Casio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Casio Computer Co., Ltd.
カシオ計算機株式会社

Description de l'image  Logocasio.svg.
Création 1er juin 1957 à Tokyo
Personnages clés Kazuo Kashio, président
Forme juridique Privée
Action TSE : 6952
Slogan créativité et contribution
Siège social Drapeau du Japon Shibuya, Tokyo (Japon)
Activité Électronique
Effectif 13 202 (2008)
Site web world.casio.com
Chiffre d’affaires 623.05 million ¥ (2008)
Bureaux de Casio à Tokyo

Casio Computer Company, Limited (カシオ計算機株式会社, Kashio Keisanki Kabushiki-gaisha?) est une entreprise multinationale fondée en 1946 à Mitaka au Japon. Elle est connue pour ses calculatrices, montres, PDA et appareils photo numériques.

Historique[modifier | modifier le code]

Le début : la Kashio Seisakujo[modifier | modifier le code]

En avril 1946, Tadao Kashio (樫尾 忠雄, Kashio Tadao?) fonde une entreprise de sous-traitance, la Kashio Seisakujo à Mitaka, près de Tokyo. L'entreprise produit des composants pour microscopes et boîtes de vitesses.

Aidé par son père Shigeru et son frère aîné Toshio (ancien technicien pour le Ministère des Télécommunications), Tadao Kashio commercialise la Pipe Yubiwa, une bague porte-cigarette qui permet de fumer une cigarette jusqu'au filtre tout en laissant les mains libres. Ce succès commercial permet à la jeune entreprise de constituer une base financière pour ses futurs investissements, et notamment le premier prototype de calculatrice compacte électrique, créé en décembre 1944.

Création de Casio Computer[modifier | modifier le code]

En juin 1957, rejoint par leurs deux frères Kazuo et Yukio, Tadao et Toshio fondent la compagnie Casio Computer, dont le père Shigeru devient président. La même année, la compagnie vend les droits d'exclusivité commerciale de la première calculatrice compacte entièrement électrique, la Casio 14-A, à la compagnie Uchida Yoko qui était déjà cliente de Kashio Seisakujo.

En avril 1960 Casio Computer implante des usines dans les quartiers Yamato-machi et Kitatama-gun de Tokyo, on y trouve, aujourd'hui, le siège actuel du contrôle des produits et de la centrale technique. Tadao Kashio est nommé président de l'entreprise en mai 1960 à la place de son père.

L'entreprise Casio Computer se spécialise alors dans le développement et la production de machines à calculer commandées par relais, pour les grandes entreprises et les instituts de recherche.

Première crise : la fin des calculatrices à relais[modifier | modifier le code]

Avec le développement des calculatrices à transistors plus rapides, plus silencieuses et plus compactes, Casio Computer accuse un certain retard technologique et est contraint par la concurrence étrangère de se concentrer sur le développement de calculatrices à transistors et d'abandonner les calculatrices à relais.

Sortie de Crise : l'internationalisation[modifier | modifier le code]

Calculatrice grand public Casio Mini

En 1965, le contrat d'exclusivité qui lie Casio Computer et Uchida Yoko prend fin. La compagnie se lance dans la vente directe et crée une cinquantaine de points de vente. La même année, Casio Computer lance l'ordinateur électronique de bureau Casio 001, un modèle transistorisé.

Fort de son succès au Japon, Casio Computer développe la Casio 101, spécialement pour le marché international. Casio Computer ouvre en 1967 une filiale européenne et en 1970 une filiale aux États-Unis.

Lors de son entrée au second marché de la bourse de Tokyo en septembre 1970 le cours des actions passe de 150 à 630 ¥.

En 1973, Casio Computer est introduit à la bourse d'Amsterdam et à la bourse de Francfort en 1979.

Deuxième crise : la guerre des calculatrices[modifier | modifier le code]

Le marché des calculatrices professionnelles commence à saturer avec plus de 50 fabricants. Les investissements de développement, de production et de commercialisation sont de plus en plus importants. Cette période est appelée « La guerre des calculatrices ».

Sortie de Crise : la diversification[modifier | modifier le code]

G-SHOCK MRG-7100BJ-1AJF

Pour faire face à la concurrence, l'entreprise se diversifie. Casio Computer change de niche et se lance, en 1972, dans la production de la Casio Mini, une calculatrice de poche destiné au grand public.

En novembre 1974, se basant sur des technologies développées pour ses calculatrices de poche, la firme lance une montre-bracelet numérique, la Casiotron. La particularité de cette montre est qu'elle indique automatiquement le nombre de jours du mois en cours. Elle indique également si l'année en cours est une année bissextile.

En avril 1983, l'entreprise lance la collection G-SHOCK, les premières montres-bracelets antichocs à l'allure massive, avec la DW-5000C. La gamme a du mal à s'imposer, mais devient dans les années 1990 une marque phare pour l'entreprise, avec notamment en 1994 le lancement de la gamme pour femme : les Baby-G. En 1989, lancement de la montre numérique BM-100WJ, avec des fonctions de prévision météorologique.

En 1980, l'entreprise lance sur le marché des instruments de musique électroniques, avec le Casiotone 201, un clavier électronique qui reproduit la sonorité d'un piano, d'un orgue ou d'une guitare. En mars 1986, lancement du Sampletone, un instrument de musique électronique avec une fonction d'échantillonnage intégré.

En 1983, l'entreprise lance des téléviseurs de poche LCD en noir et blanc, le TV-10. Puis en 1985, l'entreprise développe son premier écran couleurs à cristaux liquides, avec le TV-1000.

Les produits Casio[modifier | modifier le code]

Appareil photo Exilim EX-S1 et EX-S600
Calculatrice scientifique Algebra FX 2.0 Plus
Agenda électronique Digital Diary SF-8000

Aujourd'hui Casio Computer est présent sur 11 marchés différents :

  • Appareils photo numériques Exilim
    • Exilim Hi-Zoom
    • Exilim Card
    • Exilim Zoom
    • Exilim Pro
    • Exilim Accessory
  • Montres
    • G-SHOCK
    • Baby-G
    • Waveceptor (Radio-pilotees)
    • FELITE
    • Casio Sport
    • EDIFICE
    • Casio Collection
    • Wake Up Timer
  • Instruments de musique
  • Calculatrices grand public
  • Calculatrices scolaires et graphiques
  • Mobile Industrial Solutions
  • Système d'étiquetage
  • Dictionnaires électroniques Projecteur
  • Projecteur
  • Pocket PC
  • Téléphonie Mobile
  • Terminaux points de vente[1]

L'innovation[modifier | modifier le code]

Écran LCD du Casio CTK-691

Casio Computer se démarque en étant une compagnie particulièrement innovante et lance en 1967 la première calculatrice de bureau programmable, la série AL-1000, ainsi que la première calculatrice à cartes perforées avec imprimante, la Casio PR-144.

En 1972, Casio Computer lance la première calculatrice scientifique de poche, la Casio FX-1 qui utilise la technologie numérique, ce qui permet d'effectuer des calculs trigonométriques ou exponentiels complexes.

En décembre 1976, lancement de la première montre à fonction d'ordinateur intégrée, la « Den-Kuro » (CQ-1).

En 1978, lancement de la première calculette au format de carte de crédit, d'une épaisseur de 3,9 mm, la Casio Mini Card (LC-78).

En 1981, lancement du premier dictionnaire électronique, le TR-2000, ansi que la Casio FX-702P, la première calculatrice programmable dans un langage de type BASIC. Casio lance enfin le PB-100, le premier d'une série d'ordinateurs de poche BASIC a succès (PB).

En 1982, lancement de la première montre-bracelet avec affichage numérique-analogique combiné.

En 1983, lancement du premier agenda numérique, le Digital Diary PF-3000 et lancement d'un orgue électronique, le bloc ROM.

En 1984, lancement de la première imprimante LCS, la LCS-2400 et lancement d'une gamme de synthétiseurs numériques, les CZ.

En 1985, lancement de la FX-7000G, la première calculatrice graphique.

En 1986, lancement du IF-8000, le premier PDA à écran tactile.

En 1987, lancement du FX-850P, un ordinateur de poche disposant de plus d'une centaine de programmes intégrés en mémoire.

En 1995, lancement du QV-10, le premier appareil photo numérique grand public à écran LCD.

En 1999, Lancement de la Satellite Navi, la première montre à système de navigation GPS.

Les filiales[modifier | modifier le code]

Casio az1.jpg

Asie[modifier | modifier le code]

  • Casio Korea Co., Ltd. : 1987
  • Casio Taiwan Co., Ltd. : 1978
  • Casio Electronics (Shenzhen) Co., Ltd. : création en 1975, entreprise de distribution internationale
  • Casio Lease : 1976
  • Yamagata CASIO Co : 1979, pour la production d'instruments de musique électroniques, de téléphones mobiles et d'appareils photo numériques.
  • Casio Computer Ltd. (Hong Kong) : 1987
  • Casio (Guangzhou) Co., Ltd.
  • Casio Electronic Technology (Zhongshan) Co., Ltd. des calculatrices de poche scientifiques et des digital diaries
  • Casio Electronics (Zhuhai) Co., Lyd., : 1995, pour la production et la distribution de claviers électroniques
  • Casio (Shanghai) Co., Ltd.
  • Casio Bharti Mobile Communications Ltd., aujourd'hui : Casio India Co., Pvt. Ltd. : 1996, pour la fabrication et la distribution de paginateurs
  • Casio Singapour Pte., Ltd.
  • Casio (Thailand) Co., Ltd.
  • Casio Électronicien Manufacturing Co : 1984.
  • Casio Electronic Devices Co., Ltd. : 1990 pour la commercialisation des appareils électroniques.
  • Casio Micronics Compagnie : 1987, pour la production et la vente de composants électroniques.
  • Kochi Casio Co., Ltd. : 1990 pour la production d'écrans LCD et LSI.
  • Kofu Casio Co., Ltd.
  • Casio Techno Co., Ltd. : 1997, Service après-vente.
  • Casio Information Systems Co., Ltd.
  • Casio Hitachi Mobile Communications Co., Ltd. : 2004, Développement, design, et production des téléphones mobiles.
  • Kyushu Casio Co., Ltd. : 1997, réorganisation de la société Fukuoka Casio et de ses filiales.
  • Casio Soft Co., Ltd. :1999

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

  • Casio Canada Ltd.
  • Casio America, Inc. : 1966
  • Casio Latin America, Inc.

Europe[modifier | modifier le code]

  • Casio Electronics Co., Ltd.
  • Casio Computer Co. GmbH, devenue CASIO Europe GmbH : 1972
  • Casio France S.A. : 2000
  • Casio Benelux B.V.
  • Casio Scandinavia AS
  • Casio Espana, S.L.

Fondation[modifier | modifier le code]

  • Casio Science Promotion Foundation : 1982

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des terminaux points de vente proposés par CASIO

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :