Jean-François Zygel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-François Zygel

Naissance 23 novembre 1960 (53 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale pianiste,
improvisateur,
compositeur,
professeur
Style Musique tonale
Lieux d'activité Paris

Œuvres principales

Malaga
La Ville
Niggun

Jean-François Zygel, né le 23 novembre 1960 à Paris, est pianiste improvisateur, compositeur et professeur d'écriture et d'improvisation au Conservatoire de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Compositeur et pianiste improvisateur, Victoire de la musique 2006, Jean-François Zygel renouvelle le concert classique en l’ouvrant à l’improvisation, au jazz, aux musiques du monde, au théâtre et à la danse.

C'est en 1978 que Jean-François Zygel entre au Conservatoire de Paris. En 1982, il remporte le Premier Prix du Concours International d'improvisation au piano de la Ville de Lyon. Il est nommé professeur d'orchestration au CNSM de Lyon puis professeur d'écriture et d'improvisation au CNSM de Paris.

Passionné par le cinéma muet, Jean-François Zygel compose une musique originale pour le Nana de Jean Renoir (commande du Musée du Louvre).

À l'occasion du centenaire de la naissance de la musique de film, il signe l’accompagnement au piano du chef-d’œuvre de Marcel L'Herbier, « L'Argent » (un DVD Carlotta Films).

En 2011, il collabore avec l'Orchestre national d'Île-de-France pour « La Femme sur la lune de Fritz Lang » (Cité de la musique). En 2013, c'est la création par l'orchestre de l'Opéra de Rouen d'une nouvelle partition écrite pour « La Belle Nivernaise » de Jean Epstein (commande de la Cité de la Musique et du Festival Normandie Impressionniste).

Parallèlement à sa carrière de pianiste compositeur, Jean-François Zygel crée en 2006 sur France 2 l'émission « La Boîte à musique », dont il est à la fois l'auteur et l'animateur. Suivent en 2007 Les Clefs de l'Orchestre, avec l'Orchestre philharmonique de Radio France (série retransmise sur France 5, France 2 et la RTBF), puis en 2008 les Leçons d'Opéra et les Nuits de l'improvisation au théâtre du Châtelet.

En 2011, il sort son deuxième album d'improvisation, Double Messieurs (Naïve), en duo avec Antoine Hervé, qui constitue un véritable « carnet de voyage » des concerts donnés pendant la saison 2009-2010. La même année, il lance les Concerts de l'Improbable au Théâtre du Châtelet. Il dispute de nombreuses battles avec d'autres improvisateurs comme Chilly Gonzales, Didier Lockwood, Bruno Fontaine, Andy Emler, Yaron Herman...

En 2012, il est invité à se produire à Toronto en compagnie d’Uri Caine et de Lang Lang pour un concert d’hommage à Glenn Gould à l’occasion des trente ans de sa mort.

La musique de Zygel est nourrie de la cantilation synagoguale. Deux de ses arrières grands-pères étaient des hazzanim en Pologne[1].

Émissions et spectacles[modifier | modifier le code]

La Leçon de Musique[modifier | modifier le code]

De 1996 à 2007, Jean-François Zygel donne des leçons de musique en public à la mairie du XXe à Paris.
Devant le succès grandissant, certaines ont été filmées par Stéphan Aubé et Marie-Christine Gambart (Chopin, Fauré, Bartók, Debussy, Chostakovitch, Mendelssohn, Franck, Ravel et Mozart) puis éditées sous format DVD par Naïve Records et récompensées aux Victoires de la musique classique 2006.

De 2007 à 2011, ses leçons de musique s'installent au Théâtre du Châtelet. Cette fois, Jean-François Zygel consacre les compositeurs suivants : Schubert, Mendelssohn, Haydn, Chopin, Brahms, Fauré, Debussy, Messiaen ainsi qu'une leçon spéciale pour la Fête de la musique.

Les Leçons d'opéra[modifier | modifier le code]

Spectacles donnés au Théâtre du Châtelet.

Les Clefs de l'Orchestre[modifier | modifier le code]

Dans la lignée des Young People’s Concerts de Leonard Bernstein, Jean-François Zygel, avec la complicité de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, explique les grandes œuvres du répertoire symphonique à un public de tous âges.

Certains de ces concerts pédagogiques ont fait l'objet d'une diffusion télévisuelle ainsi que d'une édition DVD chez Naïve Records. Les œuvres filmées sont le Boléro de Ravel, la Symphonie nº 103 de Joseph Haydn, la Symphonie nº 6 de Beethoven, la Symphonie nº 9 de Dvořák, le Concerto pour orchestre de Bartók, la Symphonie fantastique de Berlioz, L'Apprenti sorcier de Dukas, La Danse macabre de Saint-Saëns, L'Oiseau de feu de Stravinskyetc. Les réalisateurs sont Stéphan Aubé, Philippe Béziat, Frédéric Leclair et François-René Martin.

Les Nuits de l'improvisation[modifier | modifier le code]

Au Théâtre du Châtelet, Jean-François Zygel organise depuis 2009 des nuits de l'improvisation, spectacle annuel où solistes et les groupes de musiciens (fixes ou déambulants) investissent tout le théâtre.

Les Concerts de l'improbable[modifier | modifier le code]

Organisés au Théâtre du Châtelet depuis 2011, les spectacles des deux premières saisons (2011-2012 et 2012-2013) sont organisés autour d'un compositeur, différent à chaque fois.

Les concerts sont précédés par une heure de musique à tous les étages dans un théâtre redécoré pour l'occasion : musiciens ambulants, instruments rares, trios, quatuors, quintettes… Après le concert, un after mêle jazz, baroque, classique dans les différents salons du théâtre.

La Boîte à Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Boîte à Musique.

Jean-François Zygel anime tous les étés depuis 2006 une émission hebdomadaire sur France 2. Au cours de celle-ci, un thème ou un compositeur classique est revisité, en public et en compagnie de plusieurs personnalités françaises, souvent issues du monde de la politique ou de l'art, notamment de la chanson.

La formule initiale est de 90 minutes, le jeudi soir vers 22 h 30, chaque émission étant consacrée lors de la première saison à un compositeur. En 2007, la formule de l'émission évolue légèrement et la durée passe à 110 minutes. Chaque émission est consacrée à un thème (et non plus à un compositeur) : l'opéra, les claviers, la nature, la musique de chambre, la danse. Une nouvelle Boîte à Musique consacrée à Noël est diffusée pour les fêtes de fin d'année, le 21 décembre 2007. L'émission reprend pour huit rendez-vous au cours de l'été 2008. Les thèmes abordés sont : musique et cinéma, la musique française (on y voit Xavier Darcos improvisant au piano), les modernes, les classiques, les romantiques, la sensualité, pochette surprise, l'improvisation.

L'émission reçoit le « Laurier de l'émission culturelle musicale » remis par le Club Audiovisuel de Paris en mai 2009.

L'émission est reconduite au cours des étés 2009, 2010 et 2011, le jeudi en deuxième partie de soirée. Elle est reconduite en 2012 et 2013 le vendredi en deuxième partie de soirée.

Sur l'antenne de France Musique[modifier | modifier le code]

Jean-François Zygel est également présent de 2004 à 2010 sur l'antenne de France Musique dans ses Leçons de musique évoquées plus haut et les concerts Les Clefs de l'orchestre. Entre 2006 et 2009, il anime l'émission Le Cabaret Classique le dimanche de 18 h à 19 h (une émission qu'il a coprésentée, pour la dernière saison, avec Antoine Hervé). En 2009-2010, Le Blog de Jean-François Zygel (le samedi de 17 h 30 à 18 h) clôt sa collaboration avec France Musique.

Discographie[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Édités chez naïve classic.

La Leçon de Musique[modifier | modifier le code]

  • Bartók (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Chopin (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Chostakovitch (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Debussy (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Fauré (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Franck (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Mendelssohn (réalisation Marie-Christine Gambart)
  • Mozart (réalisation Stéphan Aubé)
  • Schubert (réalisation Stéphan Aubé)
  • Ravel (réalisation Marie-Christine Gambart)

Les Clefs de l'Orchestre[modifier | modifier le code]

  • Symphonie nº 103 de Haydn (réalisation Stéphan Aubé)
  • Boléro de Maurice Ravel (réalisation Stéphan Aubé)
  • Symphonie pastorale de Beethoven (réalisation Stéphan Aubé)
  • Symphonie « Du Nouveau Monde » de Dvořák (réalisation Stéphan Aubé)
  • Concerto pour orchestre de Bartók (réalisation Philippe Béziat)
  • Symphonie fantastique de Berlioz (réalisation François-René Martin)
  • L’Apprenti sorcier de Dukas et La Danse macabre de Saint-Saëns (réalisation Frédéric Le Clair)
  • Symphonie nº 40 de Mozart (réalisation Louise Narboni)
  • « Symphonie inachevée » de Schubert (réalisation Frédéric Le Clair)
  • L'Oiseau de feu de Stravinsky (réalisation Frédéric Le Clair)

La musique classique expliquée aux enfants[modifier | modifier le code]

(réalisation Frédéric Leclair)

La Boîte à Musique[modifier | modifier le code]

  • La Boîte à Musique (2007, épisodes de la saison 2007 de l'émission)
  • La Boîte à Musique 2 (2008, épisodes de la saison 2008 de l'émission)
  • La Boîte à Musique 3 (2010, deux épisodes de la saison 2009 de l'émission et trois épisodes de la saison 2010)
  • La Boîte à Musique 4 (2011, épisodes de la saison 2011 de l'émission)

Une première édition de La Boîte à Musique 3 est parue en 2009 avec une jaquette différente. Elle contenait tous les épisodes de la saison 2009 de l'émission, mais a été retirée de la vente en raison de problèmes de droits concernant un des artistes invités sur une des émissions.

CD[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Art Music Settings of Arabic Texts (édité chez Koch Schwann) : piano
  • 1997 : Around the World With Tsippi Fleischer (édité chez Vienna Modern Master) : piano sur Ballad of Expected Death in Cairo
  • 1998 : Chants juifs (édité chez naïve classic), par Sonia Wieder-Atherton et Daria Hovora : composition de trois morceaux (Nigun, Psalmodie et Chemah)
  • 2008 : Improvisations (édité chez naïve classic)
  • 2011 : Double Messieurs, avec Antoine Hervé (édité chez naïve classic)

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

Voir[2].

  • Niggun
  • Malaga
  • La Ville

Publications[modifier | modifier le code]

  • Quand du stérile hiver a resplendi l'ennui… Conditions d'existence du langage musical, in Le Débat, no 82, novembre-décembre 1994, p. 31-34.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Interview de Jean-François Zygel par B. Dermoncourt, Classica-Repertoire, février 2008, p. 39-55

Liens externes[modifier | modifier le code]