Philip H. Lathrop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philip H. Lathrop

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

De g. à d. : Philip H. Lathrop (cadreur), Charlton Heston et Orson Welles, sur le tournage de La Soif du mal (1958)

Naissance 22 octobre 1912
Merced
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 12 avril 1995 (à 82 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables La Panthère rose
Le Kid de Cincinnati
On achève bien les chevaux
Tremblement de terre
Séries notables Peter Gunn
Hong Kong

Philip H. Lathrop, né le 22 octobre 1912 à Merced (Californie), mort le 12 avril 1995 à Los Angeles (Californie), est un directeur de la photographie américain, membre de l'ASC.

Il est parfois crédité Philip Lathrop ou Phil Lathrop.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts au cinéma comme deuxième assistant opérateur en 1935, Philip H. Lathrop devient premier assistant opérateur en 1946, puis est cadreur entre 1948 et 1958, sur vingt films, où il assiste le chef opérateur Russell Metty (ex. : Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk, en 1955, et La Soif du mal d'Orson Welles, en 1958).

Il devient lui-même directeur de la photographie en 1958 et contribue ainsi à soixante-cinq films américains, le dernier (un court métrage) en 1987. Il collabore notamment à huit films réalisés par Blake Edwards, dont La Panthère rose en 1963, avec Peter Sellers et David Niven. Relevons également sa contribution au genre du film catastrophe, avec Tremblement de terre (1974) de Mark Robson et trois films de la série cinématographique des Airport (ex. : Les Naufragés du 747 en 1977).

Parmi les autres réalisateurs avec lesquels il travaille, mentionnons Walter Hill (ex. : Driver en 1978, avec Ryan O'Neal et Isabelle Adjani), Norman Jewison (Le Kid de Cincinnati en 1965, avec Steve McQueen et Edward G. Robinson), Sydney Pollack (On achève bien les chevaux en 1969, avec Jane Fonda et Michael Sarrazin), Boris Sagal (ex. : Le Motel du crime en 1963, avec Richard Chamberlain, Nick Adams et Claude Rains), ou encore Jack Smight (ex. : L'Amour à quatre mains en 1980, avec Shirley MacLaine, James Coburn et Susan Sarandon).

Tremblement de terre lui vaut en 1975 une seconde nomination à l'Oscar de la meilleure photographie (il avait déjà eu une première nomination en 1965, pour Les Jeux de l'amour et de la guerre, avec James Garner et Julie Andrews, sorti en 1964).

Philip H. Lathrop est aussi chef opérateur à la télévision, entre 1958 et 1988 (année où il se retire), sur dix séries — dont soixante épisodes de Peter Gunn, série produite par Blake Edwards, de 1958 à 1960 — et dix téléfilms.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Comme premier assistant opérateur[modifier | modifier le code]

Comme cadreur[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Seuls sont les indomptés (1962) :
Gena Rowlands et Kirk Douglas

À la télévision[modifier | modifier le code]

(comme directeur de la photographie)

Séries[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]