Grand Prix automobile d'Allemagne 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Allemagne 2010

Tracé de la course

Drapeau Circuit d'Hockenheim

Données de la course
Nombre de tours 67
Longueur du circuit 4,574 km
Distance de course 306,458 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso,
Ferrari,
h 27 min 38 s 684
(vitesse moyenne : 209,788 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 13 s 791
(vitesse moyenne : 223,149 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 15 s 284
(vitesse moyenne : 217,166 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Allemagne 2010 (Formula 1 Grosser Preis Santander von Deutschland 2010), disputé sur le Circuit d'Hockenheim le 25 juillet 2010, est la cinquante-septième édition du Grand Prix, la 831e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la onzième manche du championnat 2010.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 25 s 701
2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 26 s 850 + 1 s 149
3 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 26 s 936 + 1 s 235
4 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 26 s 947 + 1 s 246
5 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 26 s 948 + 1 s 247
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 27 s 448 + 1 s 747

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Photo de la Red Bull RB6 de Vettel en Allemagne
Auteur de la pole position, Sebastian Vettel se classe troisième du Grand Prix
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 16 s 265
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 16 s 294 + 0 s 029
3 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 16 s 438 + 0 s 173
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 16 s 585 + 0 s 320
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 16 s 827 + 0 s 562
6 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 16 s 971 + 0 s 706

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Photo de la McLaren MP4-25 de Lewis Hamilton
Lewis Hamilton se classe quatrième de la course
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 15 s 103
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 15 s 387 + 0 s 284
3 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 15 s 708 + 0 s 605
4 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 15 s 854 + 0 s 751
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 16 s 046 + 0 s 943
6 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 16 s 207 + 1 s 104

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Photo de la McLaren MP4-25 de Button
Jenson Button, cinquième du Grand Prix d'Allemagne
Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 15 s 152 1 min 14 s 249 1 min 13 s 791
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 14 s 808 1 min 14 s 081 1 min 13 s 793
3 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 15 s 216 1 min 14 s 478 1 min 14 s 290
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 15 s 334 1 min 14 s 340 1 min 14 s 347
5 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 15 s 823 1 min 14 s 716 1 min 14 s 427
6 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 15 s 505 1 min 14 s 488 1 min 14 s 566
7 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 15 s 736 1 min 14 s 835 1 min 15 s 079
8 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 16 s 398 1 min 14 s 698 1 min 15 s 109
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 16 s 178 1 min 15 s 018 1 min 15 s 179
10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 16 s 387 1 min 14 s 943 1 min 15 s 339
11 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 16 s 084 1 min 15 s 026
12 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 15 s 951 1 min 15 s 084
13 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 16 s 521 1 min 15 s 307
14 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 1 min 16 s 450 1 min 15 s 550
15 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 16 s 664 1 min 15 s 588
16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 16 s 029 1 min 15 s 974
17 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 17 s 583
18 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 18 s 300
19 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 16 s 220 1 min 15 s 467
20 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 18 s 343
21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 18 s 592
22 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 18 s 952
23 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto HRT-Cosworth 1 min 19 s 844
24 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth Non participation
  • Notes :
    • La direction de course a neutralisé la séance en Q1 alors qu'il restait 14 minutes et 30 secondes à la suite de la violente sortie de piste de Vitantonio Liuzzi à la sortie du dernier virage. La séance a repris après l'évacuation des débris parsemés sur la piste.
    • Adrian Sutil, auteur du 14e temps des qualifications a été pénalisé de 5 places sur la grille de départ suite à un changement de boîte de vitesses. Il s'élancera de la 19e place.
    • Timo Glock, auteur du 20e temps des qualifications a été pénalisé de 5 places sur la grille de départ suite à un changement de boîte de vitesses. Il s'élancera de la 24e place.
    • Lucas di Grassi n'a pas pris part à la séance de qualification et s'élancera de la 23e place de la grille de départ (et non de la 24e et dernière) suite à la pénalité infligée à Timo Glock.
Photo de la grille de qualification du Grand Prix
La grille de qualification du Grand Prix.
Photo de la grille de départ du Grand Prix
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Photo de la Ferrari F10 de Fernando Alonso, vainqueur du Grand Prix d'Allemagne 2010
Fernando Alonso signe une victoire contestée à Hockenheim
Photo de la Ferrari F10 de Massa en Allemagne
Longtemps leader de la course, Felipe Massa a cédé la victoire à son coéquipier
Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 67 1 h 27 min 38 s 684 (209,788 km/h) 2 25
2 7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 67 + 4 s 196 3 18
3 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 67 + 5 s 121 1 15
4 2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 67 + 26 s 896 6 12
5 1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 67 + 29 s 482 5 10
6 6 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 67 + 43 s 606 4 8
7 11 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 66 + 1 tour 7 6
8 4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 66 + 1 tour 9 4
9 3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 66 + 1 tour 11 2
10 12 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 66 + 1 tour 13 1
11 23 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 66 + 1 tour 12
12 9 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 66 + 1 tour 8
13 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 66 + 1 tour 10
14 22 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 66 + 1 tour 14
15 17 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 66 + 1 tour 15
16 15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 65 + 2 tours 21
17 14 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 65 + 2 tours 19
18 24 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 64 + 3 tours 23
19 21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 63 + 4 tours 20
Abd. 19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 56 Collision 18
Abd. 25 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 50 Boîte de vitesses 24
Abd. 20 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto HRT-Cosworth 19 Moteur 22
Abd. 18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 3 Boîte de vitesses 17
Abd. 16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 Collision 16
Photo de la Hispania F110 de Yamamoto, remplaçant de Chandhok en Allemagne
Sakon Yamamoto a remplacé Karun Chandhok lors du Grand Prix d'Allemagne
Photo de la BMW Sauber C29 de Kobayashi en Allemagne
Kamui Kobayashi sur la piste d'Hockenheim

Sur la ligne de départ, la température de l’air est de 22 °C et celle de la piste de 36 °C. À l’extinction des feux, Sebastian Vettel, en pole position, serre Fernando Alonso contre le muret des stands, laissant ainsi la porte ouverte à Felipe Massa, troisième sur la grille, qui prend la tête de la course dès le premier virage. Au premier passage, Massa devance Alonso, Vettel, Lewis Hamilton, Mark Webber, Jenson Button, Robert Kubica, Michael Schumacher, Nico Rosberg et Kamui Kobayashi. Adrian Sutil, Vitantonio Liuzzi, Sébastien Buemi, Jarno Trulli et Jaime Alguersuari doivent quant à eux repasser par leur stand pour réparer les dégâts causés dans un accrochage ou à cause de soucis techniques.

En tête de course, Massa creuse un petit écart et, au sixième tour, compte une avance de 1 seconde sur Alonso, 3 s sur Vettel, 4 s sur Hamilton, 5 s sur Webber, 8 s sur Button, 12 s sur Kubica, 13 s sur Schumacher, 14 s sur Rosberg et 15 s sur Kobayashi. Vettel rentre le premier chausser des gommes dures au douzième tour, Alonso et Webber l’imitent au tour suivant, Massa, Hamilton, Schumacher et Barrichello au quatorzième passage.

Massa reprend piste devant son équipier Alonso qui se montre menaçant car Vettel revient sur lui. Profitant du dépassement de retardataires, Alonso est sur le point de dépasser Massa qui conserve néanmoins sa première place. Au vingt-cinquième tour, le top 10 est constitué de Massa, Alonso à 2 s, Vettel à 4 s, Hamilton à 12 s, Button à 13 s, Webber à 14 s, Nico Hülkenberg à 24 s, Pedro de la Rosa à 30 s, Kubica à 33 s et Rosberg à 35 s. Parmi les dix premiers, seuls Hülkenberg et de la Rosa n’ont pas encore changé leurs pneus.

En tête de course, Alonso se relance à l’attaque de Massa : au quarantième tour, il n’y a plus que 1 s 2 d’écart entre les deux pilotes. Au quarante-huitième tour, Massa ralentit fortement et laisse passer Alonso dans la ligne droite : la Scuderia vient en effet de lui adresser ce message, qui peut être interprété comme une consigne d'équipe : « Fernando est plus rapide que toi. Peux-tu nous confirmer que tu as bien compris ce message ? ».

Si Fernando Alonso remporte la victoire, Ferrari est jugée coupable d’avoir donné un ordre d’équipe qui a interféré avec la course (violation de l'article 39.1 du règlement sportif de la Formule 1) et sera également convoqué devant le conseil mondial de la FIA pour avoir nuit à l’image de la Formule 1, selon l’article 151c du Code Sportif international. Felipe Massa termine second devant Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Jenson Button, Mark Webber, Robert Kubica, Nico Rosberg, Michael Schumacher et Vitaly Petrov.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[6]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 157
2 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 143
3 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 136
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 136
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 123
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 94
7 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 89
8 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 85
9 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 38
10 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 35
11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 29
12 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 15
13 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 12
14 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 7
15 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 7
16 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 3
17 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 2
Constructeurs[6]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 300
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 272
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 208
4 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 132
5 Drapeau de la France Renault 96
6 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 47
7 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Cosworth 31
8 Drapeau de la Suisse BMW Sauber-Ferrari 15
10 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 10

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 11e pole position de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 23e victoire de sa carrière pour Fernando Alonso.
  • 212e victoire pour Ferrari en tant que constructeur.
  • 213e victoire pour Ferrari en tant que motoriste.
  • 81e doublé en championnat du monde pour Ferrari.
  • 150e départ en Grand Prix pour Fernando Alonso.
  • Fernando Alonso inscrit son 700e point en championnat du monde.
  • Felipe Massa passe la barre des 400 points inscrits en championnat du monde (405 points).
  • Mark Webber passe la barre des 300 points inscrits en championnat du monde (305,5 points).
  • Felipe Massa passe la barre des 4000e kilomètres en tête d'un Grand Prix de championnat du monde (4164 km).
  • Sakon Yamamoto, pilote essayeur chez HRT, remplace Karun Chandhok lors de ce Grand Prix, il avait remplacé Bruno Senna lors de l'épreuve précédente à Silverstone. Karun Chandhok, privé temporairement de volant, sera commentateur sur BBC Radio 5 live et assurera la couverture des essais libres du vendredi aux côtés des commentateurs habituels, David Croft et Anthony Davidson.
  • Danny Sullivan (15 départs en Grands Prix de championnat du monde de Formule 1 et 1 départ hors-championnat, 2 points inscrits en 1983 chez Tyrrell Racing) a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course lors de ce Grand Prix.
  • Les commissaires du Grand Prix ont décidé d’infliger une amende de 100 000 dollars à l’écurie Ferrari pour son comportement lors de la course qui a vu la victoire d'Alonso devant Massa à la suite d’une consigne d’équipe. L’article 39.1 du règlement sportif de la Formule 1 a été utilisé, Ferrari étant jugée coupable d’avoir donné un ordre d’équipe qui a interféré avec la course. Ferrari sera également convoqué devant le conseil mondial de la FIA pour avoir nuit à l’image de la Formule 1, selon l’article 151c du Code Sportif international.
  • Les commissaires sportifs ont donné un avertissement à Force India suite à une interversion des pneus montés sur les monoplaces d’Adrian Sutil et Vitantonio Liuzzi à la fin du premier tour. Les gommes destinées à Sutil ont été montées sur la monoplace de Liuzzi et inversement. L'équipe, qui a rectifié son erreur dès le tour suivant, a involontairement enfreint le règlement qui stipule que l’utilisation de pneumatiques sans l’identification appropriée peut faire encourir une pénalité de quelques positions sur la grille ou une exclusion de la course.
  • Heikki Kovalainen a été réprimandé par les commissaires sportifs pour avoir accroché Pedro de la Rosa qui s’apprêtait à lui prendre un tour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GROSSER PREIS SANTANDER VON DEUTSCHLAND 2010 Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 11 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GROSSER PREIS SANTANDER VON DEUTSCHLAND 2010 Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 11 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GROSSER PREIS SANTANDER VON DEUTSCHLAND 2010 Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 11 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GROSSER PREIS SANTANDER VON DEUTSCHLAND 2010 Qualifying », sur formula1.com (consulté le 11 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GROSSER PREIS SANTANDER VON DEUTSCHLAND 2010 Race », sur formula1.com (consulté le 11 janvier 2013)
  6. a et b « Allemagne 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 11 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :