Bande à part (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bande à part.

Bande à part est un film français réalisé par Jean-Luc Godard, sorti en 1964. Le scénario est inspiré du roman Pigeon vole (Fools' Gold, 1958) de l'auteur américain Dolores Hitchens (1907–1973).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Franz (Sami Frey) fréquente Odile (Anna Karina), charmante jeune fille lunaire et naïve qu'il a rencontrée à son cours d'anglais dans un institut privé parisien. Odile révèle à Franz que sa tante Victoria qui l'héberge loue une chambre de son pavillon de Joinville à un mystérieux M. Stoltz, qui y cacherait une grosse somme d’argent liquide. Franz révèle cette opportunité à Arthur (Claude Brasseur) son inséparable compagnon. Petits délinquants à l'occasion, ils décident de s'emparer de l'argent et de s'enfuir en Amérique du Sud. Arthur décide également qu'il aurait Odile, au grand dam de Franz, beaucoup plus maladroit et moins sûr de lui. Odile succombe à Arthur. S'ensuit un chassé-croisé amoureux sur fond de manipulation intéressée. Franz, trop bavard, révèle également son secret à l'oncle d'Arthur, criminel averti, qui décide de passer à l'action de son côté...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Grand fan du film, le réalisateur américain Quentin Tarantino a appelé sa société de production A Band Apart, en référence au film de Godard[1].
  • Toujours au sujet de Quentin Tarantino, selon ses dires, les personnages et l'histoire de Reservoir Dogs auraient une forte inspiration du film de Godard[réf. nécessaire].
  • Bande à part est également le titre du second album du groupe Nouvelle vague ; le clip d'une chanson de cet album intitulée Dance with me (reprise de The Lords of the New Church) utilise une scène du film.
  • Le groupe de pop-folk catalan Els amics de les arts (es) reprend la scène de la danse dans le clip de leur chanson Jean Luc.
  • Dans le film Innocents - The Dreamers de 2003, les trois personnages principaux (étudiants à Paris en 1968) sont inspirés par Arthur, Franz et Odile. Dans une scène qui est mélangée avec des fragments de l'original, les trois jeunes étudiants passionnés par le cinéma et Jean-Luc Godard, pulvérisent le record de Bande à part en traversant le Musée du Louvre en 9 min 28 s.
  • Dans le film de Roger Michell Un week-end à Paris, le personnage principal regarde la scène de danse à la télévision dans sa chambre d'hotel à Paris et danse brièvement. La scène finale du film est une recréation plus longue de la scène de danse dans un café où la musique est jouée sur un jukebox.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. de Baecque 2011, p. 259

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]