographiques. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Asahi Optical dévoue une part importante de sa production à remplir des contrats militaires pour la fourniture d'instruments optiques de pointe.

À la fin de la guerre, Asahi Optical, dissoute par les forces occupantes, est autorisée à se reformer en 1948. L'entreprise reprend ainsi ses activités antérieures à la guerre, produisant jumelles et optiques pour appareils photo pour Chiyoda Kōgaku Seikō (Minolta) et Konishiroku (Konica).

En 1951 Asahi Optical conçoit son premier appareil photo, le Asahiflex (le tout premier reflex argentique japonais utilisant un film 35 mm). Asahi dote son reflex d'un nouveau dispositif ergonomique qui restera un symbole des reflex argentiques : le levier d'armement activable par le pouce.

Dès lors, la société est connue principalement pour ses produits photo, lesquels sont exportés aux États-Unis à partir des années 1950 jusque dans le milieu des années 1970 par la société Honeywell Corporation sous la marque Honeywell Pentax plutôt qu'Asahi Pentax, le nom sous lequel la marque est distribuée partout ailleurs dans le monde.

En 1954, à l'occasion de la sortie du Asahiflex II, Asahi a conçu une pièce qui restera importante pour les reflex d'aujourd'hui, le miroir à retour rapide.

En 1960, Asahi invente le concept TTL, la mesure de l'exposition à travers l'objectif, et le présente à la Photokina cette même année.

En 1964, Asahi implémente le TTL dans le Spotmatic.

Pentax ME-F avec objectif Pentax AF Zoom 35-70 mm f/2.8

En 1969, Asahi produit son premier moyen-format, le Pentax 67.

En 1971, Asahi installe dans le Asahi Pentax ES, la toute première mesure automatique de l'exposition TTL.

En 1975, Sur les reflex de la marque, la monture à baïonnette K remplace la monture à vis M42.

En 1981, Le Pentax ME-F est le premier reflex à proposer la mise au point automatique, l'autofocus. L'objectif 'Pentax AF Zoom 35-70mm f/2.8' intègre la motorisation ainsi que 4 piles AAA.

En 1987, Asahi présente le Pentax SFX, le premier reflex à flash intégré et doté d'un autofocus sans alimentation incorporée à l'objectif.

En 1997, le Pentax 645N est le premier moyen-format à disposer d'objectifs interchangeables autofocus.

En 2002, c'est au tour de l'entreprise d'adopter le nom de Pentax Corporation. Elle devient une des plus grandes entreprises mondiales dans le domaine de l'optique, produisant appareils photo, jumelles, objectifs photographiques, ainsi qu'une variété d'autres instruments optiques.

Le 1er janvier 2004, Pentax Corp. revend sa division Pentax Vision qui produit des verres correcteurs, au groupe SEIKO (en). Pentax Vision devient une division de Seiko Optical.

En 2004 Pentax comptait environ 6 000 employés.

Le 6 août 2006, le groupe Hoya lance une OPA amicale envers Pentax et en acquiert 90,59 %.

Le 29 octobre 2007, Hoya et Pentax annoncent que les effectifs de Pentax seront fusionnés avec ceux de Hoya, et que la société Pentax cessera d'exister en tant que telle.

Le 31 mars 2008, Hoya ferme l'usine Pentax à Tokyo et la production est déplacée en grande partie en Asie du Sud-Est. Tous les objectifs DA*, DA et D-FA sont produits au Viêt Nam tandis que les boitiers sont fabriqués aux Philippines.

Tokina, une autre division de Hoya, a collaboré avec Pentax pour la conception d'objectifs. De cette collaboration sont nés respectivement dans les deux marques les objectifs 12-24 mm f/4.0, 16-50 mm f/2.8, 50-135 mm f/2.8, 10-17 mm f/3.5-4.5 fisheye, 100 mm f/2,8 macro et 35 mm f/2.8 macro.

Le 1er juillet 2011, le groupe Hoya annonce l'intention de revendre à Ricoh la division Pentax Imaging Systems Business, le département photo de Pentax, le département médical restant dans le groupe Hoya. Mieux connu pour sa production d'imprimantes et de photocopieurs, Ricoh a un passé de constructeur de Reflex. À cette époque, Ricoh est l'un des premiers constructeur à adopter la monture K. Aujourd'hui Ricoh a gardé une petite activité photographique notamment en compact « expert ».

Le 1er octobre 2011, Ricoh annonce la création de la filiale Pentax Ricoh Imaging Company, Ltd. dont la branche française (Pentax Ricoh Imaging France S.A.S)[1].

Le 9 février 2012, la société mère Ricoh annonce au CP+ (Camera & Photo Imaging Show, Tokyo) une réorganisation de toutes les divisions d'imagerie du groupe, y compris la division des appareils photo Ricoh, pour les mettre sous la direction de la nouvelle entité Pentax Ricoh Imaging[2].

L'année 2012 marque un tournant technique avec la proposition par plusieurs constructeurs de l'abandon du filtre passe-bas. Dès janvier, Fujifilm présente le X-Pro1 équipé d'un capteur APS-C sans filtre passe-bas, une tendance probablement empruntée à Leica qui avait choisi dès 2006 de ne pas incorporer de filtres passe-bas à ses boitiers numériques. En février, c'est au tour de Nikon d'annoncer son D800e à capteur Plein Format/Full Frame sans filtre passe-bas. En octobre, à son tour, Pentax présente son K-5 IIs équipé d'un capteur APS-C sans filtre passe-bas. Cette innovation permet d'augmenter la précision du capteur et donne accès à une plus grand niveau de détail au détriment du moiré mais les progrès électroniques et informatiques permettent de largement limiter cet inconvénient.

Le 1er août 2013, la société prend le nom de Ricoh Imaging Company[3].

Prix remportés par Pentax[modifier | modifier le code]

Technical Image Press Association (TIPA)[4][modifier | modifier le code]

  • 2014 Digital SLR Expert : Pentax K-3
  • 2012 Rugged Compact Camera : Pentax Optio WG-2
  • 2011 Digital SLR Professional : Pentax 645D
  • 2010 Digital SLR Entry Level : Pentax K-x
  • 2007 Digital SLR Expert : Pentax K10D
  • 2003 35 mm SLR Camera : Pentax *ist
  • 2001 35 mm Compact Camera : Pentax Espio 120SW
  • 1998 35 mm Compact Camera : Pentax Espio 200
  • 1998 Professional Camera : Pentax 645n AF
  • 1996 35 mm SLR Camera : Pentax MZ-5
  • 1996 35 mm Compact Camera : Pentax Espio 115 M
  • 1993 35 mm Compact Camera : Pentax Espio 115
Pentax K-5 (Photokina Star 2010) avec objectif Pentax DA 21 mm f/3.2 AL Limited

Photokina[modifier | modifier le code]

Article connexe : Photokina.

Camera Grand Prix Japan[5][modifier | modifier le code]

  • 2011 Camera of The Year : Pentax 645D
  • 2007 Camera of The Year : Pentax K10D
  • 1998 Camera of The Year : Pentax 645N
  • 1992 Camera of The Year : Pentax Z-1 (PZ-1)

European Imaging and Sound Association (EISA)[6][modifier | modifier le code]

  • 2014-2015 Advanced DSLR Camera : Pentax K-3
  • 2011-2012 Professional Camera : Pentax 645D
  • 2007-2008 Camera : Pentax K10D
  • 1998-1999 Professional Camera : Pentax 645 N System
  • 1996-1997 Camera : Pentax MZ-5
  • 1993-1994 Compact Camera : Pentax Espio 115
  • 1992-1993 Zoom Camera : Pentax Zoom 90WR
  • 1990-1991 Compact Camera : Pentax Zoom 105
  • 1987-1988 Compact Camera : Pentax Zoom 70
  • 1983-1984 Camera : Pentax A1 Super (Pentax Super A)

Appareils argentiques[modifier | modifier le code]

En tant que concepteur d'appareil photographique, Pentax se distingue sur trois aspects, l'ergonomie, l'innovation et l'amélioration constante de leurs appareils. Ce dernier point permet une classification des appareils dans différentes séries.

L'ergonomie est surtout visible par la compacité des appareils et l'adoption très tôt de différents automatismes (présélection du diaphragme, intégration du posemètre, accroche du film, etc.).

L'innovation est symbolisé par la conception et l'adoption du pentaprisme mais également par le miroir à retour rapide, la monture baïonnette K, l'autofocus. Pentax se distingue par la qualité de sa production, notamment pour les optiques dont le Takumar 135 mm f/2.5, le smc K 85 mm f/1.8 ou le smc K 30 mm f/2.8.

Asahiflex (1952-1957)[modifier | modifier le code]

Asahiflex avec objectif Takumar 50 mm f/3.5

Ces boîtiers ont la particularité de coupler le miroir au déclencheur. La levée et descente du miroir est ainsi automatisée selon que l'on appuie ou relâche le déclencheur.

  • Asahiflex I
  • Asahiflex IA
  • Asahiflex IIB
  • Asahiflex IIB modèle 2 qui se différencie du précédent par un cache en face avant qui préfigure l'emplacement du barillet des vitesses lentes sur le IIA.
  • Asahiflex IIA

Série S (1957-1964)[modifier | modifier le code]

Pentax S2 avec objectif Takumar 50 mm f/2.
  • Pentax (1957)
  • Pentax S (1958)
  • Pentax S2 (1959)
  • Pentax S1 (1960)
  • Pentax S3 (1961)
  • Pentax S1a (1961)
  • Pentax S2 super (1962) Réservé au marché japonais, on le reconnait à son barillet des vitesses qui indique le 1000e/s
  • Pentax SV (1962)
  • Pentax SL (1964)

Série Spotmatic (1964-1974)[modifier | modifier le code]

Honeywell Pentax Spotmatic (États-Unis) avec objectif SMC Takumar 50 mm f/1.4.

Le Spotmatic innove avec l'intégration dans le boitier de la cellule photoélectrique permettant la mesure de la lumière à travers l'objectif (TTL).

  • Spotmatic (en) (1964)
  • Spotmatic 500 (1971)
  • Spotmatic II (1971)
  • Spotmatic IIa (1971) Uniquement produit sous la marque Honeywell pour le marché nord-américain, il possède une cellule dédiée aux flashs Honeywell Stobonar 772 et 882
  • Spotmatic F (1973)
  • Spotmatic 1000 (1974)

Série ES (1971-1973)[modifier | modifier le code]

Pentax ES II avec objectif Super-Takumar 55 mm f/1.8.

Le ES, Electronic Spotmatic innove avec l'obturateur électroniquement commandé par le posemètre avec une variation continue de la vitesse. Le Spotmatic devient automatique.

  • Pentax ES (1971)
  • Pentax ES II (1973)

Série K (1958-1977)[modifier | modifier le code]

Pentax KM avec objectif Pentax 55 mm f/1.8.
  • Pentax K (1958) : semblable au Pentax original de 1957. Il se distingue par l'adoption de la présélection automatique du diaphragme. La visée est faite à pleine ouverture et, au déclenchement, le diaphragme s'arrête à la présélection choisie. À la fin de la prise de vue, le diaphragme revient à la pleine ouverture.
  • Pentax K2 (1975 : premier boîtier avec une monture à baïonnette K en remplacement de la monture à vis M42.
  • Pentax K2 DMD (1976)
  • Pentax KX (1975)
  • Pentax KM (1975)
  • Pentax K1000 (en) (1975) : boîtier entièrement mécanique sans automatisme
  • Pentax K1000 dit Poste (1975) Comme certains Foca ou Leica, c'est un rare boîtier destiné à la photographie des terminaux téléphoniques (PTT) Le barillet des vitesses est bloqué sur 1/60e et couvert d'un cache en alu. L'objectif, un 35mm f: 3,5 voit sa bague de mise au point collée sur 50 cm et le diaphragme à f:8. Il était utilisé sur un boîtier relié au secteur comprenant deux flashs latéraux lui-même fixé sur un cadre métallique.
  • Pentax K1000 SE (1977)

Série M (1976-1981)[modifier | modifier le code]

Pentax MX avec objectif Pentax M 50 mm f/1.7.
  • Pentax ME (1976)
  • Pentax MX (1976) : sa conception tout mécanique permettait un fonctionnement sans pile. La pile était utilisée uniquement pour le fonctionnement du posemètre.
  • Pentax ME SE (1977)
  • Pentax MV (1979)
  • Pentax MV1 (1980)
  • Pentax ME super (1980)
  • Pentax ME-F (1981) Premier appareil autofocus au monde avec l'objectif SMC Pentax AF Zoom 35-70 f:2,8.
  • Pentax MG (1981)

Série A (1983-1985)[modifier | modifier le code]

Pentax Super-A avec objectif Pentax A 50 mm f/1.7.
  • Pentax Super-A (en) (1983) (Super Program aux États-Unis)
  • Pentax Program A (1984) (Program Plus aux États-Unis)
  • Pentax A3 ou Pentax A3000 (1985)
  • Pentax A3 Date (1985) identique au A3 mais qui possède un dos dateur d'origine (qui n'existe pas en accessoire adaptable)

Série P (1985-1990)[modifier | modifier le code]

Pentax P3 avec objectif Tokina 35-70 mm f/3.5-4.8.
  • Pentax P3 / P30 (1985)
  • Pentax P30 Date (1985) Sorti pour le marché japonais,il est identique au P30 mais possède un dos dateur d'origine (qui n'existe pas en accessoire adaptable)
  • Pentax P5 / P50 (1986)
  • Pentax P3N / P30N (1988)
  • Pentax P30T (1990)

Série SF (1987-1989)[modifier | modifier le code]

Pentax SFX avec objectif Vivitar Serie 1
Macro 90 mm f/2.5.

La série SF inaugure les premiers boîtiers intégrant la mise au point automatique (autofocus).

  • Pentax SFX (en) (1987) (SF1 aux États-Unis)
  • Pentax SF7 (1988) (SF10 aux États-Unis)
  • Pentax SFXn (1989) (SF1n aux États-Unis)

Série PZ (1991-1995)[modifier | modifier le code]

  • Pentax PZ-10 (1991)
  • Pentax PZ-1 (1992)
  • Pentax PZ-20 (1992)
  • Pentax PZ-50 (1992)
  • Pentax PZ-1P (1994)
  • Pentax PZ-5P (1994)
  • Pentax PZ-70 (1995)

Série MZ (1997-2002)[modifier | modifier le code]

Pentax MZ-6.

Cette série se nomme ZX aux États-Unis.

  • Pentax MZ-3 (1997)
  • Pentax MZ-5/ZX-5 (1996)
  • Pentax MZ-5n/ZX-5n (1997)
  • Pentax MZ-6/ZX-L (2001)
  • Pentax MZ-7/ZX-7 (1999)
  • Pentax MZ-M/ZX-M (1998)
  • Pentax MZ-S (2001)
  • Pentax MZ-10/ZX-10 (1996)
  • Pentax MZ-30/ZX-30 (1999)
  • Pentax MZ-50/ZX-50 (1997)
  • Pentax MZ-60/ZX-60 (2002)

Boîtiers uniques[modifier | modifier le code]

Pentax *ist.
  • Pentax LX (1980) : le LX (60 en chiffres romains) a été créé à l'occasion du 60e anniversaire de ASAHI Pentax.
  • Pentax *ist (2003)

Initialement, Pentax présentait le *ist et le *istD comme deux boîtiers reflex jumeaux, l'un argentique et l'autre la déclinaison numérique.

Boîtiers miniatures[modifier | modifier le code]

Pentax Auto 110.
  • Pentax Auto 110 (1978)
  • Pentax Auto 110 Super (1982)

Moyens formats[modifier | modifier le code]

Pentax 645N avec objectif
Pentax-FA 645 75 mm f/2.8.
  • Pentax 67 (1969)
  • Pentax 645 (1984)
  • Pentax 645 N (1997) : cet appareil a remporté 3 grands prix en 1998, le Technical Image Press Association (TIPA), le Camera Grand Prix Japan et l'European Imaging and Sound Association (EISA).
  • Pentax 67ii (1998)
  • Pentax 645 Nii (2001)

Appareils numériques[modifier | modifier le code]

Chez Pentax, les reflex numériques se distinguent en deux gammes distinctes, les « experts » et les « grand-public/entrées-de-gamme ». Ces deux gammes peuvent se distinguer par leur visée :

  • les experts utilisent une visée via un pentaprisme (vision claire, poids et volume important, coût de fabrication élevé) et ont un second écran (LCD monochrome) sur le capot de l'appareil, héritage des appareils argentiques. La structure de leur boîtier est en magnésium ;
  • en grand-public/entrée-de-gamme la visée se fait à travers un pentamiroir (vision plus sombre, poids et volume réduit, coût de fabrication contenu). Par la suite, à partir du K-30, les boîtiers ont bénéficié du pentaprisme et de la tropicalisation.

Ces gammes sont composées de reflex plus compacts et plus légers que la gamme expert.

Indépendamment de la gamme, tous les reflex permettent une utilisation avancée (modes semi-automatiques, stockage des images aux formats JPEG ou RAW, testeur de profondeur de champ).

Reflex experts (2003- )[modifier | modifier le code]

Reflex grand-public (2006- )[modifier | modifier le code]

Reflex entrée-de-gamme (2005- )[modifier | modifier le code]

Moyens formats (2009- )[modifier | modifier le code]

Pentax 645D.
  • Pentax 645D (2009)
    • Édition limitée 645D Camera Grand Prix (2011)
    • Édition spécifique 645D IR (infrarouge haute résolution) (2013)
  • Pentax 645Z (2014)

Hybrides capteur APS-C (2012- )[modifier | modifier le code]

Pentax K-01 avec objectif Pentax DA 35 mm f/2.4 AL.

La série K utilise la monture K.

Hybrides miniatures (2012- )[modifier | modifier le code]

La série Q utilise une monture Q spécifique, les objectifs à monture K sont utilisables par utilisation d'un adaptateur.

Bridges (2012- )[modifier | modifier le code]

Compacts (2013- )[modifier | modifier le code]

  • Pentax MX-1 (2013), inspiré du reflex argentique Pentax MX.

Compacts Optio (2003- )[modifier | modifier le code]

  • Optio WG-1 (2011)
  • Optio WG-2 (2012)
  • Optio S12 (2008)
  • Optio M50 (2008)
  • Optio E50 (2008)
  • Optio W30 (2007)
  • Optio S (2003)
  • Optio RS 1500 (et déclinaison DC COMICS)
  • Optio RZ10
  • Optio RZ18
  • Optio W90
  • Optio I-10
  • Optio M60 (2008)
  • Optio M90
  • Optio H90
  • Optio E90

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Principaux concurrents :

Liens externes[modifier | modifier le code]