Nittel nacht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Nittel nacht (yiddish : ניטל נאַכט) est une « contre-fête » apparue en Europe de l’Est au XVIIe siècle ou peut-être un siècle plus tôt, tenue lors du réveillon de Noël.

Témoignant des relations conflictuelles entre juifs et chrétiens, donc largement abandonnées de nos jours hormis par les hassidim, elle consiste en une série de coutume visant à créer dans les maisons juives l’atmosphère exactement inverse à celle qui sied lors d’une fête traditionnelle.

La Nittel nacht dans les sources juives[modifier | modifier le code]

La première mention des coutumes observées lors de la Nittel nacht apparaît dans les écrits de Samuel Eidels, bien que le nom de la contre-fête n’y apparaisse pas.

Le terme Nittel est déjà utilisé, avec des graphies diverses, par diverses autorités médiévales. Toutefois, celles-ci prescrivent seulement de s’abstenir de relations commerciales avec les chrétiens aux alentours de Noël.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]