Craigslist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Craigslist

alt=Description de l'image Craigslist.svg.
Dates clés 1995 : Création
13 août 2004 : Achat de 25 % des actions par eBay
Fondateurs Craig Newmark
Personnages clés Jim Buckmaster, chef de la direction (CEO)
Forme juridique Privée
Siège social San Francisco en Californie (États-Unis)
Activité Services internet
Produits Annonces classées
Forum de discussion
Effectif 30 employés (2010)
Site web http://www.craigslist.org/
Chiffre d’affaires 100 millions $ USD (estimé pour 2009)[1]

Craigslist est un site web américain offrant des petites annonces (avec des rubriques telles qu'offres et recherches d’emplois, offres et recherches de logements, annonces personnelles, objets/services désirés/offerts/à échanger et événements communautaires) ainsi que des forums de discussion sur différents sujets.

Craigslist est l'assemblage des lettres de « Craig's List », ce qui signifie « la liste de Craig » en français, Craig Newmark en étant le fondateur.

En février 2011, ses seules sources de revenus étaient les inscriptions pour des offres d’emplois dans dix-huit villes (75 $ par inscription à San Francisco ; 25 $ par inscription dans les autres villes), les inscriptions des courtiers immobiliers pour des appartements à New York (10 $ par inscription) et les services thérapeutiques (principalement massages). Ces frais sont largement inférieurs aux frais demandés par d'autres entreprises pour des services similaires.

Philosophie d'entreprise[modifier | modifier le code]

En décembre 2006, le CEO de Craigslist, Jim Buckmaster, présent à la UBS Global Media Conference à New York, a abasourdi les analystes de Wall Street en déclarant que Craigslist avait peu d’intérêt à maximiser ses profits et, au contraire, préférait se concentrer à aider les gens à trouver des voitures, des appartements, des emplois ou à faire des rencontres[réf. nécessaire].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Cinquante millions de visiteurs uniques visionnent vingt milliards de pages sur le site chaque mois, plaçant le site au 7e rang des sites américains les plus visités[2].

Avec plus de 50 millions de nouvelles annonces chaque mois, Craigslist est le leader des services de petites annonces tous médias confondus (statistiques de février 2011)[3]. On trouve sur le site des annonces sur tous les sujets allant des rubriques conventionnelles d’offres d’achat et de vente et des annonces d’événements communautaires, jusqu’aux annonces personnelles et même aux offres de services érotiques.

Le site affiche plus de 1 million de nouvelles offres d’emplois chaque mois, ce qui le place parmi les plus grandes banques de données d’offres d'emplois au monde (statistique de février 2011)[4].

Les utilisateurs des 100 forums du site y placent 120 millions de nouvelles inscriptions chaque mois (statistique de septembre 2008)[3].

Quoique la compagnie ne divulgue pas d’informations sur ses finances, les analystes ont estimé que les revenus annuels de la compagnie seront d’environ 100 millions de dollars en 2009[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ayant observé comment les gens s’entraident d’une façon amicale, sociale et pleine de confiance sur Internet, sur The WELL et sur Usenet, et se sentant un peu isolé en tant que nouvel arrivant à San Francisco, le fondateur de Craigslist, Craig Newmark, a décidé de créer un bulletin d’information pour les événements locaux et de le diffuser par courrier électronique.

Pour commencer la liste de diffusion de son bulletin, Craig Newmark a sollicité des cartes d’affaires (cartes de visite) de tous les gens qu’il rencontrait. Le premier bulletin a été publié au début de 1995. La technologie utilisée initialement pour gérer la liste de diffusion ne fonctionnait pas bien et Craig Newmark a suspendu sa publication en attendant de trouver une meilleure technologie. En juin 1995, il a commencé à utiliser le gestionnaire de liste de diffusion Majordomo et le bulletin Craigslist a repris ses activités.

La plupart des premières annonces étaient soumises par Craig Newmark lui-même. Il s’agissait principalement d’annonces pour des événements sociaux d’intérêt pour les développeurs de logiciel et de sites web qui habitaient et travaillaient à San Francisco.

La notoriété du bulletin a crû rapidement, ce qui a entraîné une augmentation rapide du nombre de lecteurs et d’annonceurs. Il n’y avait pas de contrôle sur le contenu du bulletin et Craig Newmark a été surpris quand les gens ont commencé à utiliser le bulletin pour des annonces autres que des annonces d’événements. Des gens qui essayaient de recruter des informaticiens trouvaient que le bulletin était un bon moyen de contacter les gens qualifiés qu’ils recherchaient. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, Craig Newmark a ajouté une rubrique emplois à son bulletin. Les demandes des utilisateurs ont ensuite amené la création d’autres rubriques.

Rapidement, Craig Newmark a dû acquérir un serveur dédié SPARC pour héberger le bulletin. Puis les utilisateurs ont demandé une interface Internet pour accéder au bulletin. Pour répondre à cette demande, Craig Newmark a créé un site web. Ayant besoin d’un nom de domaine, il a choisi craigslist.org. Plus tard, il a aussi réservé le nom craigslist.com pour que le nom craigslist ne soit pas utilisé par quelqu’un d’autre.

Au début de 1998, Craig Newmark pensait encore que sa carrière était dans le domaine du génie logiciel (programmeur Java) et que Craigslist n’était qu’un hobby branché qui lui permettait d’être invité aux meilleures fêtes des accros de l’informatique et des maniaques d’Internet. Par contre, comme la gestion du site accaparait beaucoup de son temps et comme il n’aimait pas les activités administratives, il a engagé un consultant et un gérant pour l’aider à administrer Craigslist.

À l’automne 1998, Craigslist a commencé à utiliser le nom List Foundation. En avril 1999, lorsque la compagnie a constaté que le nom List Foundation était déjà utilisé, elle a abandonné ce nom. À peu près à ce moment, Craig Newmark a réalisé que Craigslist évoluait si rapidement qu’il valait mieux qu’il arrête de travailler comme ingénieur en informatique et qu’il se consacre à temps plein à Craigslist. En avril 2000, neuf employés travaillaient pour Craigslist à partir de l’appartement de Craig Newmark à San Francisco[5].

Craig Newmark a mentionné que Craigslist fonctionnait bien parce que le site donnait aux gens une voix, un sens de communauté, de confiance et même d’intimité. Il a aussi cité d’autres facteurs de succès notamment des valeurs terre-à-terre, le service à la clientèle et la simplicité[réf. nécessaire].

Craig Newmark a été approché pour afficher des bannières publicitaires sur Craigslist mais il a décidé de conserver un caractère non commercial au site. En dérision envers la commercialisation des sites Web, le 1er avril 2002, Craigslist a affiché de fausses bannières publicitaires en guise de poisson d'avril[6].

En février 2011, Craigslist employait trente salariés[3].

Les principales étapes de la croissance de Craigslist[modifier | modifier le code]

Les premières villes desservies par Craigslist furent :

Événements significatifs[modifier | modifier le code]

Siège social de Craigslist à San Francisco.

En janvier 2000, le directeur général (CEO) actuel, Jim Buckmaster, est arrivé dans la société comme programmeur en chef et directeur de la technologie. Jim Buckmaster a conçu l’architecture qui permet d’étendre le site à plusieurs villes, le moteur de recherche, les forums de discussion, le système de notification des annonces qui violent les politiques du site, le processus d’auto-affichage des annonces, la page d’accueil, les catégories personnelles et l’option best-of Craigslist. Il a été promu directeur général en novembre 2000.

En 2002, un avis a été affiché sur les rubriques homme cherche homme, rencontres occasionnelles, services érotiques et rants and raves pour informer les utilisateurs de la nature de ces rubriques et mentionner que ces rubriques sont réservées aux utilisateurs de plus de 18 ans. À l’origine, aucun avis n’était affiché sur les rubriques homme cherche femme, femme cherche homme ainsi que femme cherche femme. Répondant aux accusations de discrimination et de stéréotype négatif, Buckmaster a expliqué que l’action de la compagnie avait été définie en fonction de la rétroaction des utilisateurs demandant des avis dans les sections les plus sexuellement explicites, incluant la section homme cherche homme[7]. Aujourd’hui, toutes les sections mentionnées précédemment ainsi que quelques autres portent un avis.

En 2003, Michael Ferris Gibson a réalisé le documentaire 24 Hours on Craigslist.

Le 1er août 2004, Craigslist a commencé à faire payer 25 $ pour les inscriptions d’offres d’emplois à New York et à Los Angeles. La même journée, une nouvelle section intitulée Gigs était ajoutée au site. On pouvait y annoncer gratuitement des emplois peu payants ou non rétribués ainsi que des stages en entreprise.

Le 13 août 2004, Craig Newmark a annoncé sur son blog que le géant des ventes aux enchères, eBay, venait d’acheter 25 % des parts dans la compagnie d’un autre actionnaire. Certains utilisateurs de Craigslist ont exprimé leur inquiétude que ce développement pourrait affecter la nature non commerciale du site, mais ce changement de propriétaire n’a encore eu aucun impact sur le site.

En juillet 2005, Craigslist a acquis le droit de projeter plus de 2 millions de petites annonces dans l’espace après que Jim Buckmaster ait remporté une enchère sur eBay pour du temps de transmission de la compagnie Deep Space Communications Network. À cette occasion, Craig Newmark a dit : « Nous croyons qu’il pourrait y avoir un marché infini dans l’espace ».

En 2006, Craigslist a commencé à percevoir des frais de 10 $ pour les inscriptions des courtiers pour des appartements à New York afin de décourager l’affichage excessif d’annonces et une publicité frauduleuse par laquelle certains vendeurs proposaient des appartements à des coûts très bas, puis disaient à leurs clients que les appartements n’étaient plus disponibles et tentaient de leur vendre un produit plus cher (une fraude appelée bait and switch).

Controverses[modifier | modifier le code]

En juillet 2006, le San Francisco Chronicle a rendu Craigslist responsable d'avoir toléré sur son site des annonces d’éleveurs de chiens, encourageant ainsi prétendument l’élevage intensif et le commerce irresponsable de pitbulls dans la région de San Francisco[8].

En 2005, Craigslist a reçu sa part de controverses pour ne pas avoir retiré de son site des annonces de revendeurs de billets de concerts (scalpers en anglais) pour la revente de billets pour le concert Live 8.

En janvier 2006, le San Francisco Bay Guardian a publié un éditorial critiquant Craigslist parce qu’il menaçait l’existence des journaux locaux dans les villes où il s’établissait. L’éditorial comparait Craigslist à Wal-Mart, une corporation multinationale que certains accusent d’écraser les petits marchands locaux quand ils s’établissent dans une municipalité et offrent un choix énorme de produits à des prix très alléchants[9].

En février 2006, Craigslist a été poursuivi par le Chicago Lawyers’ Committee for Civil Rights Under Law pour avoir prétendument permis à des utilisateurs d’inscrire, à Chicago, des annonces de logement discriminatoires contrevenant au Fair Housing Act. La poursuite n'était pas fondée et a été rejetée.

Le 8 septembre 2006, plusieurs sites Web ont rapporté que les forums « Rencontres occasionnelles » de Craigslist ont été compromis dans plusieurs villes par des individus qui publiaient des annonces frauduleuses pour obtenir des informations personnelles sur des gens[10]. Ces informations, incluant des adresses de messagerie électronique, des numéros de téléphone, des adresses domiciliaires, des photos, etc., ont été affichées publiquement sur le site EncyclopaediaDramatica.

En avril 2008, Le Figaro publie un article faisant état de la présence de matériel de guerre américain volé à l'armée américaine[11].

Répression contre la prostitution[modifier | modifier le code]

La répression contre la prostitution a donné lieu à des douzaines d’arrestations d’utilisateurs de Craigslist soupçonnés d’avoir affiché des annonces douteuses, incluant des offres d’échange de faveurs sexuelles. Craigslist a toujours coopéré avec les forces policières mais la compagnie a réitéré à plusieurs occasions qu’elle ne peut pas et ne veut pas faire la surveillance du contenu du site. La politique de Craigslist est de s’en remettre aux utilisateurs pour signaler les annonces inappropriées ou offensantes.[réf. souhaitée]

Vente de drogues et d’articles volés[modifier | modifier le code]

Craigslist coopère avec les forces policières pour identifier et arrêter les utilisateurs qui annoncent de la drogue ou des articles volés.[réf. souhaitée]

Fonctionnement de la communauté[modifier | modifier le code]

Les forums de Craigslist rassemblent des utilisateurs de partout à travers le monde. Ainsi, l’utilisateur qui veut savoir comment se rendre au centre-ville de Londres à partir de l’aéroport Heathrow n’a qu’à poser la question sur le forum de voyages et quelqu’un lui répondra.

Plusieurs des forums ne requièrent pas d’enregistrement. Les utilisateurs qui veulent participer aux forums restreints doivent s’enregistrer et choisir un pseudonyme (appelé handle dans le jargon de Craigslist). Craigslist ne contrôle pas le contenu des forums restreints mais les utilisateurs peuvent signaler des annonces qui contreviennent aux politiques du site. Les utilisateurs signalés trop fréquemment sont bannis sous leur pseudonyme courant et doivent se réinscrire sous un autre pseudonyme s’ils veulent continuer à publier des informations dans le forum. Ce mécanisme n’est pas sans causer certaines confusions. Ainsi, certains utilisateurs signalent des entrées légitimes simplement parce qu’ils ne sont pas d’accord avec leurs auteurs.

Quoique Craigslist déclare ne pas faire la surveillance du site, certains ont mentionné que le site a banni des utilisateurs qui étaient critiques du site.[réf. nécessaire]

Fondation à but non lucratif[modifier | modifier le code]

En 2001, Craigslist a créé la Fondation Craigslist, une organisation à but non lucratif, qui aide de nouvelles organisations à but non lucratif à s’établir, à obtenir de la visibilité, à attirer l’attention de contributeurs potentiels et à développer les connaissances et les compétences nécessaires à leur succès à long terme.

La fondation accepte des dons. Plutôt que de commanditer d’autres organisations directement, elle organise des rencontres et des événements et offre des ressources informatiques pour aider les organisations débutantes à démarrer et à contribuer efficacement à la communauté.

Prix[modifier | modifier le code]

  • 2001 : le Webby Award du meilleur site communautaire selon le vote du jury (le Webby Award est à l’Internet ce que les Oscars sont à l’industrie du cinéma)[12].
  • 2001 : le Webby Award du meilleur site communautaire selon le vote populaire de 150 000 votants.
  • 2003 : le meilleur site local selon le Manhattan Reader's Poll du New York Press [13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bulletin Branchez-vous du 10 juin 2009
  2. « Top Sites in United States », sur Alexa (consulté le 13 juillet 2009)
  3. a, b et c Fact sheet du site Craigslist
  4. Statistiques sur les site de Craigslist
  5. « craigslist », sur web.archive.org (consulté le 15 novembre 2007)
  6. http://www.craigslist.org/about/aprilfools.html
  7. Warning: men seeking men, Craigslist posts disclaimer for gay male personals, article du site www.sovo.com
  8. « Craigslist pressured to ban dog, cat ads » (consulté le 15 novembre 2007)
  9. [1]
  10. [2]
  11. Matériel militaire volé cherche acheteur sur Internet, article paru dans le journal Le Figaro, le 11 avril 2008
  12. « Best web sites of the year » (consulté le 15 novembre 2007)
  13. « Readers Poll Results » (consulté le 15 novembre 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]