Chevrolet Chevelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Chevrolet Chevelle est une automobile du constructeur américain Chevrolet.

Historique[modifier | modifier le code]

Première génération (1964–1967)[modifier | modifier le code]

Chevrolet Chevelle Malibu de 1966.

La Chevelle a été introduite à l’automne 1963 pour le millésime 1964. Il s’agissait d’un modèle de moyenne taille de type A-Body, commun avec les Buick Special et Skylark, les Oldsmobile F85 et Cutlass, et les Pontiac Le Mans, Tempest et GTO. Dotée d'un châssis dont l'empattement de 112 pouces la situait entre les imposantes Impala et les plus petites Nova. Au départ, deux moteurs V8 de 327 pouces cubes (5.3L) de 250 et 300 chevaux furent les puissances les plus importantes installées sous son capot, la plupart des modèles dotés de V8 bénéficiant du plus petit 283 ci (4.6L de cylindrée) de 195cv avec un carburateur double corps et 220cv avec un quadruple corps. On pouvait même disposer de deux moteurs à 6 cylindres en ligne cubant respectivement 194 et 230 ci.

La Chevelle était disponible en 2 finitions : le modèle 300 de base et le haut de gamme Malibu. Ce dernier disposant dès la première année du mythique pack SS (Super Sport) qui est une option principalement esthétique pour 1964 avec des baguettes de caisse montées sur le milieu des ailes et d'enjoliveurs de roues spécifiques ainsi que de sièges séparés et d'une console centrale entre autres.

Néanmoins, la Chevelle s’avère populaire, entre 1964 et 1967, plus de deux millions d’exemplaires, toutes variantes confondues, trouvent acquéreurs.

Toutefois, pour vraiment offrir une riposte à ses concurrents directs, Chevrolet se devait de répliquer avec plus de muscle.

Chose dite, chose faite. En 1965 naissait une première version de la Chevelle qui profitait enfin d’un moteur capable de tenir le rythme face aux autres matamores du segment. La mécanique tant attendue : un V8 de 396 ci crachant 375 chevaux. La légendaire Z16, modèle fabriqué à 201 exemplaires en 1965. (200 coupés et 1 cabriolet).

le modèle 1965 ne diffère de celui de 1964 que par quelques détails : une calandre plus pointue, des feux arrière différents et un dessin de sellerie redessiné.

En 1966 la Chevelle change de look mais pas de châssis et le fameux pack SS396 devient une option populaire.

Deuxième génération (1968–1972)[modifier | modifier le code]

Chevelle Super Sport de 1970.

En 1968, la Chevelle subit sa première transformation majeure. D’abord, la voiture passe par le département d’esthétisme et reçoit un tout nouveau design, peut-être le plus beau et le plus individuel de son histoire. La voiture, en son tout, atteint sa pleine maturité. Pour renforcer cette affirmation, il suffit de regarder les chiffres de ventes de 1969 ; elles sont les meilleures dans l'histoire de la variante SS du modèle. Le modèle 1968 a, sans aucun doute, donné le ton. Voilà pour son importance.

Hormis le fait qu’elle présentait une nouvelle mine, la Chevelle 1968 avait subi d’autres changements d’importance. Peut-être le plus notable est que son empattement avait perdu 3 pouces. L’avant de la voiture était aussi plus allongé cependant que l’arrière avait été tronqué, d’où son allure de fastback. Cependant, le moteur 396 en faisait toujours une bête indomptée. Avec la version configurée à 375 chevaux, la Chevelle ne mettait que 6,5 secondes pour franchir les 100 kilomètres à l'heure et venait à bout du quart de mile en 14,5 secondes, des chiffres plus que respectables.

Et la voiture n’allait que gagner en puissance au cours des années qui allaient suivre. Le fameux V8 de 396 pouces cubes allait laisser sa place à des blocs plus gros, plus puissants, plus gourmands, brefs plus démesurés en tout point. Tout ça, bien sûr, avant que les constructeurs ne soient contraints à diminuer la taille et la puissance de leurs moteurs au début des années 1970.

Troisième génération (1973–1977)[modifier | modifier le code]

Compétition en NASCAR[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :