Chevrolet Corvair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chevrolet Corvair
Image illustrative de l'article Chevrolet Corvair

Marque Drapeau : États-Unis Chevrolet
Années de production 1960 - 1969
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres
Position du moteur Arrière
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé, berline, fourgonnette, pickup et break
Dimensions
Longueur 4370 mm

La Chevrolet Corvair est une voiture à moteur arrière, 6 cylindres à plat, fabriquée en versions coupé, berline, fourgonnette, pickup et break (station wagon) de 1960 à 1969.

Les nombreuses déclinaisons de la Corvair furent lancées pour concurrencer la Volkswagen Coccinelle. Avec ses 4,37m, elle fait partie de la classe des voitures « compactes » aux États-Unis comme la Ford Falcon et la Rambler. En France, on pourrait situer ses dimensions entre celles d'une Peugeot 406 (4,60m) et d'une Renault Mégane (4,20m). Cette taille « démesurée » (la fameuse Citroën 2CV mesurait 3m80 dans sa version la plus longue) fit que la Corvair rencontra un succès plutôt mitigé en Europe, en Amérique du Nord, sa technologie particulière (les Américains n'aiment pas que l'on change leurs habitudes) et la mauvaise réputation qu'elle acquit au fil des ans fit qu'elle se plaça moins bien sur le marché que ses rivales Falcon, Valiant et Rambler pour ne nommer que celles-ci. Elle reste cependant une voiture très intéressante pour les collectionneurs, en raison des innovations techniques qu'elle proposait en 1960, et de son prix plus qu'attrayant sur le marché de l'occasion.

Ce modèle de voiture est devenu le cauchemar de General Motors lorsqu'une série de poursuites judiciaires fut intentée à la suite d'accidents graves causés entre autres par la piètre tenue de route du véhicule. L'avocat américain Ralph Nader écrivit en 1965 le livre Unsafe at any speed qui traite de l'insouciance des constructeurs automobiles américains envers l'amélioration de la sécurité de leurs voitures, la légende veut que le livre fut inspiré par la mauvaise réputation de la Corvair.

On peut encore trouver des spots publicitaires d'époque très intéressants, dont une réclame de 1960 de 6 minutes montrant « The Chevrolet Corvair in action! » dans diverses situations plutôt extrêmes vu sa tenue de route…

Production[modifier | modifier le code]

Produite de 1960 à 1969, elle fut une des premières automobiles (de série) du monde équipée d'un turbo-compresseur, avec ses cousines de General Motors.

Ses moteurs se déclinent autour du flat 6 de 2,3L (140ci) introduit en 1960. 80 chevaux et 125 ft-lb étaient disponibles sur la version de base, 95 chevaux et 125 ft/lb sur la version Monza. En 1961, le moteur passa à 2.4L (145ci), pour une puissance de 80 et 98 chevaux pour la version de base et la Monza. En 1962, un turbocompresseur fut adopté sur la version haut de gamme, portant la puissance à 150 chevaux à 4400 tr/min, et le couple à 210 ft/lb à 3200 tr/min. Le rapport volumétrique était de 8.0:1.

La course du moteur fut augmentée en 1964 pour atteindre une cylindrée de 2.7L (164ci) et une version de base affichant 95 chevaux. La version Turbo conserva ses 150 ch, avec un couple supérieur (232 ft/lb à 3200 tr/min). Pour 1965, le moteur Turbo passa à 180 chevaux à 4000 tr/min, et 265 ft/lb à 3200 tr/min. Le moteur disparut à la fin de l'année 1966, le moteur le plus puissant devenant le 2.7L à 4 carburateurs simple corps, produisant 140 chevaux à 5200 tr/min, et 160 ft/lb à 3600 tr/min avec un rapport volumétrique de 9.25:1.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Première génération (1960-64)
  • Deuxième génération (1965-69)