Filippo Volandri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Filippo Volandri
Filippo Volandri
Carrière professionnelle
1997
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 5 septembre 1981 (32 ans)
Drapeau : Italie Livourne
Taille / poids 1,82 m (6 0) / 73 kg (161 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Fabrizio Fanucci
Gains en tournois 3 849 691 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 7
Meilleur classement 25e (23/07/2007)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 120e (15/05/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/8 1/32 1/32
Double 1/16 1/16 1/32 1/16

Filippo Volandri, né le 5 septembre 1981 à Livourne, est un joueur de tennis professionnel italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

À seulement 22 ans, il entre dans le « top 50 », ayant obtenu d'excellents résultats tels les quarts de finale des Masters de Rome et de Monte-Carlo. En 2004, il atteint la 35e place mondiale en remportant son premier titre ATP à Sankt Pölten (Autriche) et en disputant deux finales à Palerme et Umag (Croatie).

En septembre 2004, il est élu « joueur du mois » par l’Association des joueurs de tennis professionnels. En 2005, il atteint le 3e tour à Roland-Garros, les demi-finales à Umag, Casablanca et Viña del Mar, mais il obtient surtout de bons résultats aux Masters de Monte-Carlo et de Hambourg en atteignant les quarts de finale. Ces résultats lui permettent d'obtenir son meilleur classement, no 28 mondial.

En septembre 2006, il triomphe au tournoi ATP de Palerme et obtient le second titre de sa carrière. Au cours de la saison, il est en outre finaliste à Buenos Aires et Bucarest, demi-finaliste à Doha, Umag et Sopot, et a rejoint les quarts à Valence (Espagne).

C'est le premier joueur de simple de l'équipe italienne de Coupe Davis, avec laquelle il a obtenu la promotion de la série C à la B. Il vit à Florence, où il s'entraîne avec son inséparable entraîneur Fabrizio Fanucci à la Florence Tennis School. Le père de Filippo est PDG d'une industrie pharmaceutique et est le président du Tennis Club Livorno, où Filippo a pris la raquette en main pour la première fois. Il aime la musique (Robbie Williams et la pop music en général) et le cinéma (les thrillers sont sa passion). Il est diplômé en comptabilité. Il adore le sport : le foot et le basket surtout. Il est supporter du Livorno et voit en Paolo Maldini l'exemple absolu du sportif de haut niveau. Il s'inspire de Stefan Edberg et rêve de gagner Roland-Garros. Sa plus grande émotion a été la victoire obtenue en Coupe Davis au cinquième set contre Goran Ivanišević au Foro Italico en 2002.

L'année 2006 fut mi-figue mi-raisin, avec un seul titre à Palerme contre le revenant Nicolás Lapentti. Un début d'année plus que correct avec une finale à Buenos Aires, perdue contre Carlos Moyà, une demi-finale à Doha, en gagnant en 1/4 contre le Russe Nikolay Davydenko au passage, puis s'enchaîne une longue série de résultats très moyens, avec plusieurs défaites au premier tour contre des joueurs a priori à sa portée. Il atteint la finale à Bucarest, défait par l'Autrichien Jürgen Melzer.

En 2007, il enchaîne cinq défaites de suite au premier tour, notamment à Costa Do Sauipe contre Gustavo Kuerten alors classé 1 076e à l'ATP. Il se refait une santé en atteignant les quarts de finale à Valence battu par l'Espagnol Nicolás Almagro (vainqueur du tournoi), puis perd de nouveau au premier tour à Monte-Carlo.

Au Masters de Rome, personne ne donnait cher de sa peau au vu de ses derniers résultats. Après un 1er tour aisé face au Russe Teimuraz Gabachvili, il réalise un match très solide face au no 13 mondial Richard Gasquet, s'imposant au forceps (6-4, 6-7, 6-4). Il gagne le droit d'affronter le roi Federer au 3e tour. Et contre toute attente, il s'impose en 1 h 18 (6-2, 6-4). Federer est dans un mauvais jour, avec 44 fautes directes. L'Italien a su rester solide et ne pas laisser filer ce match comme tant de fois où la victoire lui semblait promise. En quart de finale, Volandri se défait du Tchèque Tomáš Berdych (6-2, 6-3), et accède ainsi aux demi-finales. Néanmoins, il se fait alors sèchement battre (6-1, 6-2) par le Chilien Fernando González.

Il est suspendu pour 4 mois, du 14 janvier au 14 avril 2009, pour dopage au salbutamol à Indian Wells 2008. Lui sont retirés les 90 points ATP et 27 000 $ gagnés depuis ce tournoi jusqu'au 14 août 2008, date à laquelle on lui a fait part de son dopage[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (2)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 17/05/2004 Drapeau : Autriche Open de Poertschach, Autriche Terre battue Drapeau : Belgique Xavier Malisse 6-1, 6-4
2 25/09/2006 Drapeau : Italie Open de Sicile, Palerme Terre battue Drapeau : Équateur Nicolás Lapentti 5-7, 6-1, 6-3

Finales en simple (7)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 21/07/2003 Drapeau : Croatie Open de Croatie Umag, Croatie Terre battue Drapeau : Espagne Carlos Moyà 6-4, 3-6, 7-5
2 19/07/2004 Drapeau : Croatie Open de Croatie Umag, Croatie Terre battue Drapeau : Argentine Guillermo Cañas 7-5, 6-3
3 27/09/2004 Drapeau : Italie Open de Sicile, Palerme Terre battue Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 6-3, 6-3
4 26/09/2005 Drapeau : Italie Open de Sicile, Palerme Terre battue Drapeau : Russie Igor Andreev 0-6, 6-1, 6-3
5 13/02/2006 Drapeau : Argentine Tournoi de Buenos Aires, Argentine Terre battue Drapeau : Espagne Carlos Moyà 7-6, 6-4
6 11/09/2006 Drapeau : Roumanie Open de Roumanie, Bucarest Terre battue Drapeau : Autriche Jürgen Melzer 6-1, 7-5
7 13/02/2012 Drapeau : Brésil Open du Brésil, São Paulo Terre (ext.) Drapeau : Espagne Nicolás Almagro 6-3, 4-6, 6-4

Finale en double (1)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 27/02/2006 Drapeau : Mexique Open du Mexique, Acapulco Terre battue Drapeau : République tchèque František Čermák
Drapeau : République tchèque Leoš Friedl
Drapeau : Italie Potito Starace 7-5, 6-2

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne C. Moyà 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis B. Vahaly 1er tour (1/64) Drapeau : Suède J. Björkman
2004 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne J.C. Ferrero 1er tour (1/64) Drapeau : France O. Patience 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie G. Ivanišević 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine G. Cañas
2005 1er tour (1/64) Drapeau : Roumanie V. Hănescu 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine J. Acasuso 1er tour (1/64) Drapeau : Australie W. Arthurs 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. López
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Australie N. Healey 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque T. Berdych 1er tour (1/64) Drapeau : Australie L. Hewitt 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Be. Becker
2007 1er tour (1/64) Drapeau : France R. Gasquet 1/8 de finale Drapeau : Espagne T. Robredo 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne N. Kiefer 1er tour (1/64) Drapeau : France M. Llodra
2008 1er tour (1/64) Drapeau : France S. Grosjean 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne P. Andújar 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis B. Reynolds
2009
2010
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Russie I. Andreev 1er tour (1/64) Drapeau : France A. Clément 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque T. Berdych 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Canada M. Raonic 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne T. Haas 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Chardy 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Chardy
2013 1er tour (1/64) Drapeau : France G. Simon 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Isner
2014 1er tour (1/64) Drapeau : France J-W. Tsonga 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis S. Querrey 1er tour (1/64) Drapeau : France É. Roger-Vasselin
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 2e tour (1/16)
Drapeau : Autriche J. Melzer
Drapeau : Croatie M. Ančić
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
2004 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne D. Ferrer
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque J. Levinský
Drapeau : Croatie M. Ančić
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque J. Levinský
Drapeau : Suède S. Aspelin
Drapeau : Australie T. Perry
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : Autriche J. Melzer
Drapeau : Autriche A. Peya
2005 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie G. Galimberti
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : Japon T. Suzuki
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : Autriche J. Knowle
Drapeau : Autriche J. Melzer
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : Zimbabwe W. Black
Drapeau : Zimbabwe K. Ullyett
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : Zimbabwe W. Black
Drapeau : Zimbabwe K. Ullyett
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël A. Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie D. Sanguinetti
Drapeau : France A. Clément
Drapeau : France M. Llodra
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie L. Azzaro
Drapeau : Espagne R. Ramírez
Drapeau : Argentine S. Roitman
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie L. Azzaro
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie S. Bolelli
Drapeau : Italie F. Fognini
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie P. Starace
Drapeau : États-Unis J. Isner
Drapeau : États-Unis S. Querrey
2009
2010
2011 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie F. Fognini
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
Drapeau : Canada D. Nestor
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : Israël D. Sela
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Brésil B. Soares
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie A. Seppi
Drapeau : France J. Eysseric
Drapeau : France M. Gicquel
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[2] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid puis Shanghai[3] Paris
2001 1er tour
Drapeau : Espagne S. Bruguera
2002 1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2003 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis V. Spadea
1/4 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : France S. Grosjean
2004 1er tour
Drapeau : Argentine G. Cañas
1er tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
1/8 de finale
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
1er tour
Drapeau : Équateur N. Lapentti
1er tour
Drapeau : Belgique C. Rochus
2005 1er tour
Drapeau : République tchèque T. Zíb
1er tour
Drapeau : États-Unis R. Ginepri
1/4 de finale
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
2e tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
1/4 de finale
Drapeau : Russie N. Davydenko
1er tour
Drapeau : Belgique O. Rochus
1er tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
2006 2e tour
Drapeau : États-Unis M. Fish
3e tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
1er tour
Drapeau : Argentine J. Acasuso
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : France S. Grosjean
2007 1er tour
Drapeau : Pérou L. Horna
2e tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
1er tour
Drapeau : Chili N. Massú
1/2 finale
Drapeau : Chili F. González
2e tour
Drapeau : Argentine J. Acasuso
1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2008 1er tour
Drapeau : Suède J. Björkman
1er tour
Drapeau : États-Unis R. Sweeting
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1er tour
Drapeau : Équateur N. Lapentti
1er tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
2009 1er tour
Drapeau : Italie F. Fognini
2010 1/8 de finale
Drapeau : Lettonie E. Gulbis
2011 1er tour
Drapeau : Croatie M. Čilić
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2012 2e tour
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
1er tour
Drapeau : Serbie V. Troicki
2013 1er tour
Drapeau : France G. Simon
2014 1er tour
Drapeau : République tchèque J. Veselý
1er tour
Drapeau : France G. Simon
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Volandri suspendu 3 mois, www.eurosport.fr
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001), de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]