Auguste Pomel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pomel.

Auguste Pomel

Description de l'image  Auguste_Pomel.jpg.
Naissance
Issoire (France)
Décès 1898 à 77 ans
Nationalité Drapeau de France France
Champs Botanique, paléontologie, géologie, politique

Nicolas Auguste Pomel est un paléontologue, géologue, botaniste et politicien français, né le 20 septembre 1821 à Issoire et mort en août 1898[1].

Il travaille comme garde des mines pendant 23 ans, dont 20 en Algérie[2],[3] à Oran (Algérie) et devient un spécialiste des vertébrés fossiles d’Afrique du Nord. Il obtient un titre de docteur ès sciences à la faculté de Paris en 1883 avec deux thèses intitulées Classification méthodique et “genera” des échinidés vivants et fossiles et Contribution à la classification méthodique des crucifères.

Il réalisa de très nombreux travaux sur la géologie de l'Algérie. Il enseigna pendant plus de 7 ans la géologie et la minéralogie à l'École supérieure des Sciences d'Alger, qu'il dirigea de 1883 à 1888[1].

Il fut élu conseiller général du département d'Oran de 1871 à 1880 et en fut le président pendant 6 ans. Il fut également sénateur d'Oran et siégea au Sénat (Gauche républicaine) de 1876 à 1882.

Distinction[modifier | modifier le code]

Auguste Pomel a été nommé Chevalier de la Légion d'Honneur le 7 avril 1887[4]. L'insigne lui a été remise par Marcellin Berthelot, Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts[5].

Il a été officier de l'Instruction publique du 15 avril 1882.

Il a reçu la médaille d'argent au congrès de la Sorbonne de 1868 pour ses travaux géologiques et la médaille d'or à celui de 1873 pour son étude sur le Sahara.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • Catalogue méthodique et descriptif des vertébrés fossiles découverts dans le bassin hydrographique supérieur de la Loire et surtout dans la vallée de son affluent principal l'Allier (J.-B. Baillière, Paris, 1853).
  • Nouveau guide de géologie, minéralogie et paléontologie (Deyrolle fils, Paris, 1869).
  • Le Sahara : observations de géologie et de géographie physique et biologique, avec des aperçus sur l'Atlas et le Soudan et discussion de l'hypothèse de la mer saharienne à l'époque préhistorique (Association ouvrière V. Aillaud, Alger, 1872).
  • Paléontologie, ou Description des animaux fossiles de la province d'Oran (A. Perrier, Oran, 1872).
  • Description et carte géologique du massif de Milianah (Savy, Paris, 1873).
  • Paléontologie, ou Description des animaux fossiles de l'Algérie (deux volumes, A. Jourdan, Alger, 1885-1887).
  • Carte géologique de l'Algérie... Description stratigraphique générale de l'Algérie (Alger, 1890).
  • Auguste Pomel, Matériaux pour la flore atlantique, Oran,‎ 1860, 16 p. (lire en ligne)
  • Auguste Pomel, Nouveaux matériaux pour la flore atlantique, Paris et Alger, Savy,‎ 1874-1875, 399 p. (lire en ligne)
Pomel est l’abréviation botanique officielle de Auguste Pomel.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Voir le document n°1 de la base Léonore en ligne.
  2. Voir le document n°2 de la base Léonore en ligne
  3. Le grade de garde des mines était à cette époque donné aux ingénieurs du Service des mines qui n'étaient pas sortis de Polytechnique dans le corps des mines. Il était assez mal rétribué.
  4. Voir le document n°1 de la base Léonore en ligne.
  5. Voir le document n°3 de la base Léonore en ligne.