Community

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Community

alt=Description de l'image Community 2009 logo.svg.
Titre original Community
Genre Sitcom
Création Dan Harmon
Acteurs principaux Joel McHale
Gillian Jacobs
Danny Pudi
Yvette Nicole Brown
Alison Brie
Donald Glover
Chevy Chase
Ken Jeong
Jim Rash
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC (saisons 1 à 5)
Yahoo! Screen (en) (saison 6)
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 97 (liste)
Durée 22 minutes
Diff. originale 17 septembre 2009 – en production
Site web http://nbc.com/community/

Community est une sitcom américaine créée par Dan Harmon et diffusée entre le 17 septembre 2009[1] et le 17 avril 2014 sur le réseau NBC et en simultané sur Citytv[2] au Canada, puis à l'hiver 2015 sur Yahoo Screens.

La série suit le quotidien d'un groupe d'étudiants d'un community college dans la ville fictive de Greendale (Colorado), et utilise largement le métahumour et les références à la culture populaire, parodiant régulièrement les clichés et tropes des films ou des séries contemporaines. Community a reçu un accueil critique significatif et fait l'objet d'un certain culte de la part des fans. La série est composée de cinq saisons, toutefois sans le concours du showrunner et créateur Dan Harmon pour la quatrième. La cinquième saison a, cependant, permis le retour de ce dernier[3].

La série est diffusée en France depuis le 13 décembre 2012 sur Numéro 23[4],[5]. Elle reste néanmoins inédite dans les autres pays francophones.

Le 9 mai 2014, NBC annonce la fin de la série, en raison d'une audience insuffisante[6]. Toutefois, après l'échec des négociations avec Hulu[7], Yahoo! annonce le 30 juin reprendre la production de la série pour une sixième saison[8],[9].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Community met en scène un groupe d’étudiants d’un community college, établissement d’enseignement supérieur américain souvent considéré comme inférieur à l’université et qui accueille pour cette raison de nombreux élèves en difficulté ainsi que des adultes souhaitant reprendre leurs études.

Le personnage central est Jeff Winger, ex-avocat à tendance manipulatrice qui doit récupérer son diplôme après avoir été exclu du barreau. Autour de lui gravitent six autres étudiants : Britta Perry, jeune femme un peu paumée ; Abed Nadir, passionné de cinéma à l’allure toujours détachée ; Troy Barnes, autrefois star de football américain au lycée qui a perdu sa bourse d’étude après une blessure ; Pierce Hawthorne, qui a pratiqué un peu tous les métiers et a été marié sept fois ; Shirley Bennett, ancienne mère au foyer récemment divorcée et souhaitant retrouver du travail ; Annie Edison, tout juste exclue d’une université pour sa dépendance à la drogue, maintenant guérie.

Au début simple groupe d'étude pour les cours d’espagnol (délivrés par le tyrannique Señor Chang), leurs caractères souvent opposés et les interactions avec les personnalités un peu déjantées qui peuplent leur établissement (étudiants comme professeurs) les entraînent parfois dans des situations surréalistes…

La série repose en partie sur de très nombreuses références plus ou moins appuyées (et souvent parodiques) à des films, des séries, des genres cinématographiques et la culture contemporaine en général, utilisant souvent le métahumour (de l'humour à propos de l'humour) ainsi que des procédés de narration non-linéaires (épisode en huis-clos, parodie de Law and Order, parties de paintball : parodie de Paintball le film, épisode en 8-bits, histoires alternatives du dé, épisode en pâte à modeler animée, etc.) et abattant parfois le quatrième mur[10],[11].

Distribution[modifier | modifier le code]

Donald Glover, Danny Pudi, Gillian Jacobs et Chevy Chase lors du Comic-Con 2010 (De gauche à droite)

Source et légende : Version Française (VF) sur Doublage Séries Database[12]

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Community.
  • Jeff Winger est un avocat suspendu obligé d'entrer à Greendale après la découverte de son faux-diplôme de droit de l'Université de Colombie au lieu de Columbia. Jeff, souvent considéré – par les autres comme par lui-même – comme le leader du groupe, apparaît comme un être narcissique, désabusé, et coureur de jupons, utilisant son charme et son beau-parler pour arriver à ses fins. Il dupe ou convainc régulièrement ses amis de faire son travail à sa place.
  • Britta Perry est une ancienne activiste anarchiste qui a voyagé autour du monde après avoir abandonné ses études, mais qui souhaite aujourd'hui remettre de l'ordre dans sa vie. Elle se persuade d'être quelqu'un d'ouvert, de cool et d'intelligent « parce qu'elle a vécu à New York », mais cette apparence de jeune-femme sûre d'elle n'est finalement qu'une façade pour les charmants travers peu assumés de sa personnalité.
  • Abed Nadir est un étudiant d'origine polonaise et palestinienne obsédé par la culture populaire, dont les connaissances en cinéma et télévision sont encyclopédiques. Il a du mal à interagir avec les autres – ses amis pensent qu'il souffre d'une forme atténuée du syndrome d'Asperger – et semble être victime de temps à autre de mécanismes de défense qu'il a du mal à contrôler. Abed est à l'origine de la plupart du métahumour de la série, et il interprète souvent les aventures du groupe comme le scénario d'une sitcom, les comparant souvent aux clichés et tropes des séries télévisées en général. Le personnage d'Abed est directement inspiré d'un ami du créateur de la série : Abed Gheith.
  • Shirley Bennett est une mère célibataire chrétienne, entrée à Greendale pour se lancer dans le commerce de brownies. Elle est régulièrement vue comme la « maman » du groupe, dont elle manipule souvent les membres en affichant un comportement passif-agressif ou en appelant à leur culpabilité.
  • Annie Edison est la benjamine du groupe, ayant atterri à Greendale après une cure de désintoxication aux anxiolytiques, une addiction pour laquelle elle a été renvoyée de l'une des universités réputées de l'Ivy League sur la côte Est. Annie est une jeune adulte ultra-performante à un point compulsif, perfectionniste et exigeante, mais comparativement assez innocente et naïve. Extrêmement impopulaire au lycée, elle tente par tous les moyens de gagner la reconnaissance qu'elle n'a jamais eu en participant aux nombreuses activités extra-scolaires de Greendale, y associant souvent – et parfois contre leur gré – les membres du groupe d'étude.
  • Troy Barnes est un ancien quaterback, star de son lycée – le même que celui d'Annie – qui a perdu sa bourse d'études à la suite d'une blessure auto-infligée. Troy tente au début de la série de conserver son statut de « mec cool » et populaire, mais, grâce à son amitié avec Abed, il laisse son côté nerd et enfantin se révéler.
  • Pierce Hawthorne est un millionnaire, héritier d'un empire de lingettes humidifiées, qui s'inscrit à Greendale pour lutter contre l'ennui. Il est souvent considéré comme le membre le moins apprécié du groupe en raison de sa prétention, de son incohérence, de ses remarques désobligeantes et de son intolérance (racisme, machisme, xénophobie, etc.). Il semble cependant indispensable à la cohésion du groupe, lequel se désagrège lorsqu'il disparaît puisqu'il fait souvent office de bouc-émissaire. Malgré son apparente arrogance, Pierce est très conscient de sa place au sein du groupe d'étude, et il tente régulièrement d'être « aussi cool que Jeff », de s'adapter, et finalement d'être au moins toléré par ses amis.
  • « Señor » Ben Chang est un homme extrêmement dérangé, si ce n'est complètement fou, originellement le professeur d'espagnol du groupe avant que la faculté ne se rende compte de son incompétence notoire et de l'absence de diplôme d'enseignement à son nom. Il devient alors étudiant puis agent de sécurité de Greendale. Sa folie et sa perte de conscience de la réalité le conduisent à agir de façon totalement exagérée et imprévue sans raison apparente.
  • Craig Pelton est le doyen de Greendale et tente désespérément et sans succès de donner à son école une apparence de « vraie université ». Il fait un usage immodéré et excessif du politiquement correct dans le but de ne pas être qualifié de raciste. Il ne cache pas sa préférence pour le groupe d'étude et a une attirance notable pour Jeff.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf mention contraire, les informations mentionnées proviennent de la base de données IMDb.[13]

Équipe technique[modifier | modifier le code]

  • Création : Dan Harmon
  • Réalisation : Joe Russo, Anthony Russo, Tristram Shapeero, Adam Davidson, Jay Chandrasekhar, Justin Lin et Kyle Newacheck
  • Scénario : Dan Harmon, Hilary Winston, Chris McKenna, Andrew Guest, Andy Bobrow, Megan Ganz, Tim Hobert, Emily Cutler, Karey Dornetto, Adam Countee, Jon Pollack, Zach Paez, Lauren Pomerantz, Liz Cackowski, Maggie Bandur, Stephen Basilone, Annie Mebane et Matt Murray
  • Production :
    • Producteurs : Jake Aust, Heather Petrigala, Patrick Kienlen, Andy Bobrow, Emily Cutler, Karey Dornetto, Vera Santamaria, Alex Cuthbertson, Matt Fusfeld et Timothy Silver
    • Producteurs délégués : Dan Harmon, Chris McKenna, Gary Foster, Russ Krasnoff, Anthony Russo, Joe Russo, Garrett Donovan, Neil Goldman, Tim Hobert, Tristram Shapeero et Ben Wexler
    • Sociétés de production : Krasnoff Foster Productions, Harmonius Claptrap, Russo Brothers, Universal Media Studios et en association avec Sony Pictures Television[14]
  • Décors : Derek R. Hill et Denise Pizzini (décors) ; John B. Vertrees (direction artistique) ; Denise Pizzini et Dorit Hurst (plateau)
  • Costumes : Sabrina Rosen et Mary-Kate Killilea
  • Photographie : Gary Hatfield et James Hawkinson
  • Montage : Peter B. Ellis, Steven Sprung, Christian Kinnard, Ruthie Aslan, Jeff Groth, Lisa Lassek, Jeff Hall, Spencer Houck, Jim Towne, Larry Bock et Jeffrey M. Werner
  • Casting : Dava Waite et Juel Bestrop
  • Musique : Ludwig Göransson
    • Générique : At Least It Was Here de The 88

Spécifications techniques[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Dan Harmon.
Le créateur et showrunner de la série (saisons 1 à 3) Dan Harmon.

Développement[modifier | modifier le code]

L'histoire de Community est basée sur des expériences vécues par le créateur Dan Harmon : dans l'espoir de sauver ses relations avec sa petite amie de l'époque, il s'inscrit au Glendale Community College, au nord-est de Los Angeles, où ils ont étudié l'espagnol ensemble pendant un temps[15]. Harmon devient membre d'un groupe d'étude et, contrairement à ses premières intentions, il se rapproche petit à petit des membres du groupe malgré leurs peu de points communs : « J'étais dans ce groupe composé d'andouilles et j'ai commencé à vraiment les apprécier, même si ils n'étaient pas dans le domaine du cinéma, et même s'ils n'avaient rien à m'apporter et moi rien à leur apporter[N 2],[16] ». Partant de cette expérience, Harmon écrit une série dont le personnage principal est essentiellement basé sur lui-même ; il avait, comme Jeff, tendance à être égocentrique et indépendant à l'extrême avant de réaliser l'intérêt de rencontrer d'autres gens[16].

Harmon explique qu'il a écrit la série comme un film, et non une sitcom. Ce processus n'était pas différent de ses travaux précédents (Acceptable TV, Computerman, The Sarah Silverman Program, Monster House, etc.), à l'exception de la longueur des épisodes et du public ciblé par la série[16].

Le 9 mai 2014, la série est officiellement annulée par NBC[17]. En juillet 2014, Yahoo! annonce avoir commandé 13 épisodes pour sa plateforme Screen[18].

Casting[modifier | modifier le code]

Danny Pudi, Gillian Jacobs, Yvette Nicole Brown, Alison Brie et Joel McHale au San Diego Comic-Con 2012

Dan Harmon a attaché beaucoup d'importance à la distribution pour en faire une base du travail comique ; selon lui, « le casting était 95% de la construction du show »[19]. Il a déjà travaillé avec plusieurs membres de la distribution : Joel McHale, John Oliver et Chevy Chase ont tous fait une apparition dans l'épisode 9 de Water and Power, une mini-série produite par Harmon pour Channel 101 (en)[20]. Chevy Chase a longtemps été un favori pour Harmon, et bien qu'il n'était pas intéressé par les sitcoms, Chase a finalement accepté devant la qualité d'écriture de la série[19]. Harmon voit des similarités entre Chase et son personnage de Pierce Hawthorne. Bien que Chase ait souvent été moqué pour ses choix de carrière, Harmon pensait que ce rôle était une chance de se refaire une image : « ce qui fait de Chevy et Pierce des héros, c'est le refus d'abandonner »[21]. Harmon a prévenu Chase de ne pas jouer les « monsieur-je-sais-tout » comme il le faisait souvent, car le personnage de Pierce est plutôt un être pathétique qui n'est pas à prendre au sérieux[21].

McHale, connu pour le talk-show humoristique The Soup sur la chaîne E!, était comme Chase impressionné par l'écriture de Harmon. Il a déclaré à ce sujet : « le script de Dan était largement au-dessus de tout ce que j'ai pu lire à côté »[22]. McHale a accepté de travailler avec Harmon pour sa sympathie, qui a permis à son personnage de posséder certains traits antipathiques, sans que le spectateur ne le déteste[21]. Pour le rôle d'Annie, Harmon voulait quelqu'un qui ressemblerait au personnage de Tracy Flick, interprétée par Reese Witherspoon dans le film L'Arriviste. À l'origine, les producteurs cherchaient une comédienne d'origine latine ou asiatique, sans y parvenir. Ils ont finalement choisi Alison Brie, jusqu'alors connue pour le rôle de Trudy Campbell dans la série Mad Men[21].

Tournage[modifier | modifier le code]

David Guarascio
Moses Port
Les showrunners de la saison 4 : David Guarascio (à gauche) et Moses Port (à droite) au Comic-Con 2012.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Community.

La plupart des titres des épisodes ressemble à des intitulés de cours suivis à l'université, comme Initiation au cinéma (Introduction to Film), Anthropologie – Niveau 1 (Anthropologie 101[N 3]), Poterie pour débutants (Beginner Pottery)… À l’exception du pilote, seuls quatre épisodes n'ont pas le titre d'un cours : Abed's Uncontrollable Christmas, A Fistful of Paintballs, For a Few Paintballs More, Pillows and Blankets[23].

La première saison a débuté le jeudi 17 septembre 2009 à 21 h 30 sur NBC[24]. Après trois épisodes, la série est déplacée à 20 h en primetime, et en octobre, la chaîne annonce une saison de vingt-deux épisodes[25]. En janvier 2010, NBC commande trois autres épisodes à la première saison, soit un total de vingt-cinq épisodes[26]. En mars 2010, Community est renouvelée pour une seconde saison, qui débute le 23 septembre 2010[27]. Elle est renouvelée pour une troisième saison l'année suivante[28].

Le 10 mai 2012, la série est renouvelée pour une quatrième saison de treize épisodes[29] dont la diffusion, initialement prévue pour le 19 octobre 2012[30], commence le 7 février 2013. Le créateur Dan Harmon ne participe cependant plus à sa réalisation après son éviction de la production à la fin de la saison 3[31],[32]. Il est remplacé dans ses fonctions de show runner par David Guarascio et Moses Port.

En plus des épisodes réguliers, NBC a produit une série de webisodes. Certains sont centrés sur la vie quotidienne du doyen Pelton, des projets du cours d'espagnol, des moments de détente ou Abed copiant ses amis en les faisant jouer par d'autres étudiants. Ils sont disponibles sur le faux site de Greendale Community College[33]. En mars 2012, trois webisodes animés sont mis en ligne sur Hulu. Intitulés Abed's Master Key, écrits par Dave Seger et Tom Kauffman et animés par Animax Entertainment, ils mettent en scène Abed, devenu assistant du doyen Pelton qui lui remet la super-clé de Greendale[34].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Diffusion aux États-Unis Audiences (en millions)
Horaire Début de saison Fin de saison Première Finale Moyenne
1 25 Jeudi 21 h 30
puis 20 h
17 septembre 2009 20 mai 2010 7,89[44] 4,41[45] 5,00[46],[47]
2 24 Jeudi 20 h 23 septembre 2010 12 mai 2011 5,01[48] 3,32[49] 4,44[50],[51]
3 22 22 septembre 2011 24 mai 2012 3,93[52] 2,48[53] 4,03[54],[55]
4 13 7 février 2013 9 mai 2013 3,88[56] 3,08[57] 2,90[58]
5 13 2 janvier 2014 17 avril 2014 3,49[59] 2,87[60] 3,00[61]

Aux États-Unis, le pilote a été diffusé le 17 septembre 2009 à 21 h 30 ET sur NBC et été regardé par 7,887 millions de téléspectateurs[44], ce qui reste le meilleur score de la série. En moyenne, la première saison a été visionnée par plus de 5 millions de personnes[46], chiffre qui tend à diminuer au cours des saisons suivantes, passant à 4,44 millions en 2010-2011[50] puis à 4,03 millions en 2011-2012[54].

L'épisode 6 de la deuxième saison, Épidémiologie (Epidemiology 206) est le plus regardé de la saison, avec plus de 5,6 millions de spectateurs, et dans la troisième saison, c'est le douzième épisode, Contemporary Impressionists, vu par 4 750 000  personnes qui constitue la plus haute audience[62].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La première saison de Community a reçu de bonnes critiques, totalisant un score de 69 sur 100 basé sur 23 critiques sur l'agrégateur Metacritic[63]. David Bushman, curateur du Paley Center for Media (anciennement le musée de la télévision et de la radio de New York), qualifie Community de meilleure série de la saison[64]. Le site IGN, avec la note 8,5/10, écrit que « Community a finalement pris et nous offre plusieurs histoires incroyables dans la seconde moitié de la saison[N 4],[65]. »

La seconde saison voit les critiques devenir très bonnes, avec une note de 88 sur 100 basé sur 4 critiques sur Metacritic[66]. Dans New York Magazine et sur le site Salon.com, Community est nommée meilleure série de l'année 2010[67],[68]. Elle apparaît dans la liste de The A.V. Club des 25 meilleures séries télévisées de l'année, à la deuxième place après Breaking Bad, le site remarquant que les meilleurs épisodes des deux premières saisons sont Modern Warfare, Cooperative Calligraphy et Abed's Uncontrollable Christmas[69]. IGN ajoute que Community est la meilleure série comique des années 2010 et 2011[70],[71].

Les bonnes critiques continuent pour la troisième saison, avec 81 sur 100 basé sur 4 critiques sur Metacritic[72], alors que Community arrive premier du classement des utilisateur du site dans la catégorie meilleure série télévisée de 2011, battant de peu Breaking Bad[73]. Community est mentionnée dans plusieurs listes éditées des meilleurs programmes par les critiques de télévision : premier par Hulu[74], second par Paste[75], troisième par TV.com[76], cinquième par HitFix[77] et par The Huffington Post''[78].

En 2012, Entertainment Weekly a nommé Community quinzième des 25 séries télévisées cultes des 25 dernières années avec le commentaire « la série aime les histoires ambitieuses et conceptuelles (peu de séries ont l'audace de tourner un épisode entier en animation image par image), le métahumour, et les constantes références à la culture populaire, ce qui l'a aidé à faire l'objet d'un culte que la plupart des comédies actuelles doivent lui envier[N 5],[79]. »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Community est d'une manière générale boudée par les plus importantes cérémonies de récompense de la télévision américaines (principalement les Emmy Awards – à l'exception d'une nomination pour le meilleur scénario en 2012 – et les Golden Globes), cette non-reconnaissance étant considérée par certains critiques, au cours des trois premières saisons, comme l'un des plus importants « snobismes » de l'année[80],[81],[82]. Le magazine Entertainment Weekly s'attache chaque année à récompenser les « snobés » des Emmy Awards en décernant les « Ewwy Awards », où la série a été nommée à trois reprises.

Sauf mention contraire, les informations ci-dessous sont issues de la page (en) Récompenses pour Community sur l’Internet Movie Database. En gras sont indiquées les récompenses majeures.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie ou récompense Prix Épisode Lauréat(s)
2011 Creative Primetime Emmy Awards[83] Meilleure performance individuelle en animation Abed's Uncontrollable Christmas Drew Hodges
Gracie Allen Awards Meilleure actrice dans un second rôle dans une série comique Yvette Nicole Brown
2011 TV Guide Awards Série télévisée préférée
Distribution préférée Yvette Nicole Brown, Donald Glover, Joel McHale, Danny Pudi, Gillian Jacobs
Jim Rash, Alison Brie, Chevy Chase et Ken Jeong
2012 Critics' Choice Television Awards[84] Meilleure série comique

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie ou récompense Prix Épisode Nommé(s)
2010 Artios Awards Meilleur casting de série comique Dava Waite
Gold Derby TV Awards[85] Épisode comique de l'année Modern Warfare
Image Awards[86] Meilleur réalisateur de série comique Introduction to Statistics Justin Lin
People's Choice Awards Meilleure nouvelle série télévisée
Teen Choice Awards Meilleure nouvelle série
Révélation masculine de l'année Ken Jeong
2011 Art Directors Guild Awards Meilleurs décors de série télévisée de moins d'une demi-heure Basic Rocket Science Derek R. Hill, Denise Pizzini et Robert W. Joseph
Artios Awards Meilleur casting de série comique Dava Waite
The Comedy Awards[87] Meilleure réalisation de série comique
Critics' Choice Television Awards[88] Meilleure série comique
Meilleur acteur dans série comique Joel McHale
Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique Danny Pudi
Ewwy Awards Meilleure série comique
Meilleur acteur dans série comique[89] Joel McHale
Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique[90] Danny Pudi
Festival international des médias de Banff Meilleure sitcom Modern Warfare Justin Lin, Dan Harmon et Emily Cutler
Image Awards Meilleur réalisateur de série comique Modern Warfare Justin Lin
People's Choice Awards Guest-star préférée Anthropology 101 Betty White
Satellite Awards Meilleure série comique
Meilleur acteur dans série comique Joel McHale
Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique Donald Glover
Television Critics Association Awards[91] Meilleure série comique
Meilleur acteur dans série comique Danny Pudi
Young Artist Awards Meilleur acteur invité (14-17 ans) dans une série comique Communication Studies Brandon Soo Hoo
2012 Annie Awards Meilleur réalisateur de série télévisée Abed's Uncontrollable Christmas Duke Johnson
Critics' Choice Television Awards[92] Meilleur acteur dans série comique Joel McHale
Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique Danny Pudi
Jim Rash
Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique Alison Brie
Gillian Jacobs
Hugo Awards Meilleure série Remedial Chaos Theory Chris McKenna, Dan Harmon (scénaristes) et Jeff Melman (réalisateur)
Primetime Emmy Awards Meilleur scénario pour une série télévisée comique Remedial Chaos Theory Chris McKenna
Satellite Awards Meilleure série comique
Meilleur acteur dans série comique Joel McHale
Television Critics Association Awards Meilleure série comique
2013 Art Directors Guild Awards Meilleurs décors de série télévisée de moins d'une demi-heure Pillows and Blankets Denise Pizzini
Image Awards Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique Donald Glover

Médias[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Information issue du carton de doublage lors du générique de fin de Community.
  2. Citation originale : « I was in this group with these knuckleheads and I started really liking them, even though they had nothing to do with the film industry and I had nothing to gain from them and nothing to offer them. »
  3. 101 : One-O-One pour « premier cours du premier semestre », traduit par « Niveau 1 » en français.
  4. Citation originale : « Community eventually ramped up and delivered some amazing stories in the second half of the season. »
  5. Citation originale : « The series' affinity for ambitious, high-concept story lines (e.g. few shows are willing to turn over an entire episode to stop-motion animation), meta humor, and constant pop culture allusions has helped it earn the kind of fervent fan following some of its higher-rated comedic competitors must envy. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NBC Announces Fall Series Premiere Dates », sur TheFutonCritic,‎ 25 juin 2009
  2. (en) « Citytv Unveils Its Fall 2009 – 2010 Programming Line Up », sur Rogers Media,‎ 2 juin 2009
  3. « Saison 5 : le retour de Dan Harmon est officiel »
  4. Robin Girard-Kromas, « La première grille de Numéro 23 : Community en prime et l’arrivée de La baie des flamboyants », sur Toute la télé,‎ 21 novembre 2012 (consulté le 8 février 2013)
  5. Robin Girard-Kromas, « TNT : Numéro 23 diffusera Community, Shameless et The Killing », sur Toute la télé,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 8 février 2013)
  6. (en) « Community cancelled by NBC », sur IGN,‎ 9 mai 2014 (consulté le 16 mai 2014)
  7. (en) « Hulu isn’t bringing back Community », The A.V. Club,‎ 24 juin 2014 (consulté le 1er juillet 2014)
  8. (en) « 'Community' Lives! Yahoo Has Saved Greendale for a Sixth Season », Yahoo,‎ 30 juin 2014 (consulté le 1er juillet 2014)
  9. (en) « Community will get its sixth season on Yahoo », The A.V. Club,‎ 30 juin 2014 (consulté le 1er juillet 2014)
  10. (en) Alan Sepinwall, « For Community, how much meta is too much? », sur Hit Fix,‎ 5 mai 2010 (consulté le 8 février 2013)
  11. (en) Hampton Stevens, « The Meta, Innovative Genius of Community », sur The Atlantic,‎ 12 mai 2011 (consulté le 8 février 2013)
  12. « Fiche de doublage de « Community » », sur Doublage Séries Database (consulté le 29 mars 2013).
  13. (en) « Community - Cast and Crew », sur IMDB (consulté le 28 février 2013)
  14. (en) « Community - Company Credits », sur l'IMDB (consulté le 28 février 2013)
  15. (en) « Fine writing spurs Chevy to move to Community », sur Omaha,‎ 22 octobre 2011 (consulté le 28 février 2013)
  16. a, b et c (en) Steven Hyden, « How Dan Harmon went from doing ComedySportz in Milwaukee to creating NBC's Community », sur The AV Club,‎ 19 octobre 2011 (consulté le 28 février 2013)
  17. (en) « NBC Cancels ‘Community’ After Five Seasons », sur Deadline,‎ 9 mai 2014
  18. « Community est renouvelée : il y aura finalement une saison 6 ! », sur Allociné,‎ 1 juillet 2014 (consulté le 28 juillet 2014)
  19. a et b « Fine writing spurs Chevy to move to ‘Community' », Omaha World-Herald,‎ 22 septembre 2009 (lire en ligne)
  20. « Water and Power Episode Nine at Channel101.com » (consulté le 12 septembre 2009)
  21. a, b, c et d Steven Hyden, « How Dan Harmon went from doing ComedySportz in Milwaukee to creating NBC's Community », The A.V. Club,‎ 19 septembre 2009 (consulté le 25 octobre 2009)
  22. Emma Loggins, « Joel McHale & Dan Harmon of Community », Fanbolt,‎ 19 octobre 2009 (consulté le 25 octobre 2009)
  23. (en) Margaret Lyons, « The One With All the Episode-Title Formulas », sur Vulture,‎ 6 mai 2011 (consulté le 8 février 2013)
  24. (en) Matt Mitovich, « Fall TV: NBC Announces Premiere Dates », sur TV Guide,‎ 25 juin 2009 (consulté le 8 février 2013)
  25. (en) Joe Flint, « NBC picks up Community, Parks and Recreation and Mercy for season », sur The Los Angeles Times,‎ 23 octobre 2009 (consulté le 8 février 2013)
  26. (en) Robert Seidman, « NBC Orders More Trauma and Community, Parks & Recreation, Law & Order: SVU & More », sur TV by the Numbers,‎ 20 janvier 2010 (consulté le 8 février 2013)
  27. (en) « NBC Gives Pickups To Thursday-Night Comedies 30 Rock, The Office And Community For 2010-11 », sur NBC,‎ 5 mars 2020 (consulté le 8 février 2013)
  28. (en) Bill Gorman, « The Office, Parks & Recreation, Community Renewed By NBC », sur TV by the Numbers,‎ 17 mars 2011 (consulté le 8 février 2013)
  29. (en) Nellie Andreeva, « NBC’s Community Renewed For Fourth Season With 13-Episode Order », sur Deadline,‎ 10 mai 2012 (consulté le 8 février 2013)
  30. (en) « NBC Announces Aggressive and Staggered Season Premiere Strategy for Fall 2012 », sur The Futon Critic,‎ 14 juin 2012 (consulté le 8 février 2013)
  31. (en) Eric Eisenberg, « Community’s Dan Harmon speaks out, says he will no longer have any power », sur Cinema Blend,‎ 19 mai 2012 (consulté le 8 février 2013)
  32. (en) Dan Harmon, « HEY, DID I MISS ANYTHING? », sur Dan Harmon Poops (consulté le 8 février 2013)
  33. (en) « The A/V Department », sur Greendale Community College (consulté le 8 février 2013)
  34. (en) Curt Wagner, « Community gets animated in Abed's Master Key’ webisodes », sur Red Eye Chicago,‎ 4 mars 2012 (consulté le 8 février 2013)
  35. (en) « Community », sur Citytv (consulté le 22 février 2013).
  36. (pt) « Muitas Atrações no Carnaval », sur Sony Television (consulté le 22 février 2013).
  37. (en) « Airdate: Community, The Inbetweeners », sur GO! (consulté le 22 février 2013).
  38. (en) « Community », sur TVSA (consulté le 22 février 2013).
  39. (it) « Community », sur Comedy Central (consulté le 22 février 2013).
  40. (en) « Community », sur VIVA (consulté le 22 février 2013).
  41. (en) « Community », sur FOUR (consulté le 22 février 2013).
  42. (de) « Der Experte: 02. Mai 2011 », sur Quoten Meter (consulté le 22 février 2013).
  43. « Community », sur Numéro 23 (consulté le 22 février 2013).
  44. a et b (en) Robert Seidman, « Thursday night broadcast original final numbers », TV by the Numbers,‎ 18 septembre 2009 (consulté le 22 février 2013)
  45. (en) Bill Gorman, « TV Ratings: Grey's Anatomy Rules Finale Thursday; Bones, FlashForward, CSI, Parks, 30 Rock, Ref Rise », TV by the Numbers,‎ 21 mai 2010 (consulté le 22 février 2013)
  46. a et b (en) Bill Gorman, « Final 2009-10 Broadcast Primetime Show Average Viewership », TV by the Numbers,‎ 16 juin 2010 (consulté le 22 février 2013)
  47. « Classement série de la saison 2009 / 2010 », Audiences USA (consulté le 22 février 2013)
  48. (en) Robert Seidman, « TV Ratings Thursday: ‘The Big Bang Theory’ Scores at 8pm; ‘Grey’s Anatomy’ Tops Night With Young Adults; ‘My Generation’ Premiere Stalls », TV by the Numbers,‎ 24 septembre 2010 (consulté le 22 février 2013)
  49. (en) Bill Gorman, « Thursday Final Ratings: 'American Idol,' 'Big Bang,' 'Community,' 'Rules,' 'Mentalist,' 'Office,' 'Vampire Diaries' Adjusted Up; 'Bones' Adjusted Down », TV by the Numbers,‎ 13 mai 2011 (consulté le 22 février 2013)
  50. a et b (en) Bill Gorman, « 2010-11 Season Broadcast Primetime Show Viewership Averages », TV by the Numbers,‎ 1er juin 2011 (consulté le 22 février 2013)
  51. « Classement série de la saison 2010 / 2011 », Audiences USA (consulté le 22 février 2013)
  52. (en) Robert Seidman, « Thursday Finals: 'Big Bang Theory,' 'The X Factor,' 'Parks & Recreation' and 'Whitney' Adjusted Up », TV by the Numbers,‎ 23 septembre 2011 (consulté le 22 février 2013)
  53. (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: 'American Idol', 'Grey's Anatomy', '30 Rock' Adjusted Up; 'Touch', 'Scandal' Adjusted Down », TV by the Numbers,‎ 18 mai 2011 (consulté le 22 février 2013)
  54. a et b (en) Bill Gorman, « Complete List Of 2011-12 Season TV Show Viewership: 'Sunday Night Football' Tops, Followed By 'American Idol,' 'NCIS' & 'Dancing With The Stars'  », TV by the Numbers,‎ 24 mai 2012 (consulté le 22 février 2013)
  55. « Classement série de la saison 2011 / 2012 », Audiences USA (consulté le 22 février 2013)
  56. (en) « Community surprise: Ratings up », Inside TV (consulté le 8 janvier 2013)
  57. « Audiences Jeudi 9/05 : Scandal explose ; Elementary au plus bas ; American Idol chute de 10 millions sur deux ans ; fin de saison pour Two And A Half Men, Person of Interest et Glee », sur Audiences USA (consulté le 23 mai 2013)
  58. « Classement Série Intégral Saison 2012 / 2013 », sur Audiences USA (consulté le 23 mai 2013)
  59. « Audiences Jeudi 2/01 : "The Big Bang Theory" seul vainqueur de la soirée ; flop pour "Community", "Sean Saves The World", "The Michael J. Fox Show" et "The Assets" », sur Audiencesusa.com
  60. « Audiences Jeudi 17/04 : record historique pour le final de "Scandal" ; "The Vampire Diaries" et la fin de "The Crazy Ones" au plus bas », sur Audiences USA,‎ 2014 (consulté le 18 avril 2014)
  61. « Classement Série Intégral Saison 2013 / 2014 sur l'ensemble du public et sur les 18-49 ans », sur Upfronts USA,‎ 2014 (consulté le 26 mai 2014)
  62. « Community - Audiences US basées sur la 1ère diffusion », Allociné (consulté le 28 février 2013)
  63. (en) « Community - Season 1 », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013)
  64. (en) David Bushman, « And the Best New Show of the Season Is... », sur Paley Center for Media,‎ 13 octobre 2009 (consulté le 8 février 2013)
  65. (en) Jonah Krakow, « Community: Season 1 Review - The freshman series gets a gold star for « Most Improved » », sur IGN (UK),‎ 27 mai 2010 (consulté le 8 février 2013)
  66. (en) « Community - Season 2 », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013)
  67. (en) Emily Nussbaum, « The Year in TV », sur The New York Magazine,‎ 5 décembre 2010 (consulté le 8 février 2013)
  68. (en) Heather Havrilesky, « Best new TV:Community », sur Salon,‎ 1er septembre 2009 (consulté le 8 février 2013)
  69. (en) « The 25 best television series of 2010 », sur Salon,‎ 20 décembre 2010 (consulté le 8 février 2013)
  70. (en) « Best Comedy Series 2010 », sur IGN (UK) (consulté le 8 février 2013)
  71. (en) « Best Comedy Series 2011 », sur IGN (UK) (consulté le 8 février 2013)
  72. (en) « Community - Season 3 », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013)
  73. (en) Jason Dietz, « Metacritic Users Pick the Best of 2011 », sur Metacritic,‎ 9 janvier 2012 (consulté le 8 février 2013)
  74. (en) Ben Collins, « The Best Comedy of 2011: Community », sur Hulu,‎ 23 décembre 2011 (consulté le 8 février 2013)
  75. (en) Josh Jackson, « The 20 Best TV Shows of 2011 », sur Paste,‎ 1er décembre 2011 (consulté le 8 février 2013)
  76. (en) « TV.com's Top 100 Everything of 2011, Vol. 10: Items 10-1 », sur TV.com,‎ 20 décembre 2011 (consulté le 8 février 2013)
  77. (en) Alan Sepinwall, « TV Top 10 of 2011: The best 10 returning shows », sur HitFix,‎ 14 décembre 2011 (consulté le 8 février 2013)
  78. (en) Morgan Glennon, « Best Television Shows of 2011 », sur The Huffington Post (US),‎ 14 décembre 2011 (consulté le 8 février 2013)
  79. (en) 25 Best Cult TV Shows from the Past 25 Years, le 3 août 2012 sur Entertainment Weekly. p. 41.
  80. (en) Jace Lacob, « The Emmy Awards’ 10 Biggest Snubs », sur The Daily Beast,‎ 14 juillet 2011 (consulté le 25 février 2013)
  81. (en) « Golden Globe Nominations 2012: Snubs and Surprises », sur The Huffington Post (US,‎ 15 décembre 2011 (consulté le 25 février 2013)
  82. (en) Ree Hines, « Emmy oversights: No 'Community'? No Katey Sagal? No Ed Helms? », sur The Clicker,‎ 19 juillet 2012 (consulté le 25 février 2013)
  83. (en) Eric Goldman, « Community, Young Justice Win Emmys for Animation », sur IGN (UK),‎ 7 septembre 2011 (consulté le 25 février 2013)
  84. (en) Alex Ben Block, « Critics' Choice TV Awards 2012: 'Homeland' Wins Best Drama, 'Community' Nabs Best Comedy », sur The Hollywood Reporter,‎ 18 juin 2012 (consulté le 25 février 2013)
  85. (en) Tom O'Neil, « Gold Derby », sur The Los Angeles Times,‎ 11 août 2010 (consulté le 25 février 2013)
  86. (en) Mark Dawidziak, « Nominees & Winners », sur Cleveland.com,‎ 10 novembre 2009 (consulté le 25 février 2013)
  87. (en) Jenni Runyan, « The Comedy Awards », sur Comedy Central,‎ 15 février 2011 (consulté le 25 février 2013)
  88. (en) Michael Ausiello, « Mad Men, Fringe, Good Wife, Modern Family, Community, Justified Lead Critics Choice Kudos », sur TV Line,‎ 6 juin 2011 (consulté le 25 février 2013)
  89. (en) « Best Lead Actor in a Comedy », sur Entertainment Weekly (consulté le 25 février 2013)
  90. (en) « Best Supporting Actor in a Comedy », sur Entertainment Weekly (consulté le 25 février 2013)
  91. (en) Carina Adly MacKenzie, « TCA Nominations: 'Friday Night Lights,' 'Parks and Rec,' 'Justified' recognized », sur Zap2it,‎ 13 juin 2011 (consulté le 25 février 2013)
  92. (en) Alex Ben Block, « Community' Leads Critics' Choice Television Awards Nominees », sur The Hollywood Reporter,‎ 5 juin 2012 (consulté le 25 février 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]