Nahum Sokolow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nahum Sokolow

Nahum Sokolow (נחום סוקולוב), né à Wyszogród (en Pologne actuelle) le et mort à Londres le , est un écrivain, journaliste, critique et biographe. Il compte parmi les leaders de l'Organisation sioniste mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'un des pionniers du journalisme en hébreu et devient rédacteur en chef du journal Hatzfira. Il publie ses œuvres en différentes langues, parmi lesquelles se trouvent de nombreux carnets de voyages et biographies. Avec l'apparition de Theodor Herzl, il s'engage dans les rangs du sionisme politique, idée dont il devient fervent défenseur durant plusieurs dizaines d'années. Il traduit en hébreu, pour la première fois, le livre de Herzl intitulé Altneuland, sous le titre de Tel Aviv (Le Mont du Printemps).

En 1906, Nahum Sokolow remplit la fonction de secrétaire général du mouvement sioniste. En collaboration avec Haïm Weizmann, il mène pendant la Première Guerre mondiale nombre de pourparlers avec les dirigeants de différents pays, dans le but de concrétiser le projet sioniste et de promouvoir la déclaration Balfour. De 1931 à 1935, il est président de l'Organisation sioniste mondiale.

En 1956, vingt ans après sa mort à Londres, son corps et celui de son épouse sont transférés à Jérusalem sur le mont Herzl. Le kibboutz Sdé-Nahum, dans la vallée de Beït-Shéan, ainsi que le prix de journalisme remis par la municipalité de Tel-Aviv rappellent aujourd'hui son souvenir.

Sources[modifier | modifier le code]