Full Throttle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Full Throttle
Éditeur LucasArts
Développeur LucasArts
Concepteur Tim Schafer
Musique Peter McConnel
Gone Jackals

Date de sortie 30 avril 1995
Genre Aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme DOS, Mac OS, Windows
Média CD-ROM
Contrôle Souris

Moteur SCUMM, iMUSE, INSANE

Full Throttle est un jeu d'aventure développé et édité par LucasArts le 30 avril 1995 sur PC et Macintosh. Le jeu se déroule dans un futur dystopique dans lequel les véhicules motorisés ont été remplacés par des aéroglisseurs antigravité. Le joueur incarne Ben, un biker dirigeant le gang des Polecats. En utilisant une interface en pointer-et-cliquer, le joueur dirige son personnage et doit résoudre des puzzles pour avancer dans le jeu. Le jeu a été conçu par Tim Schafer et est le dixième jeu à utiliser le moteur de jeu SCUMM. Le jeu intègre également le système audio iMUSE ainsi que le système de compression de vidéo INSANE. À sa sortie, le jeu est bien accueilli par la presse spécialisé. Il reste aujourd’hui considéré comme un des jeux cultes du genre. Le développement de deux suites, intitulées Payback et Hell on Wheels, a été envisagé par LucasArts mais celles-ci ont finalement été annulées.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Le principal protagoniste est Ben, chef d'un gang de motards appelé les « Putois » (Les « Polecats » dans la version originale du jeu). Après avoir décliné une offre d'Adrian Ripburger, un homme d'affaires louche, il est assommé et jeté dans une benne à ordures. À son réveil, Ben est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, celui de Malcolm Corley, patron de la plus prestigieuse — et surtout dernière — firme de fabrication de motocyclettes du pays : Corley Motors. Son gang étant en prison, il est maintenant le seul à pouvoir faire la lumière sur cette histoire afin de prouver son innocence (ainsi que celle de son gang) et de mettre le vrai coupable derrière les barreaux.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Full Throttle est un jeu d'aventure en 2D se jouant en vue à la troisième personne. Via une interface en pointer-et-cliquer, le joueur dirige Ben et doit résoudre des puzzles pour avancer dans le jeu. Le joueur peut interagir avec son environnement en utilisant des commandes verbales. Comme les précédents jeux d'aventure développés par LucasArts, le jeu utilise le moteur SCUMM, initialement créé par Ron Gilbert pour Maniac Mansion, les développeurs ayant repris les améliorations de celui-ci introduites en 1993 dans Sam & Max Hit the Road. Ainsi, la sélection des actions devant être effectuées par le personnage se fait via un icône, représentant une tête de mort, le joueur pouvant par exemple cliquer sur la bouche de celle-ci pour parler à un personnage[1].

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu a été conçu par le créateur de Maniac Mansion: Day of the Tentacle, Tim Schafer. Après avoir imaginé le concept d’un jeu basé sur un gang de bikers, celui-ci parvient à convaincre LucasArts d’en commencer le développement. Avec Larry Ahern, ils passent les semaines suivantes à visionner des films de bikers dont ils tirent de nombreuses idées. Comme les précédents jeux d’aventures développés par le studio, le jeu utilise la version 7 du moteur SCUMM incluant certaines des améliorations apportées lors du développement des titres les plus récents. Les développeurs souhaitant apporter de nouvelles améliorations au moteur, ils ont dû imaginer des solutions pour contourner les limitations de celui-ci. D’après Larry Ahern, le développement Full Throttle a en effet poussé le moteur dans ses derniers retranchement. Pour ajouter des éléments de jeux d’action, ils ont utilisé le moteur de streaming vidéo INSANE. La conception des visuels du jeu a été réalisée par Peter Chan et Larry Ahern. Peter étant chargé de la conception graphique, il a dessiné les véhicules et la plupart des arrières plans. De son coté, Larry a dessiné les personnages et supervisé la conception des animations et leur intégration dans les décors du jeu. D’après celui-ci, la scène finale a été particulièrement difficile à réaliser[2]. La musique du jeu est issue d’une coopération entre les musiciens de LucasArts, incluant Peter McConnel, et le groupe de rock Gone Jackals, certaines pistes musicales du jeu étant issues de leur album Bone to Pick publié en 1995. Pour écrire la musique du jeu, Peter s’est inspiré du travail de Ry Cooder ainsi que des bandes originales de certains Westerns des années 1970. Il a notamment été influencé par la bande originale du film Little Big Man composé par John Hammond dont il met en avant le mélange de guitares, d’harmonica et de chant. D’après Peter, les environnements du jeu étant austère, il fallait que la musique le soit aussi. L’idée d’utiliser Wagner pour la musique des lapins a été proposée par Tim Schafer[2].

D’après Tim Schafer, le budget du jeu aurait été d’environ 1.5 million d’USD[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Full Throttle
Média Nat. Notes
Entertainment Weekly GB 90 %[4]
Joystick FR 92 %[5]
GameSpot US 87 %[6]
Gen4 FR 87 %[7]
Rétrospective
Adventure Gamers US 3.5/5[8]
Adventure Classic Gaming US 4/5[1]
Allgame US 4/5[9]
Jeuxvideo.com FR 17/20[10]

Le jeu a été encensé pour ses graphismes, sa bande son (interprétée par les Gone Jackals), son atmosphère et son scénario original. Il diffère également en prenant un ton plus "viril" et plus sombre comparé à la plupart des jeux d'aventures de LucasArts.

Cependant, de nombreux joueurs ont regretté que le jeu soit si court et facile.

Suites[modifier | modifier le code]

En 2003, le développement d'une suite, Full Throttle II: Hell on Wheels, a débuté. La même année, une bande-annonce fut éditée et une démo interactive présentée au salon E3.

LucasArts annonça cependant quelques semaines plus tard l'abandon du projet (ainsi que de la suite du jeu Sam & Max Hit the Road, qui fut décliné en une série produite par une autre compagnie), ne faisant plus autant confiance au succès des jeux d'aventure dans le marché contemporain des jeux vidéo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Kenneth Wilson, « Rétrospective de Full Throttle », sur Adventure Classic Gaming,‎ 15 novembre 2008.
  2. a et b (en) « LucasArts' Secret History: Full Throttle: Developer Reflections », sur mixnmojo.com,‎ 25 janvier 2009.
  3. (en) « Double Fine Adventure passes Day of the Tentacle budget », sur Eurogamer.net,‎ 10 février 2012.
  4. (en) « Test de Full Throttle », Entertainment Weekly, no 279,‎ juin 1995 (lire en ligne).
  5. Iansolo, « Test de Full Throttle », Joystick, no 60,‎ mai 1995, p. 72-77.
  6. (en) Jeffrey Adam Young, « Rétrospective de Full Throttle », sur GameSpot.com,‎ 1er mai 1996.
  7. Frédéric Marié, « Test de Full Throttle », Gen4, no 77,‎ mai 1995, p. 76-84.
  8. (en) Claire Wood, « Rétrospective de Full Throttle », sur Adventure Gamers,‎ 18 septembre 2003.
  9. (en) Nick Smith, « Rétrospective de Full Throttle », sur Allgame.com.
  10. Stillknox, « Rétrospective de Full Throttle », sur Jeuxvideo.com,‎ 29 avril 2010.