Classe Isokaze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Classe Isokaze
Image illustrative de l'article Classe Isokaze
Amatsukaze en 1927
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 96,9 m
Maître-bau 8,5 m
Tirant d'eau 2,8 m
Déplacement 1 247 t (standard)
Port en lourd 1 570 t (pleine charge)
Propulsion 3 turbines à vapeur
5 chaudières
Puissance 27.000 ch
Vitesse 34 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Rayon d’action 3 360 miles nautiques à 14 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 128
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale japonaise Marine impériale japonaise
Commanditaire Japon
Période de
construction
1916 - 1917
Période de service 1917-1936
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires démolis 4
Précédent Classe Kaba Classe Momo Suivant

La classe Isokaze (磯風型駆逐艦, Isokazegata kuchikukan?) est une classe de quatre destroyers construits pour la Marine impériale japonaise.


Contexte[modifier | modifier le code]

Les destroyers de 1e classe Isokaze ont été conçus dans le cadre de la première phase du programme Flotte huit-huit de la Marine impériale japonaise. Avec la mise en service des nouveaux cuirassés rapides de Classe Fusō et de classe Ise, il leur fallait avoir des escorteurs océaniques aussi rapides.

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires de classe Isokaze étaient une version légèrement plus grande et modernisée de la précédente classe Umikaze. Extérieurement, le design est celui des trois cheminées profilées, avec une proue courbe.
La motorisation reprend la conception des turbines à vapeur plus perfectionnées, de type Brown-Curtis pour les Amatsukaze et Tokitsukaze, et type Parsons pour les Isokaze et Hamakaze

L'armement est renforcé et comprend quatre canons de 120 mm (deux sur le gaillard d'avant et deux vers l'arrière). Le nombre de torpilles est augmenté avec trois bi-tubes et la protection anti-aérienne est assurée par quatre mitrailleuses.

Service[modifier | modifier le code]

Les destroyers ont été achevés à temps pour servir dans les étapes finales de la Première Guerre mondiale. Le Tokitsukaze s'est brisé en deux et a coulé au large de l'île de Kyūshū en 1918. Il a été renfloué et réparé à l'arsenal naval de Maizuru. Remis en service comme un destroyer de 1e classe,il a été utilisé par la suite comme un navire de formation à l' Académie navale impériale du Japon à Etajima.

Tous les navires de classe Isokaze ont été retirés le 1er avril 1936.

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Quille Lancement Service Fin de carrière
Izokaze Arsenal naval de Kure 5 avril 1916 5 octobre 1916 28 février 1917 détruit en 1936
Amatsukaze Arsenal naval de Kure 1 avril 1916 5 octobre 1916 14 avril 1917 détruit en 1936
Hamakaze Mitsubishi Heavy Industries Nagasaki 1 avril 1916 30 octobre 1916 28 mars 1917 coulé en 1936
Tokitsukaze Kawasaki Shipbuilding Corporation Kobe 10 mars 1916 27 décembre 1916 31 mai 1917 détruit en 1936


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]