Sponsor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un sponsor est une entreprise qui soutient une personne, un organisme ou une action d'intérêt général (culture, santé, social, etc.), non pas dans un but philanthropique comme pour le mécénat, mais à des fins commerciales. Cette activité de soutien (baptisée « sponsoring » ou « parrainage ») se fait moyennant l'octroi en retour de contreparties comme la promotion des produits et services de l'entreprise sponsor, ainsi que sa notoriété et son image de marque. Sont également usités les termes de partenaire, de parrain, l'Office québécois de la langue française recommande commanditaire[1].

Modalités contractuelles[modifier | modifier le code]

Les contrats conclus au titre du sponsoring peuvent comprendre plusieurs types de soutiens, à savoir :

  • financier : il peut s'agir de dons (particuliers ou entreprises) ou de subventions (institutions) ;
  • technologique : le sponsor met à disposition son savoir-faire technologique ;
  • en nature : le sponsor met à disposition des marchandises ou des services, des moyens matériels, humains ou techniques ;
  • de compétences : le sponsor met à disposition les compétences de ses collaborateurs.

Certains contrats ( notamment dans le domaine sportif ) peuvent prévoir qu'une enceinte sportive ou une compétition porte le nom du sponsor ou de sa marque commerciale ( contrat dit de Parrainage (naming)) .

Usages à des fins de communication[modifier | modifier le code]

Communication interne[modifier | modifier le code]

Le sponsor peut organiser des opérations de communication interne pour son personnel, en les faisant prendre part à un projet commun, autour de l'événement sponsorisé. Ces opérations informelles permettent d'accroître notamment la cohésion sociale.

Communication externe[modifier | modifier le code]

Les sponsors disposent de plusieurs atouts pour développer leur communication externe, et ils peuvent notamment :

  • organiser des opérations de relations publiques, pour développer leurs relations avec leurs clients (actuels et potentiels) et fournisseurs ;
  • offrir ou vendre leurs produits à l'occasion de ces opérations ;
  • améliorer leur notoriété et donc leur image à travers les valeurs dégagées par le projet sponsorisé ;
  • démontrer la qualité de leurs produits, en les mettant à la disposition du projet ;
  • profiter de la couverture médiatique du projet.

Intérêt fiscal[modifier | modifier le code]

Certaines législations peuvent offrir des avantages fiscaux. C'est notamment le cas de la France, où le fait d'être un sponsor permet de déduire les dépenses engagées du résultat fiscal de l'entreprise. Cette déduction est conditionnée au fait que les dépenses doivent avoir un intérêt direct pour l'exploitation de l'entreprise ; pour remplir cette condition, il faut que l'entreprise soit identifiable (avec par exemple son logo sur des affiches) et que la somme versée soit cohérente avec les contreparties attendues[2].

Au-delà des cotisations et des ressources provenant de leur activité, les associations peuvent faire appel à l'extérieur, entreprises ou particuliers, pour réaliser les actes correspondant à leur objet social.

La loi 2003-709 du 1er août 2003 tend à encourager les actions de mécénat des entreprises et des particuliers[Où ?]. Les particuliers bénéficient d'une réduction d'impôt au titre des dons consentis à certaines associations. Seuls ouvrent droit à réduction d'impôt les versements faits sans aucune contrepartie directe ou indirecte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Principales sources d'informations[modifier | modifier le code]