Halloween 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Halloween (homonymie).

Halloween 4
Le Retour de Michael Myers

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film.

Titre original Halloween 4 : The Return of Michael Myers
Réalisation Dwight H. Little
Scénario Danny Lipsius
Larry Rattner
Benjamin Ruffner
Alan B. McElroy
Acteurs principaux
Sociétés de production Trancas International Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Slasher
Sortie 1988
Durée 88 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Halloween 4 : Le Retour de Michael Myers (Halloween 4 : The Return of Michael Myers) est un film d'horreur américain réalisé par Dwight H. Little, sorti en 1988.

Il met en scène Donald Pleasence dans le rôle du docteur Loomis, Danielle Harris dans le rôle de Jamie Lloyd, la nièce de Michael Myers et Ellie Cornell dans celui de Rachel Carruthers. Le film retourne aux sources en poursuivant l'histoire du tueur d'Halloween qui avait été laissé en suspans avec Halloween 3.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dix ans après avoir ravagé la ville de Haddonfield lors de la nuit d'Halloween, le psychopathe Michael Myers est dans le coma, toujours sous haute surveillance dans un hôpital psychiatrique fédéral. La nuit où il doit être transféré dans un hôpital d'Etat, Michael Myers parvient à s'échappé en tuant les infirmiers. Décidé à le rattraper, le docteur Loomis va suivre une piste jonchée de cadavres qui le conduit tout droit à la petite ville d'Haddonfield...

Résumé détaillé du film[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 1988, dix ans après la terrible nuit d'Halloween au cours de laquelle treize (pas seize - une erreur mentionnée dans le film) personnes ont été assassinées, le meurtrier Michael Myers est toujours vivant. Gravement brûlé et dans le coma, il doit être transféré ce soir-là du Ridgemont Federal Sanitarium jusqu'à Smith's Grove, son état ne nécessitant plus un séjour prolongé à l'asile de haute sécurité de Ridgemont. Durant le trajet, il parvient à s'évader et recommence à tuer.

Dans le courant de la nuit, à Haddonfield, chez les Carruthers, une petite fille de huit ans fait un affreux cauchemar dans lequel un géant au masque blanc veut la poignarder. Fille de Laurie Strode, que l'on croit décédée onze mois plus tôt dans un accident de la circulation, Jamie Lloyd est le souffre-douleur des enfants de son école qui lui disent que son oncle est le croquemitaine. Apprenant que l'on a transféré le tueur sans le prévenir, le docteur Samuel Loomis, largement handicapé lors de l'explosion de l'hôpital d'Haddonfield, vient prévenir ses supérieurs du danger que représente Michael. Il est trop tard : l'ambulance de transfert est retrouvée en contre-bas d'un pont, et malgré les certitudes de la police (qui affirme que le prisonnier a dû être éjecté lors du choc), Loomis est persuadé que c'est son ancien patient le véritable "accident". Michael s'est enfui pour achever le meurtre de sa famille : il compte maintenant tuer sa nièce. Le docteur et l'assassin se retrouvent face à face dans une station-service sur la route d'Haddonfield. Michael vient de tuer un mécanicien (pour lui voler sa combinaison) et la serveuse du restaurant routier, et il s'enfuit au volant d'une dépanneuse en faisant exploser les pompes à carburant, ainsi que la voiture de Loomis, lequel doit faire du stop pour rejoindre Haddonfield.

Dans un bazar de la ville, Michael dérobe un masque blanc et fait peur à sa nièce venue acheter un déguisement de clown, mais personne ne comprend exactement ce qu'elle veut dire en parlant de "l'homme du cauchemar".

À la tombée de la nuit, le Dr. Loomis est reçu par le shérif Ben Meeker, lequel reste incrédule ; bien vite, le fait que les lignes téléphoniques externes soient coupées (on ne peut plus joindre quiconque hors Haddonfield), et un passage chez les Carruthers (avec la découverte du cadavre du chien de la maison) confirme l'idée de Loomis. Pendant ce temps, Michael tue un ouvrier électricien en le projetant sur les accumulateurs municipaux, et provoque un court-circuit qui plonge Haddonfield tout entier dans le noir.

Durant la tournée des friandises, Rachel, la fille adolescente des Carruthers, perd la trace de Jamie et se fait poursuivre par Michael. Elle est heureusement trouvée (de même que Jamie) par le docteur et le shériff. De retour au commissariat, les deux hommes tombent sur un carnage : aucun policier présent n'a été épargné. Sur ces affreuses constatations, un groupe d'habitants éméchés (dont certains ont perdu un proche lors du massacre dix ans plus tôt) viennent aux nouvelles, faute d'avoir pu obtenir quiconque au poste de police. Loomis, malgré les protestations du shériff, les avertit de l'évasion de Michael, et les fermiers créent une milice de patrouille dans la ville, fusil à la main, prêts à faire justice eux-mêmes. Ils ne réussiront qu'à abattre un passant qu'ils connaissaient.

Loomis, Rachel et Jamie se réfugient chez les Meeker, où se trouvent déjà Kelly, la fille du shériff, et Brady, le petit copain infidèle de Rachel ; ils sont bientôt rejoints par Logan, le shériff-adjoint. Enfermé, le groupe s'espère en sécurité : Meeker en profite pour appeler les agents fédéraux via CB, puis s'en va pour empêcher les "miliciens" de tuer un autre innocent. Loomis quitte la maison à son tour pour essayer de trouver Michael... lequel a profité de l'obscurité pour s'introduire et se cacher à l'intérieur avant que toute issue ne soit complètement close ! Il tue l'agent Logan, Kelly puis Brady et poursuit Rachel et Jamie jusque sur le toit. Si Jamie, à l'aide d'un câble, parvient à rejoindre le sol sans trop d'encombres, Rachel, elle, tombe du toit et reste étendue inanimée. Jamie, terrorisée, est rejointe par Loomis qui lui propose d'aller se cacher dans l'école primaire. Mais Michael assomme le docteur, puis manque attraper Jamie avant que Rachel, titubante mais en vie, n'arrive à son tour à la rescousse.

En sortant de l'école, les filles sont récupérées par quatre "miliciens" en pick-up, et les hommes, conscients qu'ils ont affaire à un monstre hors du commun, proposent de laisser les fédéraux se charger du tueur et de s'enfuir dans une ville voisine. En route, Michael, resté caché sous la voiture, les tue tous les quatre avant d'être renversé deux fois de suite par Rachel qui a pris le volant. L'increvable assassin se relève à nouveau : cette fois, Meeker et les policiers se chargent de lui règler son compte en lui tirant dessus au Magnum et au fusil à pompe. Le tueur s'effondre dans un puits de mine qui s'écroule autour de lui.

De retour chez les Carruthers, tout le monde soupire de soulagement. La terreur a pris fin. Mais un hurlement - celui de Mme Carruthers - retentit dans la salle de bains du premier étage. Loomis se précipite et hurle « Non ! » en dégainant son revolver. Meeker le désarme et reste horrifié par ce qu'il voit, de même que Rachel et Mr. Carruthers. En haut des escaliers, dans son costume de clown, Jamie tient presque fièrement dans sa main une paire de ciseaux tâchés de sang...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Version française réalisée par GK Garcia Ktorza Productions ; direction artistique : Jacques Garcia

Production[modifier | modifier le code]

Halloween 3 : Le Sang du sorcier, assez mal reçu par la critique lors de sa sortie en 1982, recueille des recettes inférieures à celles de Halloween 2. Déçus que cette tentative de renouveler la série ne marche pas, John Carpenter et Debra Hill abandonnent alors la saga, tout comme Dino De Laurentiis dont la compagnie produisit Halloween 2 et Halloween 3.

Paul Freeman, producteur avisé, juge pertinent de relancer la série, en ramenant sur le devant de la scène le serial killer Michael Myers. Moustapha Akkad, homme de cinéma d'origine syrienne, coproducteur des trois premiers films et seul détenteur des droits de la série à ce moment, se laisse tenter par le projet. Dwight H. Little, un metteur en scène ayant quelques films d'action à son actif, se voit attribuer sa réalisation.

Le scénario[modifier | modifier le code]

Vers la fin des années 1980, la commission de classification américaine se montre d'une sévérité inflexible quant aux films d'horreur. Pour éviter de tels ennuis, les producteurs de Halloween 4 réclament à Little un film relativement peu violent. Mais ils sont déçus par le résultat final qu'ils jugent excessivement timide. Ils demandent alors à John Carl Buechler, spécialiste des effets spéciaux (Aux portes de l'au-delà, ...) de tourner rapidement quelques plans gores afin de les insérer au film.

Michael Myers a survécu au terrible incendie qui a dévasté l'hôpital d'Haddonfield la nuit d'Halloween au cours de laquelle il avait massacré une dizaine de personnes. Mais son état est maintenant celui d’un grand brûlé plongé dans un état végétatif. Au cours d'un trajet en ambulance, il se réveille et parvient à s'évader. Désormais, il consacre son existence à l’accomplissement d’un seul objectif : retrouver et tuer sa nièce Jamie Lloyd, la fille de sa sœur Laurie Strode. Aussitôt prévenu de l'évasion, le docteur Loomis part à la recherche du dangereux fugitif.

À la fin de Halloween 2, une explosion ravage la pièce dans laquelle s'affrontent Michael et Loomis, ce film s'achevant sur un dénouement apocalyptique ne laissant aucun espoir de survie aux deux principaux protagonistes. Mais dans Halloween 4, ils réapparaissent bien vivants, quelques années plus tard. Michael est dans un état végétatif, plongé dans un coma considéré comme désespéré, alors que Loomis s'en est sorti avec quelques séquelles. Michael, une fois en cavale, s'empresse de se trouver un déguisement, un long couteau et un masque blanc. Puis il retourne à Haddonfield. Là-bas, il va harceler Rachel alors que celle-ci joue la baby-sitter pour la petite Jamie (qui arbore un costume identique à celui que son oncle portait le jour où il a poignardé sa sœur aînée). Pendant ce temps, Loomis tente désespérément de localiser et d'arrêter Michael dans la ville.

La distribution[modifier | modifier le code]

Dwight Little doit faire face au refus de la comédienne principal de la série : Jamie Lee Curtis qui refuse de tourner de nouveaux films d'horreurs depuis le second volet, elle demande simplement aux scénaristes de faire mourir son personnage dans un accident de voiture. Seul subsiste Donald Pleasance, interprète du docteur Loomis. George P. Wilbur, un cascadeur de formation, devient le troisième interprète du tueur au masque blanc. Laurie Strode ne faisant plus partie des personnages principaux, de nouveaux vont faire leur apparition, parmi eux Jamie Lloyd, la fille orpheline de Laurie interprétée par Danielle Harris (qui avait 9 ans lors de la sortie du film), le shérif Ben Meeker interprétée par Beau Starr, et Rachel Carruthers, demi-sœur de Jamie et fille unique de la famille Carruthers (qui a adopté Jamie), jouée par Ellie Cornell.

Lors de sa sortie américaine en 1988, Halloween 4 rencontre un petit succès, même s’il est loin d'atteindre les résultats obtenus par Le Cauchemar de Freddy distribué à la même époque. Sur les écrans français, il arrive un peu en retard, au cours de l'année 1990. Entre-temps, Moustapha Akkad a eu le temps de produire Halloween 5 : La Revanche de Michael Myers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]