Grand Prix automobile de Turquie 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 57′ 06″ N 29° 24′ 18″ E / 40.95167, 29.405

Grand Prix de Turquie 2009

Tracé de la course

Drapeau Circuit d'Istanbul Park

Données de la course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,34 km
Distance de course 309,72 km
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button,
Brawn-Mercedes,
h 26 min 24 s 848
(vitesse moyenne : 214,823km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 28 s 316
(vitesse moyenne : 217,591 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button,
Brawn-Mercedes,
min 27 s 579
(vitesse moyenne : 219,422 km/h)
Jenson Button signe son sixième succès de la saison

Le Grand Prix de Turquie 2009, disputé sur le Circuit d'Istanbul Park le 7 juin 2009, est la 810e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la septième manche du championnat 2009.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Package d'accès au Grand Prix de Turquie 2009
Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 28 s 952
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 29 s 263 + 0 s 311
3 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 29 s 271 + 0 s 319
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 29 s 337 + 0 s 385
5 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 29 s 342 + 0 s 390
6 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 29 s 371 + 0 s 419

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Nelsinho Piquet lors des essais libres du vendredi
Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 28 s 841
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1 min 28 s 847 + 0 s 006
3 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 29 s 056 + 0 s 215
4 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 29 s 091 + 0 s 250
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 29 s 202 + 0 s 361
6 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 29 s 207 + 0 s 366

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 983
2 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 28 s 022 + 0 s 039
3 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 1 min 28 s 094 + 0 s 111
4 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 28 s 122 + 0 s 139
5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 28 s 320 + 0 s 337
6 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 28 s 332 + 0 s 349

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3 Poids
des monoplaces
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 27 s 330 1 min 27 s 016 1 min 28 s 316 649,5 kg
2 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 27 s 355 1 min 27 s 230 1 min 28 s 421 655,5 kg
3 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 27 s 371 1 min 27 s 418 1 min 28 s 579 652,5 kg
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 27 s 466 1 min 27 s 416 1 min 28 s 613 656,0 kg
5 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 27 s 529 1 min 27 s 195 1 min 28 s 666 652,0 kg
6 Drapeau de la Finlande Kimi RäikkönenSREC Ferrari 1 min 27 s 556 1 min 27 s 387 1 min 28 s 815 658,0 kg
7 Drapeau du Brésil Felipe MassaSREC Ferrari 1 min 27 s 508 1 min 27 s 349 1 min 28 s 858 654,0 kg
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1 min 27 s 988 1 min 27 s 473 1 min 29 s 075 644,5 kg
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 27 s 517 1 min 27 s 418 1 min 29 s 191 660,0 kg
10 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 27 s 788 1 min 27 s 455 1 min 29 s 357 664,0 kg
11 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 27 s 795 1 min 27 s 521 681,5 kg
12 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 27 s 691 1 min 27 s 629 680,4 kg
13 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 1 min 28 s 160 1 min 27 s 795 689,0 kg
14 Drapeau de la Finlande Heikki KovalainenSREC McLaren-Mercedes 1 min 28 s 199 1 min 28 s 207 665,0 kg
15 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 28 s 278 1 min 28 s 391 668,5 kg
16 Drapeau du Royaume-Uni Lewis HamiltonSREC McLaren-Mercedes 1 min 28 s 318 696,5 kg
17 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 1 min 28 s 582 689,6 kg
18 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 28 s 708 686,5 kg
19 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 1 min 28 s 717 688,5 kg
20 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 28 s 918 701,0 kg

Notes:

  • Les pilotes prenant part aux essais avec le SREC sont signalés par la mention SREC.
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

La Force India de Fisichella ne parcourut que 4 tours en course sur le circuit d'Istanbul Park
Felipe Massa inscrit trois points en Turquie
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 22 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 58 1 h 26 min 24 s 848 (214,823 km/h) 2 10
2 14 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 58 + 6 s 714 4 8
3 15 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 58 + 7 s 461 1 6
4 9 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 58 + 27 s 843 5 5
5 16 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 58 + 31 s 539 9 4
6 3 Drapeau du Brésil Felipe MassaSREC Ferrari 58 + 39 s 996 7 3
7 5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 58 + 46 s 247 10 2
8 10 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 58 + 46 s 959 13 1
9 4 Drapeau de la Finlande Kimi RäikkönenSREC Ferrari 58 + 50 s 246 6
10 7 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 58 + 1 min 02 s 420 8
11 6 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 58 + 1 min 04 s 327 11
12 17 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 58 + 1 min 06 s 376 12
13 1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis HamiltonSREC McLaren-Mercedes 58 + 1 min 20 s 454 16
14 2 Drapeau de la Finlande Heikki KovalainenSREC McLaren-Mercedes 57 + 1 tour 14
15 12 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 57 + 1 tour 18
16 8 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 57 + 1 tour 17
17 20 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Ferrari 57 + 1 tour 15
18 11 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 57 + 1 tour 20
Abd. 23 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 47 Boîte de vitesses 3
Abd. 21 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 4 Casse moteur 19
  • Les pilotes prenant part au Grand Prix avec le SREC sont signalés par la mention SREC.

Au départ du Grand Prix, disputé sous une météo estivale (température supérieure à 30° dans l’air et approchant les 50° sur la piste), les Red Bull de Sebastian Vettel, en pole position, et de Mark Webber, troisième, occupent le côté propre de la piste tandis que les Brawn de Jenson Button et de Rubens Barrichello, respectivement second et quatrième, se placent sur la partie plus poussiéreuse.

À l’extinction des feux, Vettel et Button conservent les deux premières places et sont suivis par Jarno Trulli et Webber : Barrichello a complètement raté son envol, causant une légère pagaille dans le peloton où les pilotes jouent des roues pour trouver leur place. Nico Rosberg profite de la confusion pour se placer en cinquième position devant Felipe Massa et Fernando Alonso.

Peu après, Button profite d’un léger écart de trajectoire de Vettel pour prendre la tête de la course. Au premier passage, Button devance donc Vettel, Webber, Trulli, Rosberg, Massa, Alonso et Kubica. Derrière le Polonais, Kimi Räikkönen, en délicatesse avec sa Ferrari victime d’un déséquilibre aérodynamique après la bousculade du départ, cède peu à peu du terrain et devance Kazuki Nakajima, Heikki Kovalainen et Barrichello qui ne pointe qu'en 12e position.

Webber parvient sans trop de difficulté à maintenir sa place devant Trulli et garde le contact avec son coéquipier qui compte rapidement plusieurs secondes de retards sur Button alors que Giancarlo Fisichella regagne, dès le 4e tour, ses stands pour abandonner sur souci technique. Au septième tour, Barrichello livre une rude empoignade à Kovalainen pour le gain de la 11e place, empoignade qui se solde par un accrochage lors d'une tentative de dépassement. Si Kovalainen parvient à poursuivre sa route, Rubens effectue un tête-à-queue et endommage son aileron avant. Il repart en 17e position puis, dans sa tentative de remontée, s'accroche avec Adrian Sutil au 13e tour : les dégâts sur l’aileron avant de la Brawn contraignent Barrichello à regagner les stands prématurément.

Au 10e tour, Button devance Vettel de 4 secondes, Webber de 9 s, Trulli de 12 s, Rosberg de 15 s, Massa de 17 s, Alonso de 20 s, Kubica et Räikkönen de 23 s et Nakajima de 26 secondes.

Après 15 tours, Alonso et Vettel, ouvrent le bal des ravitaillements. Deux tours plus tard, Button s'arrête à son tour, Webber stoppant au 18e passage. Button récupère alors la première place, devant Vettel à moins de 5 secondes. Grâce à un long premier relais, Kubica hérite un instant de la 3e place devant Webber. Mais Vettel est sur une stratégie à trois arrêts contre deux à Button et doit réduire l’écart sur le leader : il revient au contact de la Brawn à l’issue du 23e tour sans réussir à prendre l'avantage.

À la mi-course Vettel repasse pour la seconde fois par les stands pour un rapide arrêt ravitaillement laissant Button seul en tête avec une quinzaine de secondes d'avance sur Webber. Sebastian ressort en 3e position suivi de Rosberg, Trulli, Massa, Nakajima, Kubica, Alonso et Glock. Après 38 tours, Button fait figure de leader solide avec une avance de 19 secondes sur Webber, de 27 s sur Vettel, de 33 s sur Rosberg. La dernière vague d’arrêts aux stands (la seconde pour la plupart des pilotes mais la troisième pour Vettel) permet à Jenson Button de conforter sa position et de décrocher un nouveau succès, le 6e de l'année en sept épreuves.

Webber et Vettel se partagent les deux autres marches du podium ce qui permet à Red Bull Racing de reprendre 4 points à Brawn GP, Barrichello n'inscrivant aucun point suite à son abandon au 47e tour. Trulli se classe quatrième de la course devant Rosberg, Massa, Kubica et Glock.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes
Pos Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 61
2 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 35
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 29
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 27,5
5 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 19,5
6 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 13
7 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 11,5
8 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 11
9 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 11
10 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 9
11 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 9
12 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 6
13 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 4
14 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 3
15 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 2
16 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 2
Constructeurs
Pos Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Brawn-Mercedes 96
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 56,5
3 Drapeau du Japon Toyota 32,5
4 Drapeau de l'Italie Ferrari 20
5 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 13
6 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Toyota 11,5
7 Drapeau de la France Renault 11
8 Drapeau de l'Allemagne BMW Sauber 8
9 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 5

Statistiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]