Broken Flowers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Broken Flowers

Titre original Broken Flowers
Réalisation Jim Jarmusch
Scénario Jim Jarmusch
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Sortie 2005
Durée 106 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Broken Flowers est un film américain réalisé par Jim Jarmusch, sorti en 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Don vient d'être largué par sa dernière conquête : Sherry. Il se résigne donc à rester seul. Mais il est obligé de se replonger dans son passé quand il reçoit une lettre rose mystérieuse. Cette lettre provient d'une ancienne conquête anonyme et l'informe qu'il a un fils âgé de 19 ans qui est en ce moment à la recherche de son père. Don, poussé par son voisin et ami le plus proche : Winston, un père de famille, enquêteur amateur et fan de romans policiers, enquête alors sur ce mystère. Il s'embarque alors malgré lui dans un voyage à travers tout le pays afin de rechercher des indices auprès de ses quatre premières amours. Ces visites imprévues à chacune de ces femmes uniques réservent à Don un lot de surprises à partir desquelles il confronte son passé, et en conséquence, son présent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette liste provient d'informations de l'Internet Movie Database[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a rapporté 46 720 491 $ au box-office (dont 13 744 960 $ aux États-Unis)[3]. Il a réalisé 1 036 660 entrées en France, 157 251 en Suisse, 79 768 en Belgique, et 24 583 au Québec[4].

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le titre initial du film, qui a été également celui du travail et de tournage, était Dead Flowers[5].

Le film est dédié dans l'incipit à Jean Eustache, réalisateur dont Jarmusch se sent proche pour son originalité de sujets et son indépendance.

Tournage[modifier | modifier le code]

Il a été tourné en octobre et novembre 2004 dans les états de New York et du New Jersey[5] en raison des conditions posées par Bill Murray qui ne voulait pas travailler à plus de 100 km du comté de Rockland de New York, où il réside, et plus de six semaines au total.

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Il a obtenu de très bonnes critiques, recueillant 88 % de critiques positives, avec une note moyenne de 7,5/10 et sur la base de 184 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes[6]. Il obtient un score de 79/100, sur la base de 39 critiques, sur Metacritic[7]. Il a été aussi bien accueilli en France, où il obtient une moyenne de 4,14/5 sur la revue de presse d'AlloCiné[8].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Au cours du récit, le voisin de Don lui remet un disque musical, l'invitant à l'écouter au cours de son périple. Un climat musical très particulier - l'éthio-jazz de Mulatu Astatke - baignera ainsi l'ensemble du film notamment autour de la musique Yèkèrmo Sèw. Une certaine reconnaissance publique du jazz éthiopien des années 1970 sera consécutive à la sortie du film, notamment aux États-Unis avec un second souffle pour la collection Éthiopiques éditée par le label parisien Buda Musique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n « Fiche de doublage de Broken Flowers », VoxoFilm (consulté le 16 février 2011)
  2. (en) « Awards for Broken Flowers », Internet Movie Database
  3. (en) « Broken Flowers », Box Office Mojo
  4. « Broken Flowers », Lumière (consulté le 16 février 2011)
  5. a et b Bonus de l'édition DVD, 2005.
  6. (en) « Broken Flowers », Rotten Tomatoes
  7. (en) « Broken Flowers », Metacritic
  8. « Broken Flowers - Critiques Presse », AlloCiné (consulté le 16 février 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]