Paul Gervais (zoologiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul Jean Gervais et Gervais.
Paul Gervais

François Louis Paul Gervais, né le 26 septembre 1816 à Paris et mort le 11 février 1879 à Paris 5e, est un zoologiste et paléontologiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’origine modeste, il travaille beaucoup pour suivre des études universitaires et obtient son titre de docteur en 1844. Il suit les cours d’André Marie Constant Duméril (1774-1860) au Muséum national d'histoire naturelle en 1833. Il devient l’année suivante aide-préparateur suppléant à la chaire d’anatomie comparée, puis préparateur titulaire en 1841.

En 1845, il obtient une chaire d’anatomie à la faculté des sciences de Montpellier puis, en 1847, celle de zoologie et d’anatomie comparée. En 1856, il devient doyen de son université et obtient un titre de docteur en médecine.

La mort de Pierre Gratiolet (1815-1865) lui permet d’obtenir sa chaire d’anatomie comparée à la Sorbonne. Trois ans plus tard, il obtient la chaire d’anatomie comparée au Muséum, vacante après la mort d’Antoine Serres (1786-1868). Il est élu à l’Académie des sciences en 1874. Il était officier de la Légion d'honneur[1].

Il travaille principalement sur les vertébrés, notamment fossiles.

Son fils est le zoologiste Henri Frédéric Paul Gervais (1845-1915), qui travaille également au Muséum.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Zoologie et paléontologie françaises (1848-1852)
  • Histoire naturelle des Mammifères (1854-1855)
  • Éléments des sciences naturelles : zoologie comprenant l’anatomie, la physiologie, la classification et l’histoire naturelle des animaux, 1866
  • Mémoire sur plusieurs espèces de mammifères fossiles propres à l'Amérique méridionale, Paris, F. Savy,‎ 1873 (lire en ligne)
  • Zoologie et Paléontologie générales.

Gervais a collaboré au Dictionnaire pittoresque d'histoire naturelle et des phénomènes de la nature en 9 tomes (1834-1839) de Félix Édouard Guérin-Méneville.

Il participe également au Dictionnaire universel d’histoire naturelle publié en 16 volumes (1841-1849) sous la direction de Charles Henry Dessalines d'Orbigny (1806-1876) et à ce titre est le créateur de nombreuses nouvelles espèces.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • David M. Damkaer (2002). The copepodologist's cabinet : a biographical and bibliographical history [Premier volume. Aristotle to Alexander von Nordmann : (330 B.C. à A.D. 1832)], American Philosophical Society (Philadelphie), collection Memoirs of the American Philosophical Society held at Philadelphia for promoting useful knowledge : xix + 300 p. (ISBN 0-87169-240-6)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décoration mentionnée sur son acte de décès.