Halloween 6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Halloween (homonymie).

Halloween 6
La Malédiction de Michael Myers

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film Halloween 6.

Titre original Halloween: The Curse of Michael Myers
Réalisation Joe Chappelle
Scénario Daniel Farrands
Acteurs principaux
Sociétés de production Miramax Films
Dimension Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Slasher
Sortie 1995
Durée 88 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Halloween 6 : La Malédiction de Michael Myers (Halloween: The Curse of Michael Myers) est un film d'horreur américain réalisé par Joe Chappelle et sorti en 1995.

Il met en scène une ultime fois Donald Pleasence dans le rôle du docteur Loomis, Paul Rudd dans le rôle de Tommy Doyle et Marianne Hagan dans celui de Kara Strode. Suite à plusieurs désaccords, Danielle Harris a été remplacée par J. C. Brandy pour le rôle de Jamie Lloyd.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 1995, six ans après s’être évadé d’un commissariat de police grâce à l’intervention d’un mystérieux homme en noir le 31 octobre 1989, Michael Myers est retenu en otage par une secte, tout comme sa nièce Jamie Lloyd, 15 ans. Celle-ci vient de mettre au monde son enfant que la secte compte sacrifier. Elle réussit à s’échapper avec son bébé mais est tuée par Michael Myers. Pendant ce temps, Haddonfield se prépare à passer un 31 octobre en délaissant Halloween, fête sur laquelle plane l’ombre menaçante de Michael. Les Strode (famille adoptive de Laurie Strode) ont emménagé dans la maison des Myers. Tommy Doyle (le garçon que Laurie gardait dans le premier Halloween) maintenant adulte, Kara Strode (la nouvelle fille des Strode) et son fils Danny, étudient une ancienne malédiction qui semble planer sur ce dernier. Le docteur Loomis sort quant à lui de sa retraite pour traquer à nouveau le tueur d'Halloween. Le temps presse d'ailleurs, car après le meurtre de Jamie, la colère de Myers ne fait que croître. Tous les innocents qui croiseront la route du tueur au masque, comme la famille Strode et surtout, les membres de la secte qui l'ont gardés prisonniers vont devoir affronter la mort.

Résumé détaillé du film[modifier | modifier le code]

Six ans après les événements de Halloween 5, il est révélé que l'homme en noir vu tout au long du film précédent qui avait sorti Michael Myers du poste de police d'Haddonfield avait également enlevé sa nièce, Jamie Lloyd. Quand le film commence, on apprends qu'ils lui ont donné un enfant de Michael par insémination artificielle. Jamie accouche le 30 octobre 1995 et le bébé est emmené par l'homme en noir, qui semble être le leader d'une sorte de culte druidique. Plus tard ce soir-là, Marie, une infirmière, aide Jamie à s'échapper avec son bébé pour le sauver. Michael, dans sa poursuite de Jamie et maintenant de son nouveau-né, tue rageusement l'infirmière. Jamie fuit avec son bébé dans une camionnette volée à un automobiliste ivre (qui devient rapidement la prochaine victime de Michael) et se cache dans une station de bus sombre et déserte. Elle appelle à l'aide sur une station de radio locale, ignorée par le DJ Barry Simms qui fait une émission sur les meurtres d'Haddonfield. Michael Myers la retrouve, elle s'échappe mais doit s'éloigner de la route. Épuisée, elle entre à l'intérieur d'une vieille grange où Michael la pousse dans les herses d'un tracteur qui la transpercent. Dans un dernier défi, elle lui dit qu'il ne retrouvera pas l'enfant. Il met en route les herses et l'achève, mais découvre que Jamie n'avait effectivement plus le bébé.

Pendant ce temps, Tommy Doyle, l'enfant que Laurie Strode gardait dans le premier film, surveille la famille qui a emménagé dans l'ancienne maison des Myers en face de la maison de pension où il vit. Cette famille est dirigée par une femme mystérieuse nommé Mme Blankenship. Pendant des années, Tommy a été obsédé par la recherche de la vérité derrière les motivations meurtrières de Michael Myers. Après avoir entendu Jamie appeler sur une émission de radio locale, Tommy se rend sur place et trouve son bébé caché à la gare routière, il prend soin de l'enfant et le nomme Steven. Il va ensuite voir le Dr Loomis à l'hôpital d'Haddonfield et lui annonce qu'une famille vit dans l'ancienne maison des Myers, et tous deux sont convaincus que Michael va revenir à Haddonfield. Les personnes vivant dans la maison Myers sont des parents de la famille Strode qui avait adopté Laurie. Alors que Kara Strode, son fils de six ans, Danny, avec son propre frère Tim, sont à l'école, le Dr. Loomis rend visite à leur mère Debra Strode et lui révèle qu'elle vit dans la maison des Myers. Après son départ, Debra appelle son mari et tente de le convaincre de quitter Haddonfield, mais elle est tuée par Michael.

Plus tard, Kara revient chez lui pour trouver Danny dans sa chambre avec Tommy, qu'il a rencontré alors qu'il rentrait chez lui. Les trois vont à la maison de Tommy à côté de la rue, où Tommy révèle à Kara qu'il pense que Michael a été sélectionné parmi des gens qui sont sous l'influence d'un ancien symbole runique appelé Thorn, que les druides trouvaient à l'origine dans une constellation d'étoiles qui apparaissent parfois le soir d'Halloween. Il s'agit d'une très ancienne malédiction qui représente un démon à l'origine d'Halloween (ce qui rejoint l'intrigue de Halloween 3), qui propage la maladie. Pour éviter cela, un enfant de chaque tribu a été choisi pour hériter de la malédiction et offrirait le sacrifice de sang de ses proches dans la nuit du Samain, ce qui permettait d'effacer les maux du reste de la tribu. Cette secte a fait resurgir cette malédiction en la personne de Michael Myers, né à Halloween, avec qui ils avaient commencé il y a de cela une trentaine d'années. Si Michael pense être immortel s'il tue sa famille, c'est qu'il deviendrait une sorte de plaie qui condenserait les derniers maux de ce monde. La malédiction explique pourquoi Michael tente sans relâche de tuer sa famille, et aussi pourquoi il a dû rendre des comptes à la secte pour ses capacités surhumaines. Finalement, il devait lui-même produire un enfant à tuer, ce qui représenterait « le sacrifice ultime ».

Alors que Tommy va à la recherche du Dr. Loomis à une fête au Collège d'Haddonfield, Mme Blankenship révèle à Kara, après avoir parlé à Danny, qu'elle gardait Michael Myers quand il a tué sa sœur il y a plusieurs années, et que Danny entend la « voix » lui disant de tuer tout comme Michael Myers l'a entendue quand elle le gardait, le soir où il a tué Judith. Ceci indique qu'il sera le prochain enfant sous l'influence de Thorn s'il n'est pas mis sous une protection permanente. Pendant ce temps, Michael tue Barry Simms, puis Tim et sa petite amie Beth. Tommy retourne à la pension avec le Dr Loomis, où l'homme en noir se révèle enfin comme le Dr Wynn, qui n'était autre que le confrère du Dr Loomis dans le premier film. Après une épreuve de force, lui et les personnes à son service qui entretiennent le culte de Thorn prennent Kara, Danny, Steven et Michael au sanatorium de Smith's Grove, en droguant Tommy et le Dr Loomis. Quand ils se réveillent, ils les suivent à Smith's Grove, l'hôpital où fut et est à nouveau interné Michael, où Loomis retrouve le Dr Wynn. Wynn lui affirme avoir reconnu et corrompu le mal à l'intérieur de Michael, et que le bébé de Jamie représente un nouveau cycle de celui-ci. Après qu'il eut invité Loomis à se joindre à la conspiration, Loomis, dégoûté, tente de le tuer avant d'être assommé par un membre du personnel.

Pendant ce temps, Tommy trouve Kara enfermée dans une chambre dans le quartier de sécurité maximale. Après avoir repoussé Michael qui s'est encore échappé au moment opportun, ils continuent de chercher Danny et Steven. Dans le couloir, ils voient une équipe de chirurgiens, debout près d'une salle d'opération. Le Dr Wynn se joint à eux et ils opèrent une personne, visiblement sur le point de réaliser une percée scientifique. Il est vaguement laissé entendre que le Dr Wynn essaie d'exploiter le mal de Michael à des fins scientifiques à l'aide des femmes de l'institution. Tommy et Kara se faufilent dans la chambre voisine où ils trouvent les enfants. Ils regardent les médecins commencer à effectuer la procédure, mais ils sont interrompus par Michael qui les abat tous à la machette, y compris Wynn et l'opérée. Tommy, Kara et les enfants courent poursuivis par Michael jusqu'à ce qu'ils se cachent dans un laboratoire de haute technologie médicale. À l'intérieur du laboratoire, Kara découvre des réservoirs contenant des fœtus humains avec un tableau des runes et les codes de lettres scientifiques, tous deux reliés entre eux par le symbole Thorn. Michael s'introduit dans la pièce où Tommy lui injecte des produits corrosifs et le bat avec un tuyau de plomb. Comme le Dr Loomis, Tommy, Kara, Danny et Steven sont sur le point de s'échapper, Loomis leur dit de continuer sans lui, car il a « une petite entreprise » à faire. Il leur a conseillé de rester une famille unie contre laquelle Michael ne pourra rien, affaibli par leur amour pour Danny et Steven. De retour à l'intérieur du bâtiment, le masque de Michael est retrouvé gisant sur le sol de la salle du laboratoire. Au même moment, un cri presque sardonique du Dr Loomis retentit.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Version française réalisée par Audiophase ; direction artistique : Georges Caudron ; adaptation des dialogues : François Vidal ; enregistrement et mixage : Jean-Yves Rousseaux
Version québécoise réalisée par Cinélume ; direction artistique : Claudine Chatel ; adaptation des dialogues : Gérard Grugeau

Production[modifier | modifier le code]

Le développement[modifier | modifier le code]

En 1990, le scénariste Daniel Farrands, fan de longue date de la série, s'est employé à écrire un scénario qui expliquerait les divers points sombre du précédent film. Il proposa son projet à Moustapha Akkad mais après une série de batailles juridiques, les droits de la franchises sont rachetés par le studio de production Miramax. L'intention de faire un 6e film ne s'est pas faite attendre, et les studios ont pu commencer la recherche d'un scénariste. Après plusieurs tentatives infructueuses, c'est finalement Dan Farrands qui sera choisi pour écrire le film. Du côté du réalisateur, c'est Joe Chappelle qui fut choisi pour le mettre en scène. Pour des raisons de restrictions budgétaires, le scénario de Farrands se voit amputé de plusieurs scènes. Le scénario ne cessera d'être réécrit pour économiser le budget de production. Malheureusement, les réécritures scénaristique et les conflits avec les producteurs finiront par nuire à la qualité du film. Une version Producer's cut, plus proche du scénario original, fera son apparition sur le net quelques temps après la sortie du film.

La distribution[modifier | modifier le code]

Côté casting, Danielle Harris avait d'abord été envisagée par la production pour reprendre le rôle de Jamie Lloyd. Ne pouvant conclure un accord sur son salaire et en désaccord avec le meurtre de son personnage au début du film, Harris a finalement choisi de ne pas reprendre son rôle. Elle a été remplacée par J. C. Brandy. Néanmoins, on peut encore voir Danielle Harris sous forme de Flashback dans la version Producer's Cut du film. Donald Pleasence reprend comme toujours son rôle du docteur Loomis. Celui de l'héroïne est attribué à Marianne Hagan. Le mystérieux homme en noir est interprété par Mitch Ryan. Brian Andrews, qui interprétait le tout jeune Tommy Doyle dans les deux premiers épisodes d'Halloween, avait d'abord été envisagé par la production pour reprendre son rôle adulte mais n'ayant pas d'agent artistique, il fut introuvable et le rôle alla donc à Paul Rudd.

Les différentes versions d'Halloween 6[modifier | modifier le code]

Halloween 6: La Malédiction de Michael Myers[modifier | modifier le code]

Durée : 88 minutes. Cette version est la première qui fut projetée en salles. Le film fut l'un des plus controversés de la franchise en raison d'un scénario jugé confus et d'un manque de cohérence.

Halloween 6 : The Director's Cut[modifier | modifier le code]

Durée : 89 minutes. Inédite en France. Seule la scène d'ouverture est inédite. Une des scènes finales est réintégrée : l'assassinat d'un médecin. Cette scène fut coupée lors du montage final pour que le film ne soit pas interdit en salles aux moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis.

Halloween 6 : The Producer's Cut [modifier | modifier le code]

Durée : 96 minutes. Inédite en France. Le film fut remanié suite au décès de Donald Pleasence. Le réalisateur retourna de nouvelles scènes, plus gores, pour faire oublier le résultat mitigé de la sortie en salles en 1995. Cette version est appelée par les fans Halloween 666 : L'Origine de Michael Myers mais ce titre alternatif n'a jamais été reconnu par Dimension Films selon Daniel Ferrands, le scénariste de ce sixième volet.[réf. nécessaire]

Halloween 6 : The Rough Cut [modifier | modifier le code]

Durée : 94 minutes. Inédite en France. Version pratiquement inconnue, elle est similaire à la version Producer's Cut. Elle n'intègre qu'une scène supplémentaire : une conversation entre le shérif et le docteur Loomis après la mort de Jamie.

Halloween 6 : The TV Cut[modifier | modifier le code]

Durée : 91 minutes. Inédite en France. Version spécialement créée pour la télévision, elle intègre quelques scènes de la version Producer's Cut à la version cinéma.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • C'est le sixième film de la série et cinquième et dernier épisode confrontant Michael Myers au docteur Sam Loomis. Donald Pleasence n'a jamais vu le film fini car il est mort très peu de temps après le tournage des suites d'une opération cardiaque. Le film lui est d'ailleurs dédié. À un journaliste qui lui demanda un jour s'il ne se lasserait jamais du rôle du Dr Loomis, Pleasance avait ironiquement répondu : « Tant que l'on produira des Halloween, je serai de l'entreprise. J'ai bien l'intention d'apparaître dans Halloween 30, s'il le faut. »
  • La cellule où est enfermée Kara vers la fin du film est la numéro 237, référence à Shining de Stanley Kubrick.
  • Le plan des yeux de Kara qui observent le bébé et exactement tourné sous le même angle que dans Psychose lorsque Norman Bates observe Marion Crane aller à la douche.
  • Le film n'est jamais sorti en salles en France mais uniquement en VHS en mars 1998, il a été édité pour la première fois sur support numérique le 3 juillet 2012 en Blu-Ray et le 23 octobre 2012 en DVD par Studio Canal.
  • George P. Wilbur avait déjà joué Michael Myers dans Halloween 4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]