Ray Collins (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ray Collins.

Ray Collins

Description de cette image, également commentée ci-après

Ray Collins dans Citizen Kane en 1941

Nom de naissance Raymond Bidwell Collins
Naissance
Sacramento, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Décès (à 75 ans)
Santa Monica, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Acteur
Films notables Citizen Kane
La Splendeur des Amberson
Péché mortel
Deux sœurs vivaient en paix
L'Héritière
Perry Mason

Ray Collins, né le à Sacramento et mort le à Santa Monica, est un acteur américain connu pour son rôle du Lieutenant Arthur Tragg dans la série télévisée Perry Mason.

Biographie[modifier | modifier le code]

Une enfance prometteuse[modifier | modifier le code]

Ses traits sombres et ses yeux brillants sont familiers aux amateurs de vieux films, réalisant une magnifique carrière en tant qu'acteur avec plus de 80 apparitions au cinéma dans les années 1940 et 1950, Ray Collins joue habituellement des figures d'autorité bourru, comme des dirigeants politiques, des policiers ou des officiers militaires.

Descendant de pionniers de la ruée vers l'or, il est né Raymond Bidwell Collins à Sacramento, en Californie de Lillie Bidwell et William C. Collins, éditeur de journaux. Ses parents ont influencé sa carrière cinématographique en l'incitant à poursuivre une carrière sur scène à un âge déjà précoce.

Sacramento, ville natale de Ray Collins.
Ray Collins dans le célèbre film de Orson Welles, Citizen Kane.

Ses débuts au théâtre et à la radio[modifier | modifier le code]

Ray Collins entre dans une société théâtrale à Vancouver, en Colombie-Britannique à 14 ans, en 1903, en se produisant dans le genre du vaudeville, très en vogue à l'époque, ce qui l'a conduit sur les scènes de Broadway. Plus tard il se marie à Margaret Marriott mais divorce en 1924. En 1926, il épouse Joan Uron et ont un fils, Junius. Vers la fin des années 1930, il s'aventure dans la radio et commence une association fructueuse avec le Mercury Theatre d'Orson Welles comme annonceur dans l'émission radio de 1938 intitulée «Mercury Theatre on the air» qui met en ondes des pièces de dramaturges anglais, ainsi que de nombreux romans d'Herbert George Wells, comme par exemple son légendaire, La Guerre des mondes. Ray Collins s'installe ensuite à Hollywood et rejoint la troupe du Mercury Theatre en 1939. Dès lors, il apparait dans Les Raisins de la colère en 1940 avec Henry Fonda et un an plus tard, joue le célèbre rôle de l'impitoyable James W. Gettys dans le classique Citizen Kane en 1941 avec son ami, Orson Welles.

Une carrière glorieuse[modifier | modifier le code]

Après que le Groupe Mercury ai rompu au début des années 1940, Ray Collins continue son parcours dans les films Hollywoodiens et se crée une solide réputation en tant qu'acteur de caractère. Sa longue liste de films comprend La Splendeur des Amberson en 1942 où il est Jack Amberson, Deux années sur le gaillard d'avant et Les Plus Belles Années de notre vie, tous deux sortis en 1946, L'Héritière en 1949 avec Olivia de Havilland et La Maison des otages en 1955. Ray Collins a également été un membre régulier de la série de comédies de Ma and Pa Kettle à partir du début des années 1950, où il tenait le rôle de Jonathan Parker. Sa dernière représentation à l'écran fut dans le film de Orson Welles, La Soif du mal en 1956, et il n'apparaîtra plus qu'à la télévision où il a notamment joué le rôle du Professeur Merriweather dans la série The Halls of Ivy en 1954. On peut aussi l'apercevoir dans You Are There, Science Fiction Théâtre, Dick Powell's Zane Grey Theater ou encore dans Alfred Hitchcock présente. Mais Ray Collins a commencé le rôle le plus célèbre de sa carrière en 1957 en étant le Lieutenant Arthur Tragg connu pour son chapeau à large bord et son esprit sec dans la série hebdomadaire de CBS, Perry Mason. Devant apparaître dans un total de 121 épisodes, Ray Collins était de plus en plus affaibli par l'emphysème, de sorte, Wesley Lau a été introduit en tant que Lt. Andy Anderson, en 1961 pour aider Collins à jouer le rôles du policier et, éventuellement, pour le remplacer. Collins fait sa dernière apparition dans Perry Mason dans «Le cas de la caméra et cabrioles» (épisode 196), qui fut diffusé le , pour décéder d'emphysème le à Santa Monica, en Californie à l'âge de 75 ans. Il est inhumé au cimetière de Forest Lawn Memorial Park à Los Angeles en Californie[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Selon le site Find a Grave.

Liens externes[modifier | modifier le code]