Classe Sakura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Classe Sakura
Image illustrative de l'article Classe Sakura
Le Sakura en 1918
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 83,6 m
Maître-bau 7,3 m
Tirant d'eau 2,2 m
Déplacement 530 t (standard)
Port en lourd 830 t (pleine charge)
Propulsion 3 turbines à vapeur Parsons
4 chaudières
Puissance 9.500 ch
Vitesse 30 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Rayon d’action 2 400 miles nautiques à 12 nœuds (228 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 94
Histoire
Constructeurs Arsenal naval de Maizuru
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Japon
Période de
construction
1911 - 1912
Période de service 1912-1932
Navires construits 2
Navires démolis 2
Précédent Classe Umikaze Classe Urakaze Suivant

La classe Sakura (櫻型駆逐艦, Sakuragata kuchikukan?) est une classe de deux destroyers construits pour la Marine impériale japonaise.


Contexte[modifier | modifier le code]

Les destroyers de 2e classe Sakura sont d'une plus petite taille que ceux de classe Umikaze car ceux-ci furent considérés comme trop coûteux en raison de leur grande taille et de l'importation de moteurs à turbine.

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires de la classe Sakura étaient de moitié du déplacement de la classe Umikaze précédente, mais avec la même conception de base de la coque. La silhouette est celle d'un trois-cheminées, étant une première avec l'abandon du quatre-cheminées.
Les problèmes de combustion du fuel lourd dans les turbines Parsons de la classe Umikaze ont remis en place les moteurs alimentés au charbon pour obtenir une vitesse de 30 nœuds.

L'armement principal est de nouveau composé d'un seul canon de 120 mm un monté sur le gaillard d'avant. L'armement secondaire est composé de 4 canons de 76 mm (un sur chaque flan et les deux autres vers l'arrière).

Service[modifier | modifier le code]

Au début de la Première Guerre mondiale, le Japon n'avait pas moins de 50 destroyers en service.

Les deux navires classés destroyers de 1re classe le ont servi en première ligne. Ils ont été déployés dans le cadre de la contribution japonaise à l'effort de guerre aux termes de l' Alliance anglo-japonaise de 1911.

Reclassés destroyers de 2e classe à partir de 1912 ils ont servi jusqu'en 1932 puis retirés.

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Quille Lancement Service Fin de carrière
Sakura Arsenal naval de Maizuru 31 mars 1911 20 décembre 1911 21 mai 1912 détruit en 1932
Tachibana Arsenal naval de Maizuru 29 avril 1911 27 janvier 1912 25 juin 1912 détruit en 1932

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]