Comté de Jefferson (Alabama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jefferson et Comté de Jefferson.
Comté de Jefferson
(Jefferson County)
Localisation du comté dans l'État
Localisation du comté dans l'État
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alabama Alabama
Chef-lieu Birmingham
Fondation 13 décembre 1819
Démographie
Population 658 466 hab. (2010)
Densité 228 hab./km2
Géographie
Superficie 288 200 ha = 2 882 km2
Superficie eau 2 900 ha = 29 km2
Superficie totale 291 100 ha = 2 911 km2

Le comté de Jefferson (en anglais : Jefferson County) est le comté le plus peuplé de l'État américain de l'Alabama. Son chef-lieu est Birmingham. Sa population était de 662 047 habitants au recensement de 2000. Il a été constitué le 13 décembre 1819 en hommage à Thomas Jefferson. En octobre 2012, il devient, avec plus de 4 milliards de dollars américains de dette, le comté ayant fait la plus grosse faillite de l'histoire américaine[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le comté est situé dans la partie nord-centre de l'État, sur l'extension sud des Appalaches. Il est bordé par les comtés de Blount, Bibb, St. Clair, Shelby, Tuscaloosa et Walker. Sa superficie est de 2,911 km2, dont 2,882 km2 de terre et 29 km2 d'eau, soit 1 % du total.

Transport[modifier | modifier le code]

Les routes principales sont :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]