Sionisme religieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sionisme religieux, ou mouvement religieux sioniste, est une idéologie combinant sionisme et judaïsme (orthodoxe ou haredi), avec pour objectif de concilier la réalisation du sionisme avec les principaux fondements de la Torah.

Dans ce sens, il apparaît nécessaire aux sionistes-religieux de s'investir au sein de la société et des institutions israéliennes afin de prêcher une compatibilité, à leurs yeux évidente, entre vie religieuse et vie citoyenne, et surtout d'orienter l'adoption de politiques publiques et autres décisions conformes à cette vision de l’État. Cela explique par ailleurs, une très grande politisation de ses partisans et surtout une très forte motivation à servir l’État et l'armée puisque l’État d'Israël est défini comme sacré pour le peuple juif (sa terre, ses institutions, son identité juive, etc.[1]). Ce phénomène est visible au sein de l'armée, notamment dans les unités combattantes (surtout d'élites) au sein desquelles, il a été remarqué une très forte représentation des conscrits issus des mouvements sionistes-religieux, par rapport à leur réel poids démographique au sein de la société israélienne[2].

IDF soldier put on tefillin.jpg

Il se combine souvent (bien que ne se confondant pas) avec le judaïsme orthodoxe moderne, plus rarement avec le judaïsme haredi. Le parti Mizrahi en fut la première incarnation historique, mais de nombreux autres partis ont fait leur apparition depuis.

Ouvrages sionistes religieux[modifier | modifier le code]

  • Eim HaBanim Semeichah; Eretz Yisrael, Redemption and Unity par le Rav Yisachar Shlomo Teichtal
  • Orot HaKodesh (Les Lumières de la Sainteté) du Rav Avraham Yitz'hak Kook
  • Kol HaTor (La Voix de la Colombe) du Rav Hillel Rivlin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ehud Luz, The Moral Price of Sovereignty: The Dispute about the Use of Military Power within Zionism, Modern Judaism, Vol. 7, No. 1 (Feb., 1987), pp. 51-98
  2. Stuart Cohen, Tensions Between Military Service and Jewish Orthodoxy In Israel: Implications Imagined and Real, Israel Studies - Volume 12, Number 1, Spring 2007, pp. 103-126

Références[modifier | modifier le code]

  • Au nom du Temple, Israël et l'irrésistible ascension du messianisme juif (1967-2013) , Charles Enderlin,Seuil, 2013)
  • The Zionist Idea and its variations - Professor Shlomo Avineri, Am Oved publishing, chapter 17: "Rabbi Kook - the dialection in salvation"
  • Marius Schattner, Israël, l'autre conflit. Laïcs contre religieux, Bruxelles, André Versaille Éditeur, 2008.
  • Samia Chouchane, "Servir Dieu ou la nation? Les communautés religieuses d'Israël et la question du service militaire", in, Servir. Engagement, dévouement, asservissement : les ambigüités du lien social, sous la direction de Frédéric Mollé, Paris, L'harmattan, Logiques Sociales, 2011, [1].