Remords

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Remord [sic] par Camille Lefèvre, tête en plâtre, 1er tiers du XXe siècle (Musée des Beaux-Art de Belfort)

Le remords est une expression émotionnelle de regret personnel ressentie par un individu après avoir commis un acte qui est conduit à être honteux, blessant ou violent. Le remords est très proche de la culpabilité et d’un auto-ressentiment. Lorsqu’une personne regrette un geste ou de la manière dont elle a agi, cela peut être à cause du remords ou en réponse à de nombreuses autres conséquences, incluant la punition ou l’omission.

En théologie[modifier | modifier le code]

L'existence du remords est développé dans la théologie chrétienne, à travers le concept de syndérèse, qui développe les conséquences des remords sur la capacité de l'homme de reconnaître le bien.

En psychologie[modifier | modifier le code]

Un individu incapable de ressentir le moindre remords est souvent labellisé en tant que sociopathe ou psychopathe - d’une ancienne classification du DSM III. En général, un individu a besoin de ne ressentir aucune peur ou aucun remords dans l’ordre de développer quelques traits sociopathes.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]