Chambre des représentants d'Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chambre des représentants.

Chambre des représentants d'Australie
Australian House of Representatives

alt=Description de l'image Logo of the Australian House of Representatives.png.
Type
Type Chambre basse
Présidence
Président Bronwyn Bishop (Parti libéral)
Élection 12 novembre 2013
Structure
Membres 150
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Composition

Groupes politiques
Élection
Dernière élection 7 septembre 2013

Parliament House, Canberra, Territoire de la capitale australienne

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion

Divers
Site web http://www.aph.gov.au/house/
Politique en Australie
Image illustrative de l'article Chambre des représentants d'Australie

La Chambre des représentants (House of Representatives) est la première chambre du Parlement d'Australie. Depuis le 12 novembre 2013, le président (Speaker) de la Chambre des représentants est Bronwyn Bishop, membre du parti libéral.

La Chambre possède actuellement 150 sièges correspondant chacun à une division géographique du pays appelée Commonwealth Electoral Division. Les redécoupages électoraux sont fréquents et cherchent à ce que chaque circonscription comprenne environ 85 000 électeurs. Le système de vote lors des élections pour la Chambre est le vote alternatif connu localement sous le nom de « système préférentiel ». Les représentants siègent dans la capitale fédérale, Canberra.

La Constitution australienne donne des pouvoirs équivalents à chacune des deux chambres puisque toute loi doit être approuvée par les deux chambres. Néanmoins, il est de tradition que le gouverneur général, représentant de la couronne britannique, demande au chef de la majorité à la Chambre des représentants de former le gouvernement.

Les représentants votent strictement dans le respect de la ligne de leur parti et puisque le gouvernement est nécessairement majoritaire à la Chambre, les lois passent sans difficulté. L'opposition parlementaire ne peut véritablement menacer l'adoption d'une loi qu'au Sénat où le gouvernement a rarement[1] la majorité. Les lois de financement ne peuvent être introduite ou modifiées que par la chambre basse. À la Chambre, l'opposition ne peut donc se livrer qu'à des attaques verbales, soit par des questions mettant en cause la portée, l'efficacité ou la justesse d'une loi, soit en proposant des amendements. Le système des commissions est encore en développement à la Chambre alors que le Sénat s'est depuis longtemps doté de cet outil permettant de diviser le travail parlementaire.

Prenant modèle sur la Chambre des communes du Royaume-Uni, la Chambre est drapée de vert mais pour mettre en avant l' « australiannité » de la Chambre, ce vert cherche à se rapprocher de celui des eucalyptus qui croissent dans la région.

Répartition des sièges par partis aux différentes élections de 1946 à 2010[modifier | modifier le code]

  • Coalition (90)
    • Parti libéral (58)
    • Parti libéral national (22)
    • Parti national (9)
    • Parti libéral rural (1)
  • Travaillistes (55)
  • Verts (1)
  • Parti unifié de Palmer (1)
  • Parti australien de Katter (1)
  • Indépendants (2)

ALP=Australian Labor Party (Travaillistes)
LIB: Parti Libéral australien
NAT: Parti National Australien.

Sièges
Année ALP LIB NAT Autres Total
1946 43 15 11 5 74
1949 47 55 19   121
1951 52 52 17   121
1954 57 47 17   121
1955 47 57 18   122
1958 45 58 19   122
1961 60 45 17   122
1963 50 52 20   122
1966 41 61 21   124
1969 59 46 20   125
1972 67 38 20   125
1974 66 40 21   127
1975 36 68 23   127
1977 38 67 19   124
1980 51 54 20   125
1983 75 33 17   125
1984 82 45 21   148
1987 86 43 19   148
1990 78 55 14 1 148
1993 80 49 16 2 147
1996 49 75 19 5 148
1998 67 64 16 1 148
2001 65 69 13 3 150
2004 60 75 12 3 150
2007 83 54 10 2 150
2010 72 61 12 5 150
2013 55 58 9 28 150

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Néanmoins depuis le 1er juillet 2005, le Parti libéral détient la majorité dans les deux Chambres