Maurice Taieb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taïeb.

Maurice Taieb, né en 1935 en Tunisie, est un géologue français. Il découvrit la formation de Hadar en Éthiopie, en reconnut l'important potentiel pour la paléoanthropologie et la préhistoire. Il contribua ainsi, en collaboration notamment avec Donald Johanson et Yves Coppens, à la découverte en 1974 d'un fossile relativement complet d'Australopithecus afarensis surnommé Lucy.

Il est directeur de recherche émérite au CNRS et travaille au Centre européen de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement (CEREGE), à Aix-en-Provence.

Parcours[modifier | modifier le code]

Maurice Taieb est né d'un père tunisien et d'une mère française. Il a voyagé à travers l'Afrique en compagnie de son oncle, un marchand commerçant avec les Bédouins à la frontière tunisienne.

Il débuta l'exploration de la région de l'Afar en 1966, utilisant des véhicules tout-terrains et des ânes, découvrit les terrains fossilifères de Hadar en 1968, fonda l'International Afar Research Expedition (IARE) en 1972 et était présent en 1974 quand Donald Johanson et Tom Gray [1],[2]découvrirent les fragments fossiles de Lucy, dans des terrains datés de 2,3 millions d'années de la vallée de l'Awash dans la dépression de l'Afar.

Il obtint son doctorat à l'Université de Paris VI en 1974, en soutenant une thèse sur la géologie du bassin de la rivière Awash. En collaboration avec les codirecteurs de l'IARE Donald Johanson et Yves Coppens, il a joué un rôle clé dans la compréhension de la géologie et de l'histoire de la région de l'Afar, qui a livré des fossiles d'Hominidés dont l'âge remonte à 6 millions d'années. Ses investigations ont été rendues difficiles par l'extrême rigueur de l'environnement désertique, l'hostilité de certaines ethnies telles que les Issa et les conflits entre milices armées.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D. Johanson et M. Edey, Lucy : une jeune femme de 3 500 000 ans, page 26, traduit de l'américain (Lucy, the beginnings of humankind), Paris, R. Laffont, (1981) ISBN 2-221-01200-3
  2. Le jour où nous avons découvert Lucy par Maurice Taieb le 17 avril 2008, sur Civis Memoria, consulté le 2 mai 2013

Source[modifier | modifier le code]