Salpausselkä

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salpausselkä (homonymie).
Salpausselkä
Carte des Salpausselät (traits rouges) en Finlande et Russie.
Carte des Salpausselät (traits rouges) en Finlande et Russie.
Géographie
Altitude 223 m, Tiirismaa
Massif Aucun
Largeur 70 km
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Russie Russie
Provinces

République
Finlande méridionale, Finlande occidentale, Finlande orientale
Carélie
Géologie
Âge 12 700 à 11 500 ans
Roches Moraines

Le Salpausselkä, au pluriel Salpausselät (le terme est généralement employé au pluriel en finnois), sont une série de moraines parallèles du sud de la Finlande.

Les géographes nomment les trois ensembles de moraines Salpausselkä I, Salpausselkä II et Salpausselkä III. Elles ont entre un et 70 mètres de haut (en général 20 mètres).

Salpausselkä I[modifier | modifier le code]

Vue de l'antenne de télévision s'élevant au sommet du Tiirismaa, point culminant des Salpausselät.

La moraine principale, Salpausselkä I, part de Hanko et de l'île de Jurmo pour traverser toute la Finlande vers l'est via Lohja, Lahti, Hyvinkää, Kouvola et Lappeenranta, jusqu'en Russie. Son altitude moyenne par rapport aux plaines est de vingt mètres, le maximum étant d'environ soixante-dix mètres à Lahti avec une altitude maximale de 223 mètres au Tiirismaa[1]. À certains endroits son altitude n'est que de quelque mètres, mais cela suffit à empêcher l'écoulement des rivières vers le golfe de Finlande, à l'exception de deux brèches (Kymijoki et Vuoksi). C'est ce relief qui a donné naissance à la région des lacs qui s'étend au nord.

Formation[modifier | modifier le code]

Salpausselkä I correspond à la moraine frontale de la calotte glaciaire qui recouvrait la région pendant la dernière glaciation. Les glaciers marquent une pause dans leur retrait à la fin du Pléistocène en raison d'une nouvelle baisse des températures il y a 12 700 à 11 500 ans, connue sous le nom de jeune Dryas. Le premier Salpausselkä est formé vers la fin de la période, il y a environ 12 250 à 12 050 ans[2].

Salpausselkä II[modifier | modifier le code]

Les deux autres Salpausselkä sont discontinus, situés quelques dizaines de kilomètres plus au nord (donc plus récents), et correspondent également à des pauses dans le recul des glaciers. À la fin de la phase de froid, il y a 11 790 à 11 590 ans, le Salpausselkä II s'est formé à 15-25 kilomètres au nord-ouest du Salpausselkä I. Il va de Bromarv jusqu'à l'est de Joensuu.

Salpausselkä III[modifier | modifier le code]

Ensuite, le climat s'est réchauffé considérablement au début de l'Holocène, le Salpausselkä III s'est formé il y a environ 10 400–11 300 ans durant l’époque préboréale du début de l'Holocène. Le Salpausselkä III va de Kemiönsaari à Hämeenlinna.

Reunamuodostuma[modifier | modifier le code]

Après des périodes froides répétées, il y a environ 11 000 à 10 900 ans, il est apparu une quatrième formation marginale (en finnois : sisä-Suomen reunamuodostuma) à 80–150 kilomètres au nord du Salpausselkä III, au sud-ouest de Jyväskylä[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Institut cartographique Bertelsmann, Gütersloh, Le grand atlas du monde, France Loisirs,‎ septembre 1987 (ISBN 2-7242-3530-4), p. 33
  2. a et b (fi) Petri Haapala (ed.), Suomen historian kartasto, Karttakeskus,‎ 2007 (ISBN 978-951-593-029-3)
  3. (fi) Marjatta Koivisto ed.), Jääkaudet p. 77, 88, WSOY,‎ 2004 (ISBN 951-0-29101-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]