Brassica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brassica est un genre de plantes de la famille des Brassicacées (ou Crucifères), dont c'est d'ailleurs le genre type.

Ce genre comprend une cinquantaine d'espèces, dont certaines sont cultivées, pour leurs feuilles, leurs pétioles, leurs bourgeons, leur fleurs, leurs racines ou leurs graines comme légumes, plantes condimentaires, oléagineuses, médicinales. Certaines espèces sont également utilisées comme engrais vert ou comme plantes ornementales. Ce sont souvent des plantes mellifères. Certaines sont des mauvaises herbes redoutées.

Caractéristiques botaniques[modifier | modifier le code]

Plantes bisannuelles herbacées (mais souvent cultivées comme des annuelles) à feuilles alternes. Fleur typique des Crucifères : 4 sépales libres, 4 pétales libres, semblables entre eux, de couleur jaune ou blanche, en position alterne avec celles des sépales et formant une croix. Six étamines dont deux plus petites que les autres. Pistil à 2 carpelles et à stigmates réunis en une sorte de disque. Le fruit est une silique glabre, allongée et étroite, dotée d'une cloison membraneuse portant les graines, disposées en une seule série de 10 à 30.

Plantes renfermant un glucoside, la sinapine.

Distribution[modifier | modifier le code]

Ce genre est originaire de l'Ancien monde : Europe (sauf les régions arctiques), Afrique du Nord, Asie occidentale et sous-continent indien.

Le genre Brassica comprend une cinquantaine d'espèces et de nombreuses sous-espèces et variétés. Quatre espèces sont principalement cultivées et jouent un rôle important dans l'alimentation humaine :

Liste des principales espèces[modifier | modifier le code]

Selon ? Références ?

Selon Catalogue of Life (23 juin 2013)[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :