Subaru 360

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Subaru 360
Subaru 360

Marque Subaru
Années de production 19581971
Classe mini voiture (keijidosha)
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence, 2 cylindres,
356 cm³
En 1958 : 16 ch
À partir de 1960 : 23 ch
À partir de 1968 : 25 ch
Young SS (1968) : 35 ch.
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 385 à 450 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 2 portes ou break 3 portes
Dimensions
Longueur 2 990 mm
Largeur 1 300 mm
Hauteur 1 380 mm
Empattement 1 800 mm
Chronologie des modèles
Subaru R-2 Suivant

La Subaru 360 est la première voiture construite par la division automobile de Fuji Heavy Industries, Subaru.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Cette voiture, commercialisée de 1958 à 1971, est sortie deux ans après la création de Fuji Heavy Industries Subaru. Il s'agissait d'une keijidosha dont la règlementation à l'époque imposait de rester sous les 3 mètres de long. À partir de 1969, l'arrivée de la petite R2 plus moderne met la 360 sur la touche, jusqu'à la fin de sa production en 1971.

Moteur[modifier | modifier le code]

Le moteur est un 2 cylindres 2 temps de 356 cm3 monté transversalement à l'arrière. À sa sortie, la Subaru 360 pouvait rouler jusqu'à 83 km/h avec quatre passagers.

Design[modifier | modifier le code]

Un design rappelant la Beetle (Coccinelle) de Volkswagen assez épuré pour l'époque, cette voiture était l'une des plus petite de sa catégorie.

Performances[modifier | modifier le code]

Des performances modestes au départ pour une "Beetle like" puisque la 360 dépasse à peine les 80 km/h à sa sortie. Soit à peu près les performances d'une Citroën 2CV en France à la même époque. La 360 verra toutefois son moteur passer de 16 à 23 ch dès 1960 avec une vitesse de pointe portée à 102 km/h, puis à 25 ch et 110 km/h en 1968. La même année arrive une version appelée Young SS dont le petit 356 cm³ gonflé à bloc affiche 36 ch et permet d'atteindre les 120 km/h.

Variantes[modifier | modifier le code]

Le break 360,
appelé Custom.

Lancée en version 2 portes en 1958, la 360 a bénéficié d'une variante découvrable avec un toit ouvrant comprenant l'ouverture de la lunette arrière (comme sur une Fiat 500C). Cette 360, très rare, n'est restée au catalogue qu'en 1959 et 1960.

À partir de 1963 et jusqu'à la fin de la carrière de la 360 est proposé un petit break à trois portes, appelé Custom. Il affiche la même longueur que la 2 portes, en restant juste sous les 3 mètres, mais offre un volume de coffre supérieur grâce à sa partie arrière verticale.



Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]