Tuskegee (Alabama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tuskegee.
Tuskegee
Image illustrative de l'article Tuskegee (Alabama)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alabama Alabama
Comté Macon
Maire Omar Neal (D)
Démographie
Population 11 590 hab. (2005)
Densité 285 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 25′ 53″ N 85° 42′ 24″ O / 32.431389, -85.70666732° 25′ 53″ Nord 85° 42′ 24″ Ouest / 32.431389, -85.706667  
Altitude 141 m
Superficie 4 070 ha = 40,7 km2
· dont terre 40,1 km2 (98,53 %)
· dont eau 0,6 km2 (1,47 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Surnom « The Pride of the Swift Growing South »
Localisation
Carte du comté de Macon
Carte du comté de Macon

Géolocalisation sur la carte : Alabama

Voir sur la carte administrative de l'Alabama
City locator 14.svg
Tuskegee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Tuskegee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Tuskegee
Liens
Site web http://www.tuskegeealabama.org

La ville de Tuskegee est le chef-lieu (siège) du comté de Macon, dans l'État de l'Alabama, aux États-Unis.
Lors du recensement de 2000, elle comptait 11 846 habitants pour une superficie de 40,7 km².

Elle abrite depuis 1881 le Tuskegee Institute, devenu en 1985 l'Université de Tusgekee.

Elle est connue pour être le lieu de naissance de Rosa Parks, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis, et du chanteur Lionel Richie. C'est aussi là qu'a été effectuée de 1932 à 1972 l’étude de Tuskegee sur la syphilis qui a laissé environ 400 hommes noirs atteints de syphilis sans aucun traitement actif[1]. C'est, enfin, dans cette ville que fut installée la première unité de pilotes afro-américains durant la Seconde Guerre mondiale : les Tuskegee Airmen.

Le 7 octobre 2008, Omar Neal a été élu maire de la ville. Il a été élu par 1 462 voix contre 1 270 le maire sortant, Johnny Ford, qui se présentait pour un huitième mandat. Ford fut en 1972 le premier Africain-Américain à accéder à la mairie de Tuskegee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Berche P, Lefrère JJ. L'étude Tuskegee sur la syphilis. La Presse Médicale 2010 ; 39 : 1324-9.

Source[modifier | modifier le code]