Charles Morgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morgan.

Charles Langbridge Morgan est un écrivain britannique, né le 22 janvier 1894 à Bromley (Kent) et mort le 6 février 1958 à Kensington en Londres, auteur de romans, d'essais, de poèmes et de pièces de théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a lu en 1944, à la Comédie-Française, son poème Ode to France devant le général de Gaulle.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Élu en 1949 à l'Institut, il reste le seul écrivain britannique avec Kipling dans ce cas.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Portrait dans un miroir, traduction de Jacques et Germaine Delamain, préface de H. R. Lenormand, Paris, Stock, Delamain et Boutelleau, 1932 ; Phébus/Libretto, 2001

Tous les ouvrages suivants traduits par Germaine Delamain

  • Fontaine, préface de René Lalou, Paris, Delamain et Boutelleau[1], 1934
  • Sparkenbroke, préface de René Lalou, Paris, Delamain et Boutelleau[2], 1937
  • Le Voyage, Paris, Stock, 1947
  • Le Juge Gaskorny, Paris, Stock, 1948
  • Le Passage, Delamain et Boutelleau - Stock, 1950
  • La Brise du matin, Delamain et Boutelleau - Stock, 1952
  • Défi à Vénus, Paris, Stock, 1957
  • Le Carré des midships, Paris, Stock, 1970

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Le Fleuve étincelant, pièce en trois actes précédée d'un avant-propos de l'auteur et d'un essai Sur l'unité de l'esprit, traduction de Germaine Delamain, Paris, Delamain et Boutelleau, 1939 ; Livre de Poche, 1962

Essais[modifier | modifier le code]

  • Sur l'unité de l'esprit, Paris, Delamain et Boutelleau, 1939
  • Reflets dans un miroir, Paris, Stock, 1946

Ouvrages en langue anglaise[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Gunroom, 1919
  • My Name is Legion, 1925
  • Portrait in a Mirror, 1929
  • The Fountain, 1932
  • Sparkenbroke, 1936
  • The Voyage, 1940
  • The Empty Room, 1941
  • The Judge's Story, 1947
  • The River Line, 1949
  • A Breeze of Morning, 1951
  • Challenge to Venus, 1957

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Flashing Stream, 1938
  • The River Line, 1952
  • The Burning Glass, 1953
  • Epitaph on George Moore, 1935

Essais[modifier | modifier le code]

  • Reflections in a Mirror, 1944-1946
  • The Writer and his World, 1960
  • The House of Macmillan, 1843-1943

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Ode to France, 1944

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Charles Duffin, The Novels and Plays of Charles Morgan Bowes and Bowes, Londres, 1959

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Notice bibliographique du catalogue général de la BNF.
  2. Notice bibliographique du catalogue général de la BNF.