Géographie de la Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie de la Finlande
carte : Géographie de la Finlande
Continent Europe
Région Scandinavie
Coordonnées 64° 00' N, 26° 00' E
Superficie
Côtes 1'126 km
Frontières Russie 1'313 km, Norvège 729 km, Suède 586 km
Altitude maximale 1'328 m (Haltitunturi)
Altitude minimale 0 m (mer Baltique)
Plus long cours d’eau Kemijoki
Plus importante étendue d’eau Saimaa

La Finlande est le pays le plus septentrional d'Europe : un tiers de sa superficie se situe au-delà du cercle polaire arctique. Elle partage des frontières terrestres avec la Suède à l'ouest, la Norvège au nord et la Russie à l'est. Ses façades maritimes ouvrent sur la mer Baltique, avec à l'ouest le golfe de Botnie et au sud le golfe de Finlande.

Topographie[modifier | modifier le code]

L'essentiel de la superficie de la Finlande repose sur un vieux socle hercynien lissé par les glaciers. Le retrait de ceux-ci à la fin de la glaciation de Würm a laissé un paysage caractéristique de collines granitiques parsemé de milliers de lacs et étangs. La Finlande est un pays de 338 145 km², réparti en 304 623 km² de terre et 33 522 km² de lacs — le pays en possède 187 888 exactement. L'eau représente 10 % du territoire. Au cœur du pays, le lac Saimaa est le quatrième plus grand d'Europe, avec une superficie de 4 400 km².

Nakyma ukkokolilta.jpg

Le paysage finlandais est plat dans la partie sud-ouest et dans les vastes plaines côtières d'Ostrobotnie, vallonné de collines dans le centre et l'est — altitude inférieure à 350 mètres au sud du 65e parallèle. La Laponie est parfois montagneuse, mais le plus souvent formée de vastes étendues assez planes occupées par des lacs, des marais et des tourbières. Les reliefs les plus caractéristiques de la Laponie sont les « tunturit » (singulier « tunturi », fell en anglais et fjäll en suédois), collines dont l'altitude dépasse la limite de la forêt qui dans cette région au climat subarctique est peu élevée, autour de 300m dans les environs de Sodankylä par exemple. Le point le plus élevé (1 328 m), le mont Halti, se trouve dans la pointe nord-ouest de la Laponie, près de la frontière norvégienne. Au sud de Turku, la côte est très accidentée, présentant de nombreux caps, récifs et îles. La Finlande compte 179 584 îles, dont la plupart se trouvent dans l’archipel d’Åland et le long de la côte méridionale du Golfe de Finlande, notamment dans l'Archipel de Turku.

Les lacs se comptent par dizaines de milliers, les plus vastes d'entre eux étant le lac Saimaa et le lac Päijänne. Le paysage est d'autre part dominé par les forêts boréales (conifères et bouleaux) (environ 68 % du pays) et le pays possède assez peu de terres arables. Des moraines sableuses de plusieurs dizaines de kilomètres de long, comme celles de Salpausselkä ou de Suomenselkä, forment également un aspect caractéristique du paysage finlandais.

Les retraits des anciens glaciers permettent à la Finlande de gagner chaque année du territoire sur la mer Baltique. En effet, soulagé de leur poids, le sud de la Finlande s'élève par endroits de plusieurs millimètres par an. C'est l'effet d'isostasie. La superficie du pays augmente d'environ sept à dix kilomètres carrés par an.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la Finlande méridionale est nordique. En Finlande du nord, particulièrement en Laponie, le climat subarctique domine, caractérisé par des hivers parfois très froids. Les courants chauds du Gulf Stream qui tempèrent la Norvège et la Suède, tempèrent également la Finlande dans une moindre mesure : les vents d'ouest apportent dans les terres l'air des courants marins, réchauffant ainsi le pays, principalement dans sa partie sud. Les températures dépassent rarement les 30 degrés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • NaturGate : Site en français présentant près de 400 000 photos de plantes, oiseaux et autres papillons, avec des informations sur leur habitat naturel. Ce site est le résultat d’un travail de 20 ans effectué par deux réalisateurs finlandais et le tout a été validé par des chercheurs de l’Université de Helsinki et le réseau de scientifiques CICERO Learning.