Le Gamin au vélo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Gamin au vélo

Description de cette image, également commentée ci-après

Les frères Dardenne, Thomas Doret et Cécile de France lors de la présentation du film au festival de Cannes 2011

Titre original Le Gamin au vélo
Réalisation Jean-Pierre Dardenne
Luc Dardenne
Scénario Jean-Pierre Dardenne
Luc Dardenne
Acteurs principaux
Pays d’origine Belgique
Sortie 2011
Durée 87 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Gamin au vélo est un film belge des frères Dardenne, sorti le en Belgique et en France et sélectionné au Festival de Cannes où il gagne le Grand prix, ex æquo avec Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cyril, un enfant de presque douze ans hébergé dans un foyer pour jeunes, tente désespérément de retrouver son père qui l'abandonnera finalement. Cyril refuse d'admettre que son père a déménagé, l'a abandonné et a vendu son vélo. Il rencontre une coiffeuse, Samantha, qui va s'attacher à lui et qui rachète le vélo, ce vélo noir qui accompagne Cyril tout le long du film et représente bien plus qu'un vélo, c'est le lien vers son père. Mais un trafiquant de drogue local, Wes, tente d'impliquer Cyril dans ses méfaits. Cyril hésitera entre Samantha et Wes puis comprend où est la bonne voie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Idée de départ du film[modifier | modifier le code]

En 2003, les frères Dardenne sont au Japon afin de promouvoir leur film Le Fils. À l'issue d'un débat, une juge leur parle d'un enfant qui, recueilli dans un foyer, grimpait continuellement sur le toit pour épier l'arrivée de son père qui l'avait abandonné. À dix-huit ans, à peine sorti du foyer, il tomba dans la délinquance.

Le tournage[modifier | modifier le code]

Le Gamin au vélo a été tourné en 55 jours dans la région liégeoise, et plus particulièrement à Seraing, d'août à octobre 2010. C'est le premier film des frères Dardenne tourné en été et c’est également la première fois que les frères font appel à une actrice renommée, Cécile de France. Le film a été réalisé sous le titre de production Délivrez-moi!.

Un conte de fées[modifier | modifier le code]

Le scénario du film suit une structure narrative et thématique inspirée des contes de fées et des mythes universels. Ainsi, le parcours du garçon ressemble à un récit initiatique où l'enfance est peu à peu quittée pour la maturité du monde adulte. Un mentor (la bonne fée incarnée par la coiffeuse Samantha / Cécile de France) comble une dimension parentale défaillante et aide le protagoniste à trouver son équilibre dans une société dangereuse. Mais la tentation de l'ombre (la méchante sorcière qui trouve un avatar contemporain dans la personne du petit caïd Wes / Egon Di Mateo) n'est jamais loin pour perdre le héros. Fait inhabituel pour un film des Dardenne, la bande son comporte de la musique, « qui pourrait agir comme une caresse apaisante pour Cyril », d'après Luc Dardenne qui ajoute « dans un conte de fées, il doit y avoir un développement, avec des émotions et un nouveau commencement ».

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes 2011
Prix du Cinéma Européen 2011
  • Meilleur film européen
  • Meilleur réalisateur
Golden Globes 2012
  • Meilleur film étranger

Liens externes[modifier | modifier le code]