Grand Prix automobile de Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 57′ 20.5″ N 29° 24′ 29.7″ E / 40.955694, 29.40825

Grand Prix de Turquie 2011

Tracé de la course

Drapeau Circuit d'Istanbul Park

Données de la course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,34 km
Distance de course 309,72 km
Résultats
Vainqueur 2011 Drapeau de l'AllemagneSebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
h 30 min 17 s 558
Pole position 2011 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 25 s 049
Record du tour en course 2011 Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
min 29 s 703
Vue aérienne du circuit

Le Grand Prix automobile de Turquie est une course du championnat du monde de Formule 1 dont la première édition eut lieu le 21 août 2005. Cet évènement a lieu sur le circuit moderne d'Istanbul Park conçu par le célèbre ingénieur allemand Hermann Tilke. Ce tracé est le troisième à être parcouru dans le sens anti-horaire avec le circuit Autodromo Enzo e Dino Ferrari à Imola en Italie et l'Autodromo José Carlos Pace à Interlagos au Brésil.

Tilke a dessiné ce circuit de manière à suivre les contours du terrain fait de montées et de descentes. Ceci contraste fortement avec la plupart des autres tracés modernes pour lesquelles la topographie ne permet pas de telles variations. Le premier virage est très similaire à celui de l'Autodromo José Carlos Pace et peut être comparé au « tire-bouchon » (corkscrew) de Laguna Seca. Il y a aussi un coude sur une portion plane très similaire au virage de l'eau rouge du Circuit de Spa-Francorchamps (Certains l'appellent d'ailleurs ironiquement « Faux Rouge »).

Le virage 8 est probablement le meilleur du circuit. Il s'agit d'une suite de quatre virages rapides dans lesquelles le pilote subit une force de 5 G (5 fois la force de la gravité) pendant 4 secondes. Beaucoup de pilotes le considèrent comme étant très délicat à négocier.

À cause du caractère très exigeant du circuit, l'édition 2005 fut très animée de nombreux pilotes étant partis à la faute durant ce week-end en essayant d'aller au-delà des possibilités de leur monoplace en particulier dans le virage 8. Ainsi, Juan Pablo Montoya perdit le contrôle de sa voiture à deux tours de l'arrivée en tentant de prendre un tour à Tiago Monteiro. Ceci permit alors Fernando Alonso de prendre la deuxième place derrière Kimi Räikkönen, un événement qui aura une influence importante pour la lutte au championnat du monde alors à son apogée.

Controverse lors du podium de l'édition 2006[modifier | modifier le code]

Lors de la cérémonie du podium de 2006, le trophée du vainqueur fut remis à Felipe Massa par Mehmet Ali Talat présenté alors aux spectateurs comme étant le président de la République turque de Chypre du Nord, un état qui n'est reconnu que par la Turquie. La FIA annonça aussitôt qu'elle ouvrait une enquête dans le cadre d'une infraction à la politique de neutralité qui incombe aux organisateurs. L'identité de la personne qui devait remettre le trophée avait été communiquée à la dernière minute, ne laissant ainsi pas le temps de mettre son véto à ce choix. Cet évènement fit dire à certains commentateurs que le futur du GP de Turquie était remis en cause avec de surcroît une suppression de la manche turque du Championnat du monde des rallyes. Finalement, seule une amende de 5 millions de dollars sera infligée[1].

Sponsors[modifier | modifier le code]

La compagnie pétrolière Turque Petrol Ofisi est le sponsor principal de l'épreuve à partir de 2006. De 2006 à 2008, le nom officiel de l'évènement est Petrol Ofisi Turkish Grand Prix. En 2009, c'est la banque Néerlandaise ING présente désormais en Turquie après le rachat d'Oyak Bank (ancienne banque Turque) qui sponsorise le Grand Prix de Turquie et le nom officiel devient ING Turkish Grand Prix. Fin 2009, ING se retire de la F1, le GP prend alors le simple nom de Turkish Grand Prix.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Écurie Circuit Résultats
2005 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes Istanbul Résultats
2006 Drapeau du Brésil Felipe Massa Drapeau de l'Italie Ferrari Istanbul Résultats
2007 Drapeau du Brésil Felipe Massa Drapeau de l'Italie Ferrari Istanbul Résultats
2008 Drapeau du Brésil Felipe Massa Drapeau de l'Italie Ferrari Istanbul Résultats
2009 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Drapeau du Royaume-Uni Brawn-Mercedes Istanbul Résultats
2010 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes Istanbul Résultats
2011 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault Istanbul Résultats

Classement des pilotes par nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires Pilote Années
3 victoires Drapeau : Brésil Felipe Massa 2006 · 2007 · 2008
1 victoire Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen 2005
1 victoire Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button 2009
1 victoire Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton 2010
1 victoire Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel 2011

Classement des écuries par nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires Écurie Années
3 victoires Drapeau : Italie Ferrari 2006 · 2007 · 2008
2 victoires Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Mercedes 2005 · 2010
1 victoire Drapeau : Royaume-Uni Brawn-Mercedes 2009
1 victoire Drapeau : Autriche Red Bull-Renault 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Turks fined only $5m », sur Grandprix.com,‎ 19 septembre 2006