Mandarin du Sud-Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Distribution en République populaire de Chine des huit principaux dialectes du mandarin
L'aire du mandarin du Sud-Ouest figure en bleu foncé

Le Mandarin du sud-ouest (chinois simplifié : 西 ; chinois traditionnel : 西南官話 ; pinyin : Xīnán guānhuà), Huguang (chinois simplifié : 广 ; chinois traditionnel : 湖廣官話 ; pinyin : Húguǎng guānhuà ; littéralement : « Mandarin de l'étendue lacustre ») ou encore mandarin du Haut-Yangzi (chinois simplifié : 江官话 ; chinois traditionnel : 上江官話 ; pinyin : Xiàjiāng guānhuà ; littéralement : « mandarin du heut-fleuve »), est le dialecte du mandarin parlé entre la vallée du Yangzi Jiang, et l'est du plateau tibétain : ville de Chongqing, provinces du Henan, Hubei, Sichuan et Yunnan.

Considérée indépendamment des autres dialectes du mandarin, le mandarin du Sud-Ouest est, avec quelque 200 millions de locuteurs, la sixième langue parlée dans le monde, après le mandarin, l'espagnol, l'anglais, le hindi et le bengali.[réf. souhaitée]

La présence lointaine de locuteurs mandarins par rapport au foyer originel septentrional en Chine continentale s'explique par la colonisation au XIIe siècle par des pèlerins venus du nord-est pour repeupler ces régions conquises mais dépeuplées suite à des épidémies. Le mandarin du Sud-Ouest supplanta notamment le bashu.

Selon certaines classifications [1], le mandarin guiliu / 桂柳官话 (de Guilin et Liuzhou; ou 桂柳话, parfois 桂柳片) au nord du Guangxi serait suffisamment spécifique pour faire l'objet d'une classification distincte du mandarin du sud-ouest.

Quatre dialectes du mandarin Gui-Liu identifiés :

Voir aussi[modifier | modifier le code]