Willem Mengelberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willem Mengelberg (1905)

Willem Mengelberg (Joseph Wilhelm Mengelberg) est un chef d'orchestre néerlandais, né à Utrecht le 28 mars 1871 et mort à Zuort (Suisse) le 21 mars 1951.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine allemande, il est le quatrième d'une famille de 16 enfants. Il étudie le piano et la composition au conservatoire de Cologne. Dans les années 1920, il compose tout en dirigeant une école musicale, un orchestre et un chœur à Lucerne.

À la tête de l'Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam pendant 50 ans (1895-1945), il est universellement reconnu comme un interprète original et puissant de Jean-Sébastien Bach, Ludwig van Beethoven ou Gustav Mahler, dont il a été un proche dès 1902.

En raison de sa coopération avec le régime nazi lors de la Seconde Guerre mondiale, Mengelberg se voit interdire de diriger aux Pays-Bas après 1945 pour une durée de six ans. Il se retire en Suisse où il attend, frustré et sans comprendre la raison de cette sanction, d'être rappelé par "son" Concertgebouw, mais il meurt quelques mois avant la levée de l'interdiction.

Il est l'oncle du musicologue et compositeur Rudolf Mengelberg ainsi que du compositeur, chef d'orchestre et critique Karel Mengelberg (père du pianiste et compositeur Misha Mengelberg).

Style[modifier | modifier le code]

Ses enregistrements sont marqués par une grande expressivité et une liberté dans les variations de tempo. Wilhelm Furtwängler et Leonard Bernstein ont sensiblement la même approche.

Il a notamment assuré la création du second concerto pour violon de Béla Bartók.

Liens externes[modifier | modifier le code]