Félix Édouard Guérin-Méneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Félix Édouard Guérin-Méneville

Félix Édouard Guérin-Méneville est un entomologiste français, né le 12 octobre 1799 et mort le 26 janvier 1874.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de près de 400 publications sur les insectes. Il faut notamment citer sa collaboration à la partie consacrée aux insectes dans l’Encyclopédie méthodique (1825) et surtout son Iconographie du Règne Animal de Georges Cuvier 1829-1844 comprenant deux volumes et 4 600 figures complétant l’œuvre de Georges Cuvier (1769-1832) et de Pierre André Latreille (1762-1833).

De 1833 à 1838, il fait paraître avec Achille Rémy Percheron (1797-1869) le Genera des Insectes, incomplet, et de 1833 à 1840 avec Gaspard Joseph Martin Saint-Ange (1803-1888) le Traité élémentaire d'histoire naturelle... (2 volumes).

Il fonde aussi plusieurs revues : le Magasin de zoologie, d’anatomie comparée et de paléontologie (1830), la Revue zoologique par la Société cuviérienne (1838), la Revue et Magasin de zoologie pure et appliquée (1849) et enfin la Revue de sériciculture (1863), époque où on s’intéresse beaucoup à la production séricicole française.

Il dirige de 1833 à 1839 le Dictionnaire pittoresque d’histoire naturelle, réédité de 1843 à 1840 sous le titre Nouveau dictionnaire classique d’histoire naturelle. Il acquiert le manuscrit des observations de Desjardins après sa mort, mais ne les publiera jamais.

En 1849, il observe chez certains vers à soie malades la présence de corpuscules qu'Emilio Cornalia étudiera après lui (1856) et qu'on appellera « corpuscules de Cornalia[1] ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Gouillard (2004). Histoire des entomologistes français, 1750-1950. Édition entièrement revue et augmentée. Boubée (Paris) : 287 p.
  • Jean Lhoste (1987). Les Entomologistes français. 1750-1950. INRA Éditions : 351 p.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guérin-Méneville, « Études sur les maladies des vers à soie (...) », Bulletin de la Société nationale et centrale d'agriculture de France, 2e sér., V, 1849-1850, p. 251-259. Voir Classic Encyclopedia, article « Silk », d'après l'Encyclopaedia Britannica de 1911.