Bataille de Dennewitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Dennewitz
Le Mémorial de la bataille à Dennewitz.
Le Mémorial de la bataille à Dennewitz.
Informations générales
Date 6 septembre 1813
Lieu Sud de Berlin
Issue Victoire alliés
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français drapeau du Royaume de Prusse en 1803 Royaume de Prusse
Drapeau de la Suède Royaume de Suède
Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Commandants
Michel Ney
Nicolas Charles Oudinot
Charles XIV Jean de Suède
Friedrich Wilhelm Bülow von Dennewitz
Forces en présence
58 000 hommes 100 000 hommes
Pertes
8000 morts ou blessés 9000 morts ou blessés
Sixième coalition
Batailles
Campagne de Russie (1812)

Mir · Moguilev · Ostrovno · Kliastitsy · Smolensk · 1re Polotsk · Valoutino · Moskova · Moscou · Winkowo · Maloyaroslavets · 2e Polotsk · Czaśniki · Viazma · Smoliani · Krasnoï · Bérézina


Campagne d'Allemagne (1813)
Dantzig · Lützen · Bautzen · Hoyerswerda · Goldberg · Gross Beeren · Katzbach · Dresde · Kulm · Dennewitz · Leipzig · Hanau · Sehested · Torgau · Hambourg


Campagne de France (1814)

Metz · Saint-Avold · Saint-Dizier · Brienne · La Rothière
· Campagne des Six-Jours : Champaubert · Montmirail · Château-Thierry · Vauchamps
· Mormant · Montereau · Bar-sur-Aube · Craonne · Laon · Reims · Arcis-sur-Aube · Fère-Champenoise · Meaux · Claye · Villeparisis · Paris
Front italien : Trieste · Mincio
Coordonnées 51° 58′ N 13° 00′ E / 51.966666666667, 1351° 58′ Nord 13° 00′ Est / 51.966666666667, 13  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Dennewitz.

La bataille de Dennewitz68 km au sud-sud-ouest de Berlin) eut lieu le 6 septembre 1813 dans le cadre de la guerre de la 6e coalition entre une armée française menée par le maréchal Ney et des troupes prussiennes commandées par le maréchal Friedrich von Bülow.

Après la défaite française de Gross Beeren, 58 000 hommes dont la 38e division wurtembergeoise et la 15e division italienne ont reçu l'ordre de Napoléon Bonaparte d'occuper Berlin.

La cavalerie lourde (dragons de Defrance) est une troupe d'élite et l'infanterie de la 12e division de Morand est inexpérimentée mais valeureuse. Elle pousse l’arrière-garde du 4e corps de Tauenzien. Le 4e corps de Bertrand vient de prendre la ville de Dennewitz et commence à se déployer pour continuer son avance. Tauenzien a décidé de résister car sur son aile droite le 3e corps de von Bülow apparaît ; soit un total de 50 000 hommes d'une valeur militaire moyenne.

À 16h l'armée du nord suédoise commandée par Bernadotte arrive. Ney ordonne la retraite jusqu'à Torgau, sur l'Elbe. C'est une défaite française.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Chevau-légers polonais au combat de Peterswalde (16 septembre 1813, Mecklembourg), quelques jours après Dennewitz.

Les Français et leurs alliés perdent 8 000 hommes, 50 canons et 400 chariots de ravitaillement. Les Prussiens ont 9 000 victimes, les Suédois une trentaine.

Suite à l'échec de la campagne de Berlin, la Bavière se retire du conflit.

Liens externes[modifier | modifier le code]