Géographie de la Slovénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie de la Slovénie
carte : Géographie de la Slovénie
Continent Europe
Région Europe du Sud
Coordonnées 46° N, 14° E
Superficie
Côtes 46,6 km
Frontières 1 382 km (Autriche 330 km, Croatie 670 km, Hongrie 102 km, Italie 280 km)
Altitude maximale 2 864 m Triglav
Altitude minimale 0 m mer Adriatique
Plus long cours d’eau ?
Plus importante étendue d’eau ?

La Slovénie est située à la frontière entre l'Europe du sud, la Méditerranée et les Alpes. Les Alpes slovènes, décomposées en 3 zones (Alpes Juliennes, Alpes Carniques et Karawanken), dominent la Slovénie au nord-ouest et près de la frontière autrichienne. La portion slovène de la côte adriatique s'étend sur environ 50 km de l'Italie à la Croatie.

Le terme « Karst », qui désigne une région calcaire comportant des rivières souterraines, des gorges et des grottes (Postojna, Škocjan) a pour origine le plateau du Kras entre Ljubljana et la frontière italienne.

La plaine de Pannonie, au nord-est, en direction de la frontière hongroise, est essentiellement plate. Cependant, la majorité de la Slovénie est vallonnée ou montagneuse, avec environ 90 % de sa superficie situé à au moins 200 m au-dessus du niveau de la mer. Les zones boisées représentent une part importante de la surface du pays.

À l'est et au sud-est, les Balkans se caractérisent par des montagnes au relief arrondi, très boisées, où l'on trouve des espèces animales devenues rares ailleurs en Europe, comme le loup ou l'ours brun.

Localisation[modifier | modifier le code]

A l'est de l'Europe du sud, dans la partie orientale des Alpes, au bord de la mer Adriatique entre l'Autriche et la Croatie.

Carte de la Slovénie

Régions[modifier | modifier le code]

Carte des régions traditionnelles de Slovénie

La Slovénie est traditionnellement divisée en huit régions issues des quatre anciens territoires de l'empire austro-hongrois que sont la Carniole, le Duché de Carinthie, le Duché de Styrie et le littoral.

Bien qu'elle forme une région spécifique, la Carniole-Blanche (Bela krajina) est considérée comme faisant partie de la Basse-Carniole. La région de Zasavje, vallée au centre du pays, est partagée entre la haute et la basse Carniolie et la Styrie. Gorizia et l'Istrie slovène forment ensemble la région du littoral slovène.

Coordonnées géographiques[modifier | modifier le code]

Points extrêmes de la Slovénie :

Extension maximale nord-sud : 128' ou 163 km.
Extension maximale est-ouest : 313' ou 248 km.

Référence des cartes[modifier | modifier le code]

Europe

Superficies[modifier | modifier le code]

  • Totale : 20 273 kilomètres carrés
  • Terrestre : 20 273 kilomètres carrés
  • Lacustre : Lac de Bohinj, 3,18km², existe aussi le lac de Cerknica, 38km² mais lac intermittent, dépendant des hautes eaux d'hiver. Lac de Bled, 145 hectares
  • Comparaison : légèrement plus petit que l'État américain du New Jersey, environ la moitié de la Suisse.

Frontières[modifier | modifier le code]

  • Frontières terrestres
  • Longueur de la côte : 46,6 km

Climat[modifier | modifier le code]

Climat méditerranéen le long de la côte, climat continental avec des étés doux à chauds et des hivers froids sur les plateaux et dans les vallées à l'est.

Relief[modifier | modifier le code]

Une petite bande côtière sur la mer Adriatique, une région alpine frontalière avec l'Italie et l'Autriche, une région de montagnes et de vallées avec de nombreuses rivières à l'est.

Élévations extrêmes[modifier | modifier le code]

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

houille, plomb, zinc, mercure, uranium, argent, énergie hydroélectrique

Utilisation des terres[modifier | modifier le code]

  • Terres arables : 12 %
  • Terres cultivées : 3 %
  • Pâturages permanents : 24 %
  • Forêts et zones boisées : 54 %
  • Autres : 7 % (estimations 1996)
  • Terres irriguées : 20 kilomètres carrés (estimation 1993)
  • Risques naturels : inondations et tremblements de terre

Environnement[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Une rivière alpine, la Bistrica

Situation[modifier | modifier le code]

Troisième pays forestier d’Europe, la Slovénie est couverte à 57 %, par 1 227 832 hectares de forêt, dont 39 % sont mixtes (282 m2 de bois par hectare en moyenne pour 2006). Quelques forêts anciennes abritant des descendants de la forêt préhistorique sont protégées, mais la forêt cultivée gagne sur les forêts plus naturelles.

Le réchauffement climatique est dans ce pays (continental) plus marqué que la moyenne mondiale, et il pourrait avoir des impacts sur la biodiversité et la forêt[1].

L’agriculture traditionnelle a su préserver des prairies parfois exceptionnellement riches en biodiversité (plusieurs centaines d’espèces différentes par hectare).

La Save est polluée par des rejets domestiques et industriels ; pollution des eaux côtières par des métaux lourds et des toxiques chimiques ; détérioration de la forêt près de Koper à cause de la pollution de l'air (due à des usines métallurgiques et chimiques) conduisant à des pluies acides.

Régulation[modifier | modifier le code]

En 2001, une agence de l’environnement a été créée, qui doit appliquer un plan d’action national pour l’environnement comprenant l’intégration des préoccupations environnementales dans tous les autres secteurs.

Pour entrer dans l’Union européenne, le pays devait en 2003 renforcer l’application de sa législation sur les déchets, les OGM, la pollution de l’air et industrielle. Il doit améliorer sa gestion des risques, des produits chimiques et la protection contre les radiations.

La Slovénie ayant intégré l’Union européenne le 1er mai 2004, elle doit appliquer les directives européennes concernant l’environnement, et s’intégrer dans le réseau Natura 2000[2].


Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :