Brockway Motor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Brockway Motor est un ancienne fabricant américain de camions.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1851 que George Brockway créa sa compagnie, et la société commença ses activités en réalisant des chariots.

En 1912, la Brockway Motor Truck Co., basée à Cortland dans l'État de New York aux États-Unis, fabriqua son premier camion avec une transmission par chaîne et cabine ouverte, équipé de roues de grand diamètre, propulsé par un moteur deux-temps 3 cylindres, à refroidissement par air. Aussi la firme fut un important fournisseur de véhicules militaires pendant la Première Guerre mondiale, entre autres du camion Liberty.

Après la guerre apparurent des modèles de camions de charge utile de 1.5 et 3 tonnes, avec une cabine fermée et des moteurs à essence de 4 cylindres de marque Continental, et aussi une transmission par vis sans fin.

En 1921, un camion de 5 tonnes de charge utile fut ajouté.

En 1928, des moteurs Wisconsin de 4 et 6 cylindres deviennent disponibles. Aussi la firme reprit l'Indiana Trucks, mais 4 ans plus tard revendit la société à White Motor.

En 1934, Brockway lança un gros camion sur le marché le V1200, avec un moteur à essence V12 American LaFrance, de 240 chevaux Et capable de tirer une charge de 27 tonnes. Les ventes furent limitées, les restrictions de poids par essieux de nombreux États américains, découragent ce genre de machine. Ce camion fut retiré de la gamme en 1937. Aussi la gamme de camions comprenait 16 modèles différents, allant du camion 1,5 tonne au semi-remorque d'une charge utile de 10 tonnes, propulsés par des moteurs à essence 6 cylindres.

En 1942, la firme fut engagée dans l'effort de guerre. Mais après le conflit, la compagnie construisit des tracteurs routiers à capot, pour des charges de 32 tonnes. Avec des moteurs 6 cylindres Continental à essence, équipés de boîtes de vitesses Fuller et de suspensions arrière Timken.

En 1956, cette gamme formait l'essentiel de la production quand la compagnie fut reprise par Mack Trucks. Tout en restant autonome, Brockway adopta la cabine Mack séries F, pour son premier essai de tracteurs à cabine avancée.

En 1958, un nouveau camion fut inauguré, le Huskie.

En 1963, Mack imposa les moteurs Diesel de Cummins, Caterpillar et Detroit Diesel, puisque Brockway, jusqu'à cette période, eut uniquement des moteurs à essence dans sa gamme de produits. Et les moteurs à essence disparurent à la fin des années 1960.

En 1965, la série 300 apparait et ressemble au modèle Mack C.

En 1967, la série 360 est commercialisée, un camion à capot, disponible avec l'essieu avant reculé.

En 1968, une nouvelle boîte de vitesses appelée Huskidrive, disponible en 5 et 8 vitesses.

En 1977, Mack décida de fermer l'usine et le nom ne fut plus utilisé.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'Encyclopédie Mondiale des Camions, Manise, Une marque des Édition Minerva

Liens externes[modifier | modifier le code]