La Soif du mal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Soif du mal

Description de cette image, également commentée ci-après

Janet Leigh et Charlton Heston

Titre original Touch of Evil
Réalisation Orson Welles
Scénario Whit Masterson
(roman Badge of Evil)
Orson Welles
(adaptation)
Paul Monash (non crédité)
Franklin Coen (non crédité)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1958
Durée 95 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Orson Welles (et Joseph Calleia derrière lui)

La Soif du mal (Touch of Evil) est un film policier américain réalisé par Orson Welles, sorti en 1958.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'explosion d'une bombe dans le secteur américain de Los Robles, petite ville frontalière entre les États-Unis et le Mexique fait craindre des complications entre les deux pays. Le policier mexicain, Mike Vargas, alors en voyage de noces, décide de s'investir dans l'enquête et découvre les méthodes peu recommandables de son homologue, Hank Quinlan. Vargas et sa femme se retrouvent pris au piège entre une police locale corrompue et les gangs locaux…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La raison du choix de Welles comme metteur en scène est discutée : a-t-il été imposé par Charlton Heston ou par le producteur Albert Zugsmith aux studios Universal qui craignaient que le film soit un gouffre financier ? Lors du premier jour de tournage, Welles réussit l'exploit de mettre en boîte l'équivalent de 4 jours de tournage et rassure les financiers d'Universal qui vont lui laisser une grande liberté. Il décide alors de se libérer de la surveillance des studios et déplace l'équipe en extérieur à Venice (Californie) où il tourne de nuit. Le tournage se déroule sans difficulté en un temps record, entre le 18 février et le 2 avril 1957. Cependant, Universal n'est pas satisfait du premier montage. Le studio confie le nouveau montage à Ernst Nims et décide de faire tourner des séquences supplémentaires par Harry Keller.
  • Orson Welles, mécontent des modifications apportées à son montage, envoya au studio une note de 58 pages comprenant les changements qu'il envisageait d'apporter au film qui devait finalement sortir. C'est sur la base de cette note qu'en 1998, une nouvelle version a été remontée afin de rétablir la vision du réalisateur.
  • Janet Leigh a tourné avec un bras dans le plâtre. Celui-ci n'a été ôté que pour la scène de l'agression du motel.
  • La ville de Venice a été choisie sur les conseils d'Aldous Huxley.
  • Le très long plan séquence (3 min 20 s) qui ouvre le film, tourné à partir d'une grue en mouvement, est considéré comme un modèle du genre. Cependant, lors de la prise, le douanier n'arrivait pas à rendre son texte correctement. Il a finalement été postsynchronisé.
  • C'est le dernier film hollywoodien de Welles.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :