Métahumour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le métahumour (meta-humor) est de l'humour à propos de l'humour. Le préfixe méta- est utilisé ici pour décrire la façon dont une blague ou un genre humoristique s'applique à lui même, de la même façon que dans métadonnée (metadata), une donnée sur les données, ou métafiction (metafiction), une fiction dans une fiction, par exemple un film dans un film (Adaptation) ou une pièce de théâtre dans une pièce (Hamlet), etc.

Une blague de métahumour ou métablague (meta-joke), va explicitement parler d'une autre blague : « Un Anglais, un Irlandais et un Écossais entrent dans un bar. Le patron du bar les regarde et dit : « Quoi ? C'est une blague ? » ».

Définition[modifier | modifier le code]

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le professeur de philosophie américain Marc Galanter, dans l'introduction de son livre Lowering the Bar: Lawyer Jokes and Legal Culture cite une métablague dans le discours du Chief Justice William Rehnquist : « j'ai souvent commencé mes déclarations avec une blague sur les avocats, une caricature d'un avocat véreux, avide et non-éthique. Mais j'ai rapidement arrêté cette pratique. J'ai compris que les avocats de l'assistance ne trouvaient pas ces blagues drôles et que les non-avocats ne savaient pas que c'était une blague[1] »[2].

Le métahumour est largement utilisé dans les domaines du cinéma et de la télévision contemporaine, notamment dans les sitcoms ou les émissions de comédie. On peut citer : The Office, Community, The Daily Show, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « I've often started off with a lawyer joke, a complete caricature of a lawyer who's been nasty, greedy, and unethical. But I've stopped that practice. I gradually realized that the lawyers in the audience didn't think the jokes were funny and the non-lawyers didn't know they were jokes. »
  2. Marc Galanter, Lowering the Bar: Lawyer Jokes and Legal Culture, Université du Wisconsin à Madison (1er septembre 2005) ISBN 0-299-21350-1, p. 3.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]